,

VOYAGE EN ÉGYPTE : GUIDE COMPLET POUR VISITER LE CAIRE

C’est comme ça que j’ai commencé mon voyage en Égypte : par une semaine passée à visiter le Caire. Et comment dire : WAOUH ! Inutile de dire que quand on pense Caire, on a déjà en tête les pyramides, le Sphinx et le musée du Caire. C’est un peu la nostalgie de nos classeurs de gosses remplis d’infos sur les Dieux égyptiens, les hiéroglyphes et des photos du fameux masque de Toutankhamon. Ma conclusion après cette semaine : oui, c’est ça et ça envoie du pâté, mais le Caire a beaucoup plus à offrir que ça. BEAUCOUP ! L’histoire égyptienne est d’une richesse sans pareil, et se contenter des pyramides reviendrait à ne lire que la première page d’une saga de fou ! J’espère donc que ce guide vous donnera quelques autres idées si vous prenez le temps de visiter le Caire comme il se doit !

VISITER LE CAIRE EN 14 SITES

 

Visiter le Caire : pyramides de Gizeh

1. Pyramides de Gizeh

Impossible de commencer cette liste, sans conteste, par le point culminant d’un voyage en Égypte : les fameuses pyramides de Gizeh, une des deux dernières merveilles du monde Antique encore debout avec le Colisée de Rome ! Une chose est sûre, vous ne serez pas déçus ! C’est fascinant, c’est envoutant. « De là-haut, 20 siècles nous contemple » comme aurait dit Napoléon. Tu peux doubler la mise doudou, 40 siècles oui ! Il n’y a rien à dire à part prendre vos pieds et (beaucoup) d’eau, de marcher autour de Kheops, Kephren et Mikérinos à pied (je ne déconseille vraiment les balades en chameaux, à cheval ou en calèche personnellement, je ne soutiens plus ce genre de commerce incluant les animaux). Et profitez de l’immensité du plateau. Aventurez-vous un peu dans le désert, prenez un peu de hauteur et profitez !

 

Visiter le Caire : musée du Caire

2. Musée du Caire

C’est l’autre lieu incontournable à visiter au Caire pour les amoureux de l’Égypte ancienne. Clairement, le musée du Caire est encore un fourre-tout de tout ce que les Égyptiens et archéologues ont pu trouver ici et là dans le pays. Ça s’organise petit à petit avec les années mais c’est encore un amoncellement de richesses historiques en pagaille. Ce qui donne tout son attrait au musée, de mon point de vue. Les statues sont couvertes de poussières, les bibelots, figurines et papyrus s’amoncellent en foutoir dans des vitrines dégueu. On se croirait presque égyptologue soi-même en découvrant tout ça. Et puis, la moitié de l’étage présente les objets trouvés dans la tombe de Toutankhamon, du masque aux vases canopes en passant par les bijoux et les sarcophages. Retour en enfance garantie !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nastasya🌿 Nomade digital (@valizstoriz) le

3. Le quartier Copte

Tout le monde ne s’en doute pas, mais l’Égypte a connu une histoire des plus mouvementées, même bien après la chute des pharaons ! Le quartier Copte en est l’une des nombreuses preuves, témoignant du passé chrétien de la ville, lorsque Rome a pris la suite des rennes de la ville. On peut donc trouver de magnifique église dans un style tirant sur l’orthodoxe, très chargé et somptueux de dorures et d’icônes ici et là. Parmi mes favoris, l’église suspendue Sainte-Marie, l’église Saint-Serge, juste sublime entre brique et charpentes, la synagogue Ben Izra, qui représente le lieu où Moïse aurait été trouvé par la sœur de pharaon dans les eaux du Nil bébé (vive les fans du film Les 10 commandements) ! Et juste se balader dans les ruelles étroites couvertes de livres, c’est juste magique !

 

4. Le souk Fustat

Ne vous méprenez pas sur le nom, on se parle bien ici d’un souk, mais beaucoup plus « encadré » qu’un souk traditionnel. À vrai dire, ce souk qui se tient littéralement à 2 pas du quartier copte, ressemble plutôt à un ensemble de petites boutiques raffinées sous des arcades, dans lesquelles s’étalent tout l’artisanat égyptien : crochet, poterie, soufflage de vert, tapis, etc. Le jour où nous l’avons visité, c’était très calme (pour ne pas dire totalement mort, vive le tourisme en Égypte). Mais cela permet de se balader en toute tranquillité, il faut voir le bon côté des choses. Et si vous cherchez des petits cadeaux un peu plus qualité à rapporter, c’est le bon endroit.

 

Visiter le Caire : Le vieux Caire

5. Le vieux Caire islamique

On entre ici dans le vif du sujet. J’éviterai le cours d’Histoire ici, mais retenez seulement que les Arabes ont commencé à envahir l’Égypte vers 639. C’est cette invasion qui, aujourd’hui encore, dessine le plus le visage de l’Égypte telle qu’on la connaît. Les courants se sont enchaînés : Fatimides, Toulounides, Mamelouk. L’architecture du vieux Caire n’en est devenu que plus dingue ! Et pour s’en rendre compte, démarrez des mosquées Hassan & Rifay. De là, perdez-vous dans l’ancien quartier mamelouk avec la mosquée Ibn Tulun, rue El-Saleebah. Puis, de retour près des deux mosquées de départ, remontez la rue Bab Al-Wazir puis tournez vers la rue Al-Darb Al-Ahmar. Au programme, maisons anciennes avec moucharabiehs de partout, mosquées cachées à chaque coin de rue, minarets finalement sculptés, commerçants locaux passant avec des galettes fraîchement cuites sur des vielles plaques en bois, bruit de pétrolettes et sourires des locaux qui n’ont pas trop l’habitude de voir des têtes étrangères. C’est juste TROP génial !

 

 

6. Les mosquées du sultan Hassan & Rifay

Les 2 mosquées sont côte à côte et assez immanquables dans le paysage Cairote. Elles sont pourtant de 2 périodes différentes, la mosquée Hassan étant la plus ancienne ( XIVe versus XIXe siècle). Cette dernière contient une magnifique madrasa, où se poser tranquillement à même les tapis à l’ombre et apprécier le décor : immense fontaine de marbre, lampes pendues au bout de chaînes interminables et quiétude des lieux. Avec un peu de chance (et surtout un petit pourboire à la fin), vous pourrez peut-être avoir accès aux tombes de sultans et familles au repos dans la mosquée Rifay. Cela nous parle moins que notre propre Histoire, mais l’ambiance générale rend l’expérience assez unique !

 

Visiter le Caire : mosquée Ibn Tulun

7. La mosquée Ibn Tulun

C’est mon grand regret du séjour, nous sommes arrivées juste après l’heure de fermeture vers 16h. Du coup, je n’ai pas vu l’intérieur de la mosquée, oui, je l’avoue ! Mais je me permets tout de même de le mentionner dans cette liste parce que cela reste un incontournable du Caire. Cette mosquée est l’une des plus anciennes de la ville, construite par les mamelouks. On a juste pu admirer de l’intérieur l’enceinte qui protège la mosquée et WAOUH, c’est déjà grandiose tellement c’est immense ! J’imagine que l’intérieur devait être d’autant plus impressionnant, vous m’en direz des nouvelles quand vous y allez !

 

8. Maison Gayer Anderson

Si vous êtes un amoureux des brocantes et des beaux objets de collections, ne manquez pas la visite de ce musée-maison accolé à la mosquée Ibn Tulun. Ce ne sont ni plus ni moins que 2 maisons attenantes bâtit et décorée dans le plus pur style oriental du XVIIe siècle, appartenant à ce riche britannique major dans l’armée égyptienne. La visite ressemble un peu à un petit palais des 1001 nuits, avec salle de harem, enfilade de pièces décorées d’objets coloniaux provenant de Chine, d’Inde, de Turquie et bien évidemment, d’Égypte. On découvre des passages secrets permettant aux femmes d’observer les hommes dans la salle de réception, des salons confinés pour papoter entre femmes ou discuter en se prenant au sérieux entre hommes. Une vraie petite bulle onirique dans une journée de visite au Caire.

 

9. La citadelle de Saladin

Elle se trouve juste en face des mosquées, perchées sur son promontoire. Et le Caire doit ce bijou de forteresse à Saladin, celui qui a libéré l’Egypte des croisades chrétiennes (entre autres) ! L’enceinte contient 2 mosquées sublimes. Mohammed Ali est la plus récente et forcément, plus raffinées dans son architecture. Mais mon coeur va à la mosquée el-nasir Mohammed Ibn Qalaoun, d’influence Mamelouk et vieille de plus de 800 ans. Les vieilles pierres, je ne me referai jamais. La citadelle offre également des points de vue grandioses sur tout le Caire environnant, avis aux amateurs de photos ici !

 

Visiter le Caire : vieux Caire

10. Le parc Al-Azhar

Si vous partez de la citadelle de Saladin et que vous décidez de remonter les fameuses ruelles en direction du souk Khan Al-Kalili, ne manquez pas de faire un petit stop par le parc Al-Azhar. Il est situé un peu en hauteur et offre, ni plus ni moins, l’une des plus belles vues sur le vieux Caire islamique. De là, ce n’est que toits à perte de vue et coupoles de mosquées qui s’enchaînent à l’infini. Sans compter que c’est plus qu’appréciable de pourvoir voir un peu de vert au Caire et manger un petit pique-nique à même la pelouse au frais. Vous pourrez observer discrètement les jeunes amoureux de faire la cour ici, c’est mignon tout plein !

 

PENSE À PRENDRE UNE ASSURANCE !

Ne pars jamais sans une bonne assurance voyage (ça m’a sauvé la vie plus d’une fois, et celle de mon porte-monnaie avec) ^^ ! Je te conseille Chapka Assurances, qui propose des couvertures adaptées à tous les types de voyages ! Établis un devis gratuitement en cliquant ici !

 

Visiter le Caire : porte

11. La porte Bab el-Zoueila

Une fois sorti du parc Al-Azhar, le bon plan est de remonter la rue jusqu’à la mosquée Al-Mouayyad. Vous arrivez ici au pied de l’enceinte Fatimide et, comment dire : c’est une tuerie. Juste en face de la porte se trouve un petit marché couvert des plus typiques. On se croirait tout simplement dans un décor de film ! Je vous conseille également de monter au sommet de la porte (où l’on accrochait autrefois les têtes coupées des ennemis, atmosphère Game of Throne bonjour !). La vue sur le quartier alentour est encore une fois à couper le souffle ! Vous pourrez également voir la mosquée Mouayyad du dessus, sans oublier de grimper en haut des tours pour un peu de sensation forte !

 

Visiter le Caire : souk

12. Souk Khan Al-Kalili

Une fois la porte passée, l’aventure continue. Le quartier fatimide balance ses plus belles architectures. Les ruelles étroites s’enchaînent. Vous n’allez pas tarder d’arriver aux portes du souk Khan Al-Kalili, qui est à ciel ouvert, mais tellement chargé qu’on peine parfois à le voir selon les ruelles. J’avoue, je n’ai pas trop regardé les bibelots, qui ne m’ont pas semblé renversant. Par contre, le spectacle est dans la rue ! Ça crie, ça rit, ça s’interpelle, ça joue de la musique et ça tape dans les mains. C’est juste la fête à la maison ! Et tout ça sous un décor sublime apparaissant au coin de la rue que sont l’ensemble des mosquées du complexe Sultan Qalaoun.

 

Visiter le Caire : spectacle derviches

13. Un spectacle de derviche tourneur

C’est un peu la cerise sur le gâteau, que vous pourrez apprécier 3 fois par semaine, le lundi, le mercredi et le samedi aux alentours de 19h30 dans une salle tout près du palais du Sultan Al-Ghoury (à confirmer avec votre hôtel toutefois + arriver bien 1h en avance pour avoir des places). Le spectacle est totalement folklorique. Ne vous attendez donc pas à des derviches tout de blanc vêtus tournant sur eux-mêmes dans une torpeur, comme on peut le voir en Turquie. Là, c’est musique traditionnelle à tue-tête, danses entêtantes allant jusqu’à la transe, jupes multicolores qui tournent et chants anciens. On sort de là totalement sourd, mais avec des étoiles plein les yeux (et un léger tournis, haha). Mais c’est vraiment à voir, go !

 

14. Le Nil

C’est sans équivoque, la star d’une visite au Caire ! On s’est empressé d’y aller dès notre arrivée. Les bords ne sont pas toujours idéalement aménagés pour se promener, voiture first ici. Mais quoi qu’il arrive, le charme opère. Certains ponts, comme celui du 6 octobre, permettent d’apprécier un joli point de vue sur la ville et les anciens bateaux coloniaux reconvertit en restaurants sur l’eau. On croise des jeunes vêtues à la dernière mode européenne et des nanas voilées et gantées de noir. On se fait offrir une rose ici, entendre dire « welcome in Egypt » là, on prend le poux (assourdissant) de la ville et on se dit qu’on est bien content d’être là !

 

LA VALIZ PRATIQUE

 

BUDGET POUR 1 SEMAINE À VISITER LE CAIRE À 3

Nous avons dépensé l’équivalent de 600€ pour 3 personnes pour 1 semaine au Caire, soit 200€ par personne (oui, ce n’est vraiment pas cher lol) !

Les postes de dépenses le plus onéreux restera bien évidemment les entrées dans les pyramides ou le musée, car ces prix sont non-négociables. Pour le reste, il est très facile de voyager pour peu cher. Quelques exemples :
* Une chambre pour 3 en auberge avec joli roof top en plein centre : 175€ pour 7 nuits, soit 25€ par nuit.
* Un trajet de taxi dans le centre-ville (du Musée du Caire à la Citadelle) : 20 LE (1€)
* Un über A/R du musée du Caire aux pyramides de Gizeh : 200 LE (10€)
* Un repas dans un petit boui boui / resto local pour 3 : entre 80 et 150 LE (4€ à 8€)
* Une carte SIM Orange + 7G d’Internet : 125 LE (7€)
* 1 ticket de métro du musée du Caire au quartier Copte : 3 LE (70 centimes)
* Entrée Musée du Caire (Avec supplément pour les momies) : 240 LE par personne (12€)
* Entrée pyramides de Gizeh (avec supplément visite de la pyramide de Khéops) : 400 LE par personne (20€)

 

 

Visiter le Caire : hostel Dabab

OÙ DORMIR AU CAIRE

Nous avions prix un petit hôtel auberge, le Dahab Hostel, tout près de la place Tahrir, super bien placé à 5 minutes à pied du musée du Caire et du Nil. Aucun regret sur l’emplacement. Sans compter sur le roof top au frais le soir pour se reposer après une bonne journée et papoter avec notre réceptionniste préféré Mahmoud, littéralement le paradis !

Si vous avez besoin d’un hôtel proche de l’aéroport au cas où vous auriez un vol très tôt le matin (ce qui fut notre cas), je vous conseille aussi le Glorious hôtel, super luxueux pour le prix (50€ la nuit pour 3). Le room service est super cheap et bon. On se rend en à peine 15 minutes à l’aéroport et la piscine rafraîchira les garçons (et oui, aucune fille ne se baigne par contre…).

 

HEP ! T'AS PENSÉ À UTILISER TES COUPONS DE RÉDUC ?

Reçois 10% de remise sur ta première réservation Bookings en cliquant sur ce lien OU 25€ de réduction sur Airbnb en cliquant ici. Il suffit juste de t’inscrire, réserver un hébergement et tu recevras tes remises suite à ton séjour ! De rien :D

 

Visiter le Caire : métro

SE DÉPLACER AU CAIRE

Uber / Taxi

Dans le centre-ville, ne retenez que 2 choses : le métro et Uber / taxi. Ce sont clairement les solutions alliant simplicité et budget pour se déplacer facilement au Caire ! On a utilisé Uber quasiment tout le temps. C’est beaucoup moins cher que les options de déplacements que proposent les auberges. Par exemple, nous avons payé 20 LE pour se rendre du musée du Caire au centre du vieux Caire (soit 1€ pour 3). Ou bien 80 LE pour se rendre aux pyramides (4€, contre plusieurs dizaines d’euros par les hôtels / agences). Le pied !

Le métro

Le métro ne coûte que quelques livres, 3 LE pour aller de la place Tahrir au quartier Copte par exemple, station Mari Girgis (environ 70 centimes d’euros, hum…) ! Soyez prévenus, les touristes ne prennent pas trop le métro, alors que c’est pourtant bien indiqué. Les panneaux des destinations sont marqués en alphabet latin donc bon, si vous savez utiliser le métro à Paris ou ailleurs, vous saurez l’utiliser au Caire 🙂 Nous n’avons pas du tout senti d’insécurité, juste quelques regards curieux parce que, oui, aucun touriste ne semble l’emprunter très souvent. Les filles, sachez qu’il y a des wagons réservés aux femmes, ils sont indiqués sur la voie. Les autres sont mixtes.

Navette

Pour se rendre de l’aéroport au centre, nous avons utilisé la navette de l’hôtel qui valait vraiment le coup. Mais j’imagine qu’il y a nombre de bus ou de taxi qui pourront faire de même.

Avion

Nous nous sommes rendus de France au Caire au départ de Marseille avec une correspondance à Paris avec Air France. Cela nous a coûté 300€ A/R par personne, plutôt intéressant je trouve. Pour trouver des vols pour le Caire, rdv ici !

 

Visiter le Caire : repas égyptien

MANGER AU CAIRE

On ne savait pas trop à quoi s’attendre niveau bouffe. Ce fut une super surprise + ça ne coûte tellement pas cher. Mais genre, ridiculement pas cher. On a mangé plus d’une fois à fond pour… environ 4€ (rarement plus de 100 LE) pour trois personnes (oui oui). Nous n’avons pas vraiment utilisé de restaurants pour les touristes. Nous privilégions le petit-déjeuner traditionnel à l’auberge (1€ par personne) et des petits bouis-bouis / restaurants locaux dehors. Ne loupez pas de goûter le foul, le plat traditionnel du pays à base de haricots (j’adore) ! Les falafel et les kefta !

LES ATTRAPES TOURISTES ALORS

On m’avait prévenu que le Caire et notamment, les grands monuments touristiques et les souks seraient remplis de faux-guides et de gens pour nous interpeller dans tous les sens. Après avoir passé 1 mois au Maroc, j’étais préparée mais je m’attendais à pire vu les retours. Et bien écoutez, soit on a été chanceux, soit les choses ont bien changé. On n’a été que très très peu embêtés. Bien entendu, vous aurez droit aux demandes récurrentes des chameliers ou conducteurs de carrioles aux pyramides. Mais en disant « Lâ choukhrane » une fois puis en les ignorant, le manège s’arrête tout de suite. Beaucoup n’insiste plus après le premier refus et termine par un poli « Welcome in Egypt » et « Bon voyage ». J’ai vraiment vu pire que ça !!!

EN VRAC

Argent

Nous sommes arrivés avec un peu d’euros en avance dans nos poches, que nous avons échangé dans une banque égyptienne contre des Livres Égyptiennes (le taux était très intéressant). On peut aussi facilement retirer au distributeur avec une Visa ou une Mastercard. Nous n’avons payé qu’en livre égyptienne au Caire, jamais en euro.

Langue

Les Égyptiens parlent arabe (certainement avec quelques régionalismes, mais je ne saurais le dire). Quoi qu’il arrive, munissez-vous de votre plus beau « Salam Alekoum » pour dire bonjour et « choukhrane » pour remercier. Les locaux adorent ce genre de petits efforts et cela assure un bon démarrage avec le plus grand nombre !

Téléphone

J’ai acheté une carte SIM avec 7G de data valable sur un mois dans une boutique Orange pour 150 LE (7,50€, toujours oui oui lol) 😄

Ressources

On a utilisé le guide du petit Futé pour notre itinéraire (entre autres). Le guide donne de bonnes infos, mais les prix et les horaires ne sont plus du tout à jour, warning, demandez à votre hôtel dans ces cas-là ! Je vous conseille également les articles de blogs suivants, les meilleurs selon moi : Le guide complet du Caire de Graine de Voyageuse – Les carnets de voyage et splendides photos de Voyageway et Miles&Love.

Qui est prêt pour visiter le Caire ? Avez-vous d’autres recommandations à faire ? Partagez en commentaire !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

2 comments on “VOYAGE EN ÉGYPTE : GUIDE COMPLET POUR VISITER LE CAIRE

  1. 11 novembre 2018 at 20 h 55 min

    Je rêve d’y aller!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *