voyager plus

5 SACRIFICES QUI ME PERMETTENT DE VOYAGER PLUS

Voyager à plein temps fait rêver beaucoup de gens . Quand j’ai annoncé que je voulais devenir voyageuse à plein temps, mes proches m’ont regardée avec des petites étoiles dans les yeux en se disant : quelle chance elle a de pouvoir faire ça. C’est vrai. Enfin, cela ne tombe pas du ciel non plus, haha ! Et malgré le fait que la médaille soit très belle et que je ne m’en plaigne pas du tout (DU TOUT), il faut savoir qu’il y a quand même toujours un revers. Voici donc 5 sacrifices quotidien que je fais pour arriver à voyager plus.

1. Je rogne sur mon confort

Pas de secret, si je veux mettre de l’argent de côté, ou même pouvoir me payer certains voyages, le confort va forcément en prendre un coup. J’ai décidé de vivre à Londres pendant quelques mois parce que j’en ai toujours rêvé (tout simplement !). Mais bon, à quasiment 1 000 € par mois la chambre, ce n’était juste pas possible. Je vis donc en colocation et partage ma chambre avec non pas une mais deux autres personnes (des garçons en plus, haaaaa !). Alors oui, il y a des chaussettes sales par terre, je ne vous raconte pas l’état de la salle de bains, mais bon, je vis à Londres, CQFD !

2. L’argent devient prépondérant

Et personnellement, cela me saoule de devoir penser à chacune de mes dépenses. Évidemment, à moins d’être Rothschild, on doit toujours plus ou moins gérer son argent. Mais au point de réfléchir si je prends un café Small ou Medium chez Starbucks parce qu’il y a 30 centimes de différence, c’est relou. Ah oui, j’avais oublié… En fait, je ne prends tout simplement pas de café chez Starbucks et je le fais chez moi, comme ça, j’ai économisé 3€… Chouette !! (A LIRE : Comment j’économise (beaucoup) d’argent pour voyager)

voyager plus

3. Je privilégie un boulot flexible plutôt qu’un boulot bien payé

Alors, cela peut sembler illogique pour les gens qui se disent qu’il FAUT gagner de l’argent pour voyager plus. Ce n’est pas faux. Mais pour ma part, je travaille seulement quelques mois dans un endroit et puis je m’en vais. Basta, finito, reviens jamais. Il m’est donc difficile de passer quatre entretiens en trois mois pour un boulot en marketing que je vais garder six mois. C’est trop long et contraignant ! Je privilégie donc des petits boulots flexibles. Je me tourne souvent vers la restauration. Cela ne fait pas rêver beaucoup de gens parce que c’est assez éprouvant physiquement et souvent mal payé (quand on n’est pas un vrai professionnel, j’entends, ce qui est mon cas, donc). Mais bon, cela a l’avantage de pouvoir trouver un boulot du jour au lendemain (stricto sensu, le jour même parfois !), et je peux faire ça quasiment partout. (A LIRE : Comment j’ai trouvé un job en Australie à 3h30 du matin)

 

 

4. J’accepte de me sentir seule de temps en temps

Et oui, séquence émotion, le voyage permet de rencontrer une foultitude de gens, mais crée aussi, a contrario, de grands moments de solitude. On rencontre des gens géniaux et hop, le lendemain, on sait qu’on ne les reverra plus jamais. On se retrouve en haut d’une montagne avec une vue imprenable et… en fait, il n’y a personne à côté de vous pour partager ce moment. Vous rencontrez un mec sensationnel mais bon, il part à Pékin, vous repartez pour le Pérou, c’est un peu compliqué. Alors ciao le beau garçon. Sans compter sur le décalage que vous allez ressentir de plus en plus fort avec votre entourage. Les gens qui voyagent font partie d’une autre planète, sachez-le. Les conversations sur le dernier manteau de chez Zara vont vous sembler très (TRÈS) longue… (Pour en savoir plus :  11 choses à savoir pour commencer à réaliser ses rêves).

 

5. Je vois moins souvent mes proches

Éloignement oblige, il devient difficile de voir ses proches régulièrement. Je suis moins dans les potins de mes copines (même si grâce à Whatsapp, je dois dire que je reste pas mal à la page). Ma pire expérience (que j’ai choisie, donc tant pis pour moi) : passer Noël à l’autre bout de la planète loin de ma famille. Je l’aurai fait une fois, je confirme, c’est nul… Donc bon, cette année, dès que j’ai su que le restaurant où je travaillais fermait à Noël, je me suis ruée sur le site de Easyjet et j’ai pris mon vol pour la France. Noël était en famille cette année, Hallelujah !

La vie de voyageur est parfois compliquée. Heureusement que tout le reste est tout simplement génial, ça compense !!! Et toi, quel sacrifice serais-tu prêt à faire pour voyager plus ? Si tu as aimé cet article, tu aimeras aussi : Devenir nomade digital : 5 ennemis à gérer !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

25 comments on “5 SACRIFICES QUI ME PERMETTENT DE VOYAGER PLUS

  1. 18 janvier 2016 at 7 h 46 min

    Il n’est point de liberté sans courage… Bravo !

  2. 18 janvier 2016 at 10 h 54 min

    De toutes façon Starbuck c’est pas bon :P
    Sérieux je comprends pas l’engouement pour un truc d’une qualité aussi moyenne payé tellement au dessus du prix réel de la marchandise.
    C’est comme le Mac Do et plein d’autres trucs… Perso j’ai appris à me poser des questions sur la réalité du plaisir dégagé par une dépense, et de mon envie réelle du produit. Je mange un macdo parce que j’aime ça ? Non c’est dégueu. Parce que c’est pas cher ? Non on trouve bien moins cher si on veut manger dans la rue. Alors pourquoi ? Bon du coup si on arrêtait ? :D
    Pour moi c’est le macdo starbuck et autres chaînes à malbouffe sur vendues mais pour d’autres c’est H&M ou encore autre chose… à chacun sa cure de désintox de la consommation … pour voyager plus !

    • 18 janvier 2016 at 13 h 51 min

      Hihi, c’était pour l’exemple car je ne suis pas une grande fan non plus (peut-être leurs muffins tout de même), mais tu as raison, à chacun de prioriser sa consommation différemment pour arriver à ses fins! :) Merci à toi!

  3. 18 janvier 2016 at 12 h 58 min

    Arrêté de fumer, plus de journaux de toute façon il n y a que des mauvaises nouvelles, les bières au café du coin avec les jeux de grattages qui vont avec et tu as un super budget voyage !!!

    • 18 janvier 2016 at 22 h 24 min

      Et bah voilà! La réponse en direct! Excellents exemples Pat, merci!!

  4. 18 janvier 2016 at 15 h 47 min

    acheter moins de fringues sauf que ça ne suffit pas

    • 18 janvier 2016 at 15 h 54 min

      Haha, alors il faut trouver d’autres idées. C’est ça + ça + ça qui va finir par le faire ;D

  5. 18 janvier 2016 at 15 h 34 min

    Bel article !

  6. 18 janvier 2016 at 19 h 00 min

    Mon truc pour avoir plus de budget pour les voyages n’est pas super original mais il m’a permis faire de grosses économies sur le long terme : je n’ai pas de voiture, n’ai pas d’objets high tech ni un home cinéma, ni d’abonnement illimité à je ne sais plus quoi. Après il y a des pays moins chers que d’autres donc lorsque je n’avais pas beaucoup de sous, je partais en Asie du Sud Est (ça tombait bien en plus car j’adore ce continent).
    Je suis d’accord avec toi pour ce qui est parler de la passion du voyage pour quelqu’un qui ne la partage, ça tombe souvent à plat :)

  7. 18 janvier 2016 at 22 h 07 min

    Je serais incapable de voyager seule comme tu le fais. Si je serais tentée de partager cette expérience avec monsieur, seule je sais que je n’y arriverais pas. Tu dis que c’est génial, j’en suis sure, mais je trouve surtout super courageuse !

    • 19 janvier 2016 at 19 h 21 min

      Pas de soucis Aurore, tout le monde n’est pas supposé aimer faire ça de toute manière! Cela fait plaisir de me penser courageuse, merci ! Même si je suis convaincue que tu pourrais le faire tout autant que moi ;)

  8. 19 janvier 2016 at 8 h 55 min

    Tu me fais toujours autant marrer… ;-) Continue, avec ce peps inimitable, à nous faire voyager dans ton univers…

  9. 20 janvier 2016 at 9 h 07 min

    On a tous un jour rêver de tout plaquer pour vivre ces aventures

  10. 21 janvier 2016 at 23 h 43 min

    T’as l’air d’avoir beaucoup d’énergie ! Ton blog est génial ! :)

    Je vis à Londres aussi depuis 1 an et demi car j’avais tout simplement envie de vivre à l’étranger. Tout simplement. :) Mais j’ai fais le mauvais choix de trouver un boulot dans le marketing, « pépère » mais mal payé, que je n’ai jamais osé quitter… et qui m’ennuie à mourir ! Et comble du truc : je bosse en français ! Enfin bon, c’est bientôt la fin et je pars pour le Canada en avril, à Toronto ! Yeaaahhh !! Je me suis juré de ne pas refaire la même bêtise et je vais essayer de trouver un taff où je me sens plus libre. C’est de lâcher prise avec ma source de revenus qui me parait si difficile. C’est vrai que se retrouver à Londres à vivre sur ses économiess… ça peut vite tourner à la banqueroute !

    Comment fais-tu avec les petits jobs ? Est-ce que tu y prends plaisir quand même ? (hormis les vendanges en Australie ^^).

    Et pour info, n’en déplaise à certains, moi je mange parfois au McDo parce qu’ici au UK c’est PAS CHER comparé aux alternatives !

    • 22 janvier 2016 at 9 h 59 min

      Hello Maël. Un grand merci pour ton retour, ça fait plaisir!! J’essaye d’avoir de l’énergie pour inspirer le max de monde, oui (pfou, vaste projet!). Ecoute, je comprends ta situation, c’est un peu dommage en effet, mais on apprend de ses erreurs comme on dis :) Franchement, je me marre bien dans la restauration. Je tiens facilement car je fais toujours des séjours rapide (6 mois, c’est le max, d’habitude, je fais 3 mois, 2 mois). Le fait d’avoir une deadline me permet de tenir, sinon, je péterai probablement un câble. Ce ne sera pas forcément mieux payé que le marketing en revanche. Mais ça a l’avantage (et le désavantage) de proposer un planning complètement aléatoire. Perso, j’aime bien, car je peux visiter des choses pendant la semaine, quand il n’y a pas grand monde. Par contre, tu oublies les week-ends entre potes. Alors c’est comme tout, il y a du pour et du contre. Essaye et tu verres bien si cela te plait ou pas :) Et pour l’argent, il n’y a pas de secrets, toutes tes économies doivent passer dans le voyage sit u veux voyager plus ;) donc fini le McDo même moins cher (on cuisine chez soi!) :D

  11. 22 janvier 2016 at 10 h 24 min

    Merci pour ta réponse ! Oui j’ai envie d’essayer quelque chose de différent. Je verrai bien ce que je peux trouver là-bas, mais le maître-mot est changement ! Bonne chance pour la suite en tout cas, je continuerai de suivre ton blog. :)

  12. 23 février 2016 at 23 h 46 min

    Quel courage ! Bravo, je t’admire pour ta détermination et le fait que tu fasses tout pour réaliser tes rêves !

    • 25 février 2016 at 22 h 40 min

      Oh merci Sara, c’est super gentil ce petit commentaire :D Je ne sais pas si on appelle ça du courage ou juste d’être très têtue lol. Dans le genre : JE vEUX RÉALISER MES RÊ-VEEEEU haha!

  13. 19 mai 2016 at 12 h 37 min

    Salut et bravo, déjà! :)
    Je suis pour ma part en tour du monde en solitaire pour plus d’un an, et je suis parti sans savoir de quoi l’après voyage serait fait. Plus ça va, plus je pense m’orienter de le voyage, en bougeant régulièrement, en vadrouillant…. bref, ton article me parle et m’inspire, alors merci! :)
    Si tu veux voyager un peu à travers mes articles c’est par ici : http://unvoyagesansnom.com
    Il y a aussi un page Facebook avec toutes mes photos! ;)
    Mais bref, assez parlé de moi..
    Bonne route à toi, continue à vivre tes rêves, tu as bien raison! ;)
    Moi je vais aller continuer les miens aussi!

    À bientôt,
    Simon, du blog voyage, Un Voyage Sans Nom

    • 22 mai 2016 at 12 h 52 min

      Merci Simon !!! J’adore les retour d’expérience comme ça, plein de positivisme et de bonne humeur ! J’irais voir ton blog avec plaisir ! Et une personne de plus qui croit en elle et qui va dans le bon sens ! Merci !!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge