Croisière sur le Nil en Égypte : felouque
,

COMMENT ORGANISER UNE CROISIÈRE SUR LE NIL SANS AGENCE

C’était le plan : passer un voyage en Égypte de 5 semaines et organiser une croisière sur le Nil par nous-même, sans l’aide de tour operator qui proposent des package en partance de France. Forcément, nous n’étions pas intéressés puisque nous étions déjà sur place. On s’est simplement dit qu’on trouverait une agence locale avec laquelle organiser ça en deux secondes, trois dixième (un peu comme en Asie). Et bien…, c’est un chouilla plus compliqué que ça en Égypte. Pas insurmontable, mais quand on ne connait pas le fonctionnement, comme nous, cela peut vite sembler compliqué. Voici donc un petit récapitulatif qui pourrait vous aider si vous décidez d’organiser votre propre croisière sur le Ni en Égypte, sans l’aide d’agence ou de tour operator.

LE CHOIX DES BATEAUX

Avant toute chose, vous allez devoir vous mettre d’accord sur le type de bateau sur lequel vous souhaiterez voguer. L’offre n’est pas très compliquée et pourtant… Déjà là, on a eu du mal à se mettre d’accord de notre côté. Voici donc ce qu’on en a ressorti :

 

Croisière sur le Nil en Égypte : felouque

Les felouques

Ce sont les embarcations traditionnelles du Nil, ces fameux petits bateaux en bois (et en métal maintenant), voguant au gré du courant avec leur voile triangulaire. Pour info, les felouques n’ont pas de moteur. On navigue donc à l’ancienne, avec le courant et le vent. Le bateau se compose uniquement d’un ponton de bois, recouvert de matelas moelleux pour dormir (super confortable !). Les couvertures et coussins sont fournies bien entendu, ainsi que la bouffe, etc. Warning : il n’y a pas de cabine, ni de toilettes ni de salle de bain cependant ! Vos valises sont stockées en-dessous du pont et vous passerez votre temps sur les matelas. Le format est à la roots : lever avec le soleil, toilette de chat à l’eau du Nil et journée rythmée par les repas, le soleil, les baignades et les paysages.

 

Croisière sur le Nil en Égypte : grande felouque

Les grandes felouques

Pour info, il existe des felouques un peu plus grande avec une petite cabine de toilettes / lavabo. C’est ce qu’on a pris et on n’a pas regretté. Bien évidemment, inutile de dire qu’on a apprécié avoir un toilette à disposition quand on voulait. Mais le bateau est aussi beaucoup plus spacieux que sur une petite felouque. Ce qui rend le voyage vraiment plus agréable. Il est aussi possible de monter sur le toit du bateau, qui est en dur (contrairement aux petites felouques où il n’y a pas toit, mais une toile pour protéger du soleil). Bref, pour ceux qui aimeraient un tout petit peu plus de confort, la question ne se pose pas. On nous a dit que cela doublait le prix. Mais pouvoir faire pipi quand on veut sans demander son reste à l’équipage, c’est aussi appréciable 😉

Croisière sur le Nil en Égypte : dahabieh

Les sandales et darabieh

Au départ, on pensait naviguer sur ces bateaux : de beaux bateaux à voile, de transport pour les premiers et de navigation pour les seconds. Le grand avantage de ces bateaux, c’est qu’ils ont des cabines, pas plus d’une dizaine grand max. On navigue donc au gré du Nil avec tout le confort possible, son petit chez soi cosy, un ponton rempli de transats en bois façon belle époque. Et on se laisse traîner. Bon, forcément, cela a un coût. On s’était juste trompé sur l’ampleur des dégâts. Ce qu’on pensait être « un peu plus cher, mais on ne vit qu’une fois » s’est vite transformé en « ah oui, on ne va pas pouvoir quand même là… ».

NB : Je précise également qu’on a été très déçu quand on en a vu sur le Nil. Car ces bateaux sont maintenant systématiquement tractés par des remorqueurs pour avancer. Genre, H-24. Ce qui veut dire : bruit du remorqueur (et fumée puante) à longueur de temps. Et les voiles jamais sorties. Pour le prix, je trouve ça franchement dommage.

 

Croisière sur le Nil en Égypte : ferry

Les ferrys

C’est ce qu’utilise le plus grand nombre, les fameux bateaux remplis par les agences de voyage charter comme Thomas Cook, Fram et tout le toutim. N’en ayant pas fait, je ne peux juger que de l’extérieur. Mais au vu de ce que j’ai lu, c’est le concept du tourisme de masse avec ses pour et ses contres. Oui, le bateau est grand, confortable, la bouffe standardisée, les activités florissantes et les guides vous prendront par la main partout lors des visites. Après, c’est bateau de 100 à 300 cabines, ambiance « La croisière s’amuse » pour certains, et interactions zéro avec la vie du Nil et de ses habitants. Donc bon, il en faut pour tous les goûts, à vous de juger ce que vous préférez. Voici un article de Fabrice d’Instinct voyageur qui a testé de son côté.

 

Croisière sur le Nil en Égypte : paysage

BUDGET POUR UNE CROISIÈRE SUR LE NIL

Évidemment, à chaque format son prix. Je n’ai pas fait des devis dans tous les sens, donc je ne pourrais pas vous donner tous les tarifs exacts. Mais de ce que j’ai collecté comme infos, voici le résumé :

  • Pour une croisière en felouque basique (selon Le voyage de Marion) : 1000 LE (50€) pour 3 jours et 3 nuits tout inclus par personne (soit 330 LE la nuit par personne).
  • Pour une croisière en grande felouque avec toilettes sur le bateau : 2500 LE la nuit (125€) pour 3 personnes tout inclus, avec un trajet de 5 jours, 4 nuits (soit 800 LE la nuit par personne). Nous avions le felouque que pour nous.
  • Pour une croisière en darabieh : j’ai vu la plupart des sites en ligne proposer des voyages d’une semaine avec pas mal de choses incluses à partir de 750€ par personne. Beaucoup d’hôteliers nous ont aussi parlé d’une moyenne de 200€ la cabine par nuit. Voilà voilà…
  • Pour une croisière en ferry : je ne suis pas bien sûre, car je ne me suis pas renseignée sur le sujet et il est difficile de trouver des prix hors des package avion / bateau des tour operator. Mais je crois que la plupart des bateaux proposent un voyage de 3 jours / 2 nuits avec seulement 2 visites et tout inclus pour environ 100€ la cabine par nuit.

À noter :

Il est très important de savoir ce qui est inclus ou non dans le prix avant de partir et d’en discuter avec l’agence / le capitaine. Faites-donc bien attention à ce que ces éléments soient éclaircis pour ne pas avoir de mauvaises surprises en cours :

  • Le prix du bateau
  • Les repas
  • Les boissons (soft et alcoolisées)
  • La police maritime et touristique
  • Les entrées dans les temples
  • Le moyen de transport Edfou – Louxor pour les felouques

PENSE À PRENDRE UNE ASSURANCE !

Ne pars jamais sans une bonne assurance voyage (ça m’a sauvé la vie plus d’une fois, et celle de mon porte-monnaie avec) ^^ ! Je te conseille Chapka Assurances, qui propose des couvertures adaptées à tous les types de voyages ! Établis un devis gratuitement en cliquant ici !

 

Croisière sur le Nil en Égypte : felouque cachée

COMMENT TROUVER UN BATEAU

C’est ici que les choses deviennent un peu plus compliquées que si vous passiez par une agence, où, grosso modo, il n’y a rien à faire. Là, plusieurs options s’offrent à vous :

Demander à votre hôtel

C’est ce qui reste le plus simple. Quel que soit le format de votre logement, hôtel, Guest house, etc., votre hôte connaîtra forcément quelqu’un qui possède un bateau. Vous lui dites ce que vous voulez, le temps, l’itinéraire rêvé (ou pas). Et ils se feront un plaisir de vous aider (et récupérer une commission au passage, forcément, ça aide à la motivation). Encore une fois, déléguer est appréciable. Mais ça a un coût. Qui dépendra de la générosité de votre hôte ou pas.

Les agences

Partie que je gère moins, car on n’a pas utilisé ce biais. Mais de ce que j’ai cru comprendre, il est possible de trouver des agences, notamment pour les gros ferrys, dans les centre-villes, au Caire, Louxor et Assouan. Vous pourrez aussi trouver des sites en ligne sans problème. Le plus simple reste de demander une fois sur place.

Trouver un capitaine soi-même

Format valable pour les felouques notamment. En l’occurrence, il y a des spots dans chaque ville où les propriétaires de felouques vivent avec leur bateau. Sachant que les felouques remontent le Nil au départ de Assouan, je vous conseille de vous rendre directement sur l’île éléphantine et de dire que vous cherchez un felouquier. Vous allez forcément trouver des propositions. À vous de négocier le prix, l’itinéraire et le jour de départ en direct. C’est un peu plus de boulot, mais le jeu en vaut la chandelle !

Si vous êtes intéressés par notre felouque (la meilleure du monde, je pèse mes mots, c’était génial), demandez Capitaine Jamaïca / Mustafa sur l’île Éléphantine. Sa maison se trouve au niveau de l’embarcadère Nord. Prenez un bateau, débarquez directement là. Et ce sera la première maison à droite (avec une super terrasse colorée / décorées et des drapeaux de la Jamaïque partout). N’hésitez pas non plus à le contacter par sa page Facebook. Je ne vous les recommanderai jamais assez, ces 3 matelots sont juste des garçons en or. Dites-leur que vous venez de ma part surtout ❤️

 

Croisière sur le Nil en Égypte : blue mountain felouque

DANS QUEL SENS NAVIGUER SUR LE NIL ?

Autre considération à prendre en compte pour organiser une croisière sur le Nil par soi-même : Louxor- Assouan ou Assouan- Louxor ? Potentiellement, vous n’aurez pas trop le choix selon le format de bateau que vous choisissez.

Dans le sens Louxor – Assouan

Il faut savoir que seuls les gros bateaux motorisés peuvent partir de Louxor pour aller jusqu’à Assouan, et ce pour 2 raisons. La première est une question d’autorisation purement gouvernementale. Il semble que les felouques ne peuvent pas démarrer de Louxor mais au mieux de Edfou, 100 km plus au sud, c’est comme ça. La seconde raison est purement… d’ordre naturelle. Le sens du courant du Nil va du Sud au Nord. Et le vent va du Nord au Sud. Du coup, seuls les bateaux motorisés peuvent se permettent de remonter le courant (ce qui n’est pas le cas des felouques, ou plus difficilement). Si vous voulez donc partir de Louxor, ce sera donc avec un gros bateau. Ou un bateau plus petit, mais motorisé, comme les dahabiehs.

Dans le sens Assouan – Louxor (Edfou)

Du fait que le courant est dans le « bon sens », les felouques remontent le Nil dans le sens Assouan – Louxor (contre le vent, oui, mais les capitaines préfèrent compter sur le courant que le vent, plus prévisible). Du coup, il n’est pas vraiment possible de faire de croisière en felouque au départ de Louxor. On peut seulement faire des balades d’1h au coucher du soleil. Si vous planifiez de naviguer en felouque, rendez-vous donc directement à Assouan et cherchez un capitaine là-bas directement. Pour les gros bateaux, la question ne se pose pas puisqu’ils naviguent dans les deux sens. Les felouques s’arrêtant à Edfou au mieux (et les dahabiehs à Esna), il faudra prévoir un transport (train ou taxi) pour retourner à Louxor ensuite :)

 

 

Croisière sur le Nil en Égypte : coucher du soleil

QUOI VOIR EN CHEMIN DURANT UNE CROISIÈRE SUR LE NIL

Encore une fois, cela dépendra du choix de votre embarcation et de votre timing. Pour faire simple, les gros ferrys ne s’arrêtent en principe qu’à 2 gros spots, le temple d’Horus à Edfou et Kom-Ombo, et vous n’aurez aucune autre flexibilité. Les dahabieh et les felouques peuvent davantage s’arrêter où ils veulent, selon votre bon plaisir, puisqu’ils ont cette possibilité. Du coup, vous aurez peut-être la chance de voir :

Daraw

C’est une ville qui abrite littéralement le plus grand marché aux chameaux de toute l’Afrique ! Forcément, dit comme ça, cela rend curieux. On y a donc fait un stop. Sauf qu’on s’est un peu loupé lol ! Nous sommes arrivés un peu tard et les chameaux étaient déjà vendus haha ! Mais on a quand même vu le théâtre de l’événement. Et quelques bêtes passées entre les mailles du filet ici et là. Âmes sensibles, s’abstenir. Il y a moyen que vous tourniez la tête et vous trouviez nez à nez avec un homme en train d’égorger une chèvre ou un mouton. Voilà voilà, c’est dit. Vous pourrez également passer par le marché si, comme nous, votre équipage refait le plein de produits frais. Et circuler à l’arrière d’une fourgonnette à bétail dans la poussière et la chaleur. Expérience garantie !

 

Croisière sur le Nil en Égypte : Kom Ombo

Kom Ombo

C’est le temple du Sud où s’arrêtent tous les touristes confondus, dahabiehs, ferrys et felouques… sauf nous. Ça a l’air vraiment joli pourtant, je vous le conseille ! C’est juste qu’après 1h de ride dans le char à bétail, sous 50°C, le visage rempli de poussière et de mouches, on ne voulait qu’une chose, retourner sur notre felouque et batifoler au calme dans le Nil.

 

Croisière sur le Nil en Égypte : village nubien

Villages nubiens

Il y en a plusieurs qui s’égrènent au bord du Nil. Si vous avez la chance de voyager en felouque ou en dahabieh, vous pourrez donc demander à votre capitaine de vous arrêter dans l’un d’eux. Et vous balader tranquillement pour partir à la rencontre des habitants.

 

Croisière sur le Nil en Égypte : temple Sinsila

Les carrières et le temple de Sinsila

Les garçons m’avaient dit que c’était leur lieu favori durant la croisière. J’ai mieux compris une fois sur place. Je pense que la plupart des croisière en ferry passent totalement à côté car passant trop vite + le lieu peut passer inaperçu sans être prévenu. Le temple de Sinsila est caché dans la falaise et compte des tombes nubiennes par dizaine. Comme disaient l’un de nos matelos : ci-git mes ancêtres. Et ça me fait des frissons ! Au coucher du soleil en plus, c’était tout bonnement magique. En face s’élèvent les restes des carrières de pierre qui ont fournit les principaux monuments et pyramides durant la grande époque pharaonique. Il ne faut vraiment VRAIMENT pas rater cet endroit !

Temple d’Horus à Edfou

C’est l’autre gros temple que toutes les croisières visitent. Encore une fois, on a eu tout faux car nous sommes arrivés le soir sur Edfou et avons pris notre taxi le lendemain matin très tôt pour repartir à Louxor. Mais de notre fait, nous aurions pu aller le visiter et retourner sur Louxor plus tard. On n’a juste tellement aimé la partie navigation sur le Nil que la partie visite est passée à la trappe, on assume total !

 

Croisière sur le Nil en Égypte : paysage

Admirer le Nil

Ce fut, de loin, notre activité favorite du voyage. Avec le fait d’être au coeur du quotidien des gars qui naviguaient avec nous. Se lever sur le Nil, se doucher / baigner dans le Nil aux premières heures du matin. Se retrouver nez à nez avec un âne, un buffle. Regarder les pêcheurs vaquer à leur journée, les fermiers remonter leur lopin de terre et les ibis planer à 12 000 au dessus de l’eau… pfou on ne peut pas se repaître de ce genre de spectacle. Sans compter tous les bons moments et fous-rires passés avec notre équipage tellement attachant. Mes plus beaux souvenirs resteront dans les échanges avec eux. Et les soirées passées à danser et taper dans les mains autour du feu au son des tambours et chants nubiens (NUBIEN, c’est très important haha) ! Ça, cela vaut tous les temples du monde !!!!!!!!

Voilà, je crois que vous êtes parés pour organiser votre propre croisière sur le Nil en Égypte sans l’aide d’agence ou quoi que ce soit. Le système parfait pour prendre le temps, vivre une expérience beaucoup plus authentique, en accord avec la nature si possible, et favorisant le contact avec les locaux. Car après tout, c’est aussi pour ça que l’on voyage, n’est-ce pas ? Si vous avez besoin d’être mis en relation directement avec Mostafa / Capitaine Jamaïca sur Facebook, faites-moi signe par mail : valizstoriz@gmail.com !

 

Alors, vous avez déjà fait une croisière sur le Nil ? Vous en avez pensé quoi ??? :D

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

4 comments on “COMMENT ORGANISER UNE CROISIÈRE SUR LE NIL SANS AGENCE

  1. 28 janvier 2019 at 21 h 30 min

    Cet article tombe à pic ! Tes stories à bord du bateau, pendant ton voyage, me faisaient vraiment envie mais je me demandais bien comment organiser quelque chose comme ça sans payer une fortune et passer par une agence. Comme quoi c’est possible, je garde la référence de Captinaire Jamaïca sous le coude, rien ne vaut les recommandations d’autres voyageurs !

    • 1 mars 2019 at 11 h 32 min

      Ah la la si tu voyages avec eux, tu vas passer un tellement bon moment ! Dis leu bien bonjour de ma part surtout, vous aurez peut-être des pancakes en supplément hihi ^^Je veux trop y retourner, c’était magique !!!

  2. 13 juin 2019 at 13 h 28 min

    Excellent article Anastasia, merci beaucoup pour toutes ces explications… je n’ai aucune envie d’embarquer sur un de ces gros paquebots de croisière mais par contre sur une felouque comme celle que vous avez eu…. fiouuuu ça avait l’air incroyable!!
    ça remonte mais je me souviens très bien de tes « storiz » lorsque vous êtiez en Egypte! Et ça m’a conforté dans l’idée qu’il fallait vraiment visiter ce pays au moins une fois dans sa vie :)

    Dis-moi, il faut combien de jours pour remonter d’Assouan à Louxor en y allant tranquilou?
    Bonne continuation et d’avance, un bel été!

    • 12 juillet 2019 at 12 h 06 min

      Hello Camille ! Ça fait trop plaisir de lire ça merci ! L’Égypte fait partie de ces pays totalement magique et qui envoutent, tu ne seras pas déçue :D Pour la felouque, on avait passé 4 jours et 4 nuits sur l’embarcation, et on a trouvé ça top ! On avait le temps d’observer, et surtout, on a pu arriver à Edfou. Car tout dépend de ça en fait. Si tu planifies 2 jours par exemple, et qu’il n’y a pas de vent, l’équipage t’arrêtera avant ta destination d’arrivée (pas n’importe où bien sûr, mais il faudra quand même trouver un taxi par exemple) pour finir le trip. Alors autant prendre un peu plus de jours, décrocher totalement et vivre l’aventure jusqu’au bout :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *