romans philosophiques

4 ROMANS PHILOSOPHIQUES POUR CHANGER SA VISION DE LA VIE

Cet article contient des liens affiliés. Si vous cliquez sur l’un de ces liens pour acheter un livre, une petite commission sur la vente sera reversée à la Valiz. Tous ces livres sont sélectionnés uniquement à mon initiative et ne font l’objet d’aucun partenariat. Ce sont les recos de la Valiz à 100 % ! Merci de votre soutien !!

J’ai toujours adoré lire. Car les livres comptent toujours parmi mes plus beaux voyages. Ceux qui sont parsemés de rêves, d’inspiration et d’espoir, le tout sans bouger de son lit. Tout simplement magique ! J’avais un peu mis de côté ce plaisir, par manque de temps principalement. J’ai décidé de le remettre dans la liste de mes priorités. Car il me semble difficile de continuer à grandir et à réfléchir sans offrir un peu d’eau à son moulin. Et les livres sont une source intarissable de flotte !

Je commence par la liste de mes contes et romans philosophiques préférés, ceux qui ont toujours des allures de contes pour enfants par la simplicité de leur forme, mais qui pourtant, renferment les plus beaux messages du monde dans le fond et peuvent profondément changer sa vision de la vie à qui veut bien écouter (rien que ça) !
Il y en aura d’autres à venir. Mais voici, selon moi, l’essentiel ! Bonne lecture !!

romans philosophiques

 

L’âme du monde – Frédéric Lenoir

Après un rêve prémonitoire commun, sept sages venus des quatre coins du monde et de toutes les religions et cultes se rassemblent au Tibet pour transmettre à deux jeunes adolescents les clés de la sagesse universelle.

« Je propose que l’enseignement que nous allons transmettre à ces enfants ne portent pas sur des croyances, mais sur l’attitude juste à avoir en cette vie pour la réussir, dans le sens le plus profond du terme. »

Ok, je pourrais littéralement citer… la totalité du livre. Même pas 150 pages d’un condensé de sagesse et de préceptes de vie éclairants (donc, vous n’avez pas d’excuses pour dire que c’est trop long) ! C’est amené d’une manière légère, ça se lit comme Le Petit Nicolas, mais en devenant aussi serein et sage que le Dalaï Lama à la fin de la lecture, que dire de plus (la pratique reste de votre responsabilité, bien entendu, héhé). S’il ne devait y avoir qu’un bouquin intelligent à lire dans sa vie, pour ma part, ce serait celui-ci, c’est dit ! Et au passage, notez Frédéric Lenoir parmi vos nouveaux auteurs préférés, tout ce qu’il écrit, des romans aux essais, est génial (et promis, ce n’est pas un membre de ma famille) !

 

EXTRAIT :

« Trop d’hommes auront vécus au fil de leurs instincts, de leurs émotions, ou bien des traditions et des coutumes de leur société sans jamais avoir à faire un vrai choix, […]

Ils auront connus des petits plaisirs, mais pas de grandes joies. Ils auront vécus des amours rassurantes, mais jamais celles qui déchirent le cœur et l’agrandissent aux dimensions du monde. […] Ils auront appris un métier et gagné leur vie, mais sans doute jamais découvert l’activité qui aurait pu les mettre dans l’enthousiasme.

Et lorsqu’ils mourront, ils demanderont « A quoi bon vivre ? L’existence n’a aucun sens ! Où est-il, le bonheur auquel j’ai parfois aspiré ? […] Qu’en est-il, de la vie dont j’ai rêvé lorsque j’étais enfant ? »

Alors, on leur répondra : « Tu avais en toi un esprit qui pouvait donner un sens à ta vie, te conduire au bonheur et à l’amour véritables, te mener vers la vérité et te faire vivre tes rêves… mais tu l’as ignoré. »

 Trop bien, c’est quoi la suite ???

romans philosophiques

 

L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

A Bali, un homme se rend chez un guérisseur pour faire un petit « check-up » de sa santé avant de repartir pour l’Europe. Le diagnostic tombe : vous êtes en bonne santé, mais pas heureux… ! S’en suit un dialogue vif et complice entre deux hommes dont les expériences aboutissent à la meilleure conclusion qui soit : la découverte de soi.

C’est juste de l’or en barre (ou plutôt en papier) ! Laurent Gounelle est mon nouveau pape après Frédéric Lenoir. Je kiffe tout ce qu’écrit ce bon vieux Lolo. C’est fluide, c’est drôle, c’est clair et c’est profond. Ce que j’aime particulièrement dans ce livre, c’est que certains questionnements existentiels sont amenés avec une telle simplicité au travers du personnage principal, qu’on s’identifie totalement. Le bouquin parle pour vous ! Et un dialogue pendant deux petites heures (le temps que vous prendra la lecture du livre) avec un sage guérisseur de Bali, je dis oui !

 

EXTRAIT :

Le héros : ” […] dans la pratique ce n’est pas toujours possible de faire ce que l’on souhaite faire.
Le guérisseur : – On a toujours le choix.

– Non, si je faisais que ce qui est en accord avec moi-même, je risquerais de perdre mon boulot…
– Vous avez donc le choix de garder ou de perdre cet emploi.

– Mais je prendrais dans ce cas le risque d’en trouver un autre moins bien rémunéré. Je ne pourrais plus payer mon loyer !
– Vous auriez alors le choix de conserver cet appartement ou d’en prendre un moins cher, peut-être plus éloigné de votre travail.

– Ma famille est mes amis seraient déçus si je m’éloignais.
– Alors, vous auriez le choix de les satisfaire ou de les décevoir.

– Vu comme ça […]
– Vous savez, reprit-il, on ne peut pas être heureux si l’on se voit victime des événements ou des autres. Il est important de comprendre que c’est toujours vous qui décidez de votre vie, quelle qu’elle soit. […] C’est vous qui êtes aux commandes. Vous êtes le maître de votre destin”

 AAAH je veux ce bouquin !!!

romans philosophiques

 

L’alchimiste – Paulo Coelho

Suite à sa rencontre fortuite avec un roi sage, Santiago, jeune berger Andalou, part à la découverte d’un trésor caché au pied des pyramides d’Égypte. Une quête parsemée de rencontres extraordinaires parmi lesquelles la plus importante : celle avec sa Légende Personnelle, sa mission de vie.

J’ai dû mettre dix ans à lire ce livre. Je l’avais acheté dans un vide-grenier, car je connaissais le titre et savais que c’était une « référence ». Plusieurs fois, je l’ai ouvert, lu deux pages et reposé aussitôt. Je n’étais pas prête. Et je l’ai finalement lu au terme du road trip d’un an en Australie. Et j’ai compris. Si les doux termes d’Âme du Monde, Légende personnelle et de Langage Universel ne vous disent rien, mais vous séduisent par leur sonorité, alors vous allez être conquis. Car, c’est bien une alchimie qui se passe quand on lit ce livre, et qui pourrait bien transformer votre vie de plomb… en or ! Moi, je dis, read this book et suis ta Légende personnelle, baby !

 

EXTRAIT :

« Pourquoi devons-nous écouter notre cœur ? Demanda [Santiago] ce soir-là quand ils firent halte.

– Parce que, là où sera ton cœur, là sera ton trésor. Chaque homme sur terre a un trésor qui l’attend, lui dit son cœur. Nous, les cœurs, en parlons rarement, car les hommes ne veulent plus trouver ces trésors. Nous n’en parlons qu’aux petits enfants. Ensuite, nous laissons la vie se charger de conduire chacun vers son destin. Malheureusement, peu d’hommes suivent le chemin qui leur est tracé, et qui est le chemin de la Légende Personnelle et de la félicité.

La plupart voient le monde comme quelque chose de menaçant et, pour cette raison même, le monde devient en effet une chose menaçante. Alors, nous, les cœurs, commençons à parler de plus en plus bas, mais nous ne nous taisons jamais. Et nous faisons des vœux pour que nos paroles ne soient pas entendues : nous ne voulons pas que les hommes souffrent pour n’avoir pas suivi la voie que nous leur avions indiquée.

– Pourquoi les cœurs ne disent-ils pas aux hommes qu’ils doivent poursuivre leurs rêves ? demanda le jeune homme à l’Alchimiste.

– Parce que, dans ce cas, c’est le cœur qui souffre le plus. Et les cœurs n’aiment pas souffrir »

Allez, va pour ma Légende personnelle !

 

romans philosophiques

 

Le petit Prince – Antoine de Saint-Exupéry

La rencontre improbable entre un aviateur et un petit prince, au beau milieu du désert…

Est-il encore besoin d’introduire le Petit Prince ? Je ne pense pas. Peut-on dire que ce livre imposé dans les programmes scolaires est rarement lu et apprécié à sa juste valeur ? Plus certainement. Ce conte philosophique est le plus poétique qui soit. Et pourtant, malgré ses allures de conte enfantin, c’est une pépite. Car, même si les allumeurs de réverbères, les renards aux oreilles trop pointues et les moutons en boite ont des allures naïves et simplistes, il pourrait bien contenir une jolie vérité sur le sens de la vie. Comme quoi ? Je ne sais pas, moi, l’amour, peut-être ?! Sous la forme d’une jolie fleur un peu vaniteuse, mais surtout fragile avec ses quatre épines qui se battent en duel et qui doit lutter contre le monde et l’assaut des moutons stupides qui ne rêvent que de la bouffer. Ah oui, dis comme ça, cela semble plus funky, le petit prince !

 

EXTRAIT :

« Les hommes de chez toi, dit le petit prince, cultivent cinq mille roses dans un même jardin… et ils n’y trouvent pas ce qu’ils cherchent…
– Ils ne le trouvent pas, répondis-je…
– Et cependant, ce qu’ils cherchent pourrait être trouvé dans une seule rose ou un peu d’eau…
– Bien sûr », répondis-je.
Et le petit prince ajouta :
« Mais les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le cœur »

Le petit prince, c’est parti

Voici le début de ma sélection. Bien entendu, je vais continuer d’en lire d’autres pour vous les faire partager !! Si vous avez des idées, je suis preneuse bien sûr !! Si tu as aimé cet article, tu aimeras aussi : Les meilleurs récits de voyage pour s’évader !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

31 comments on “4 ROMANS PHILOSOPHIQUES POUR CHANGER SA VISION DE LA VIE

  1. 6 septembre 2016 at 6 h 47 min

    Tout à fait d’accord avec cette sélection !

  2. 6 septembre 2016 at 7 h 41 min

    Je suis trop fan de toi! ;) vu la sélection tu l as peut être lu mais un grand classique du genre: le pouvoir du moment présent de eckhart tolle

  3. 6 septembre 2016 at 8 h 20 min

    Je vais acheter les 2 premiers alors , déjà lu le petit prince et pas fan de Paul Coelho.

    Après un très beau livre que j’ai aussi en mémoire et que je conseil c’est : la vie devant soi de Romain Gary, c’est un livre que j’ai lu au collège mais qui m’a vraiment marqué :)

  4. 6 septembre 2016 at 12 h 38 min

    Bonjour et merci pour ta sélection.
    Je connais le Petit Prince et l’Homme qui voulait être heureux mais je n’ai pas lu les deux autres.

    Dans un autre style et tout aussi bon pour la tête, je te conseille l’Homme de la forêt de Nicolas DUVAL. J’ai adoré ce livre d’un auteur peu connu.

    Bonne continuation à toi.

  5. 6 septembre 2016 at 12 h 42 min

    J’ai lu L’Alchimiste et Le Petit Prince, ton article m’a donné envie de lire les deux autres ouvrages. Merci de ces découvertes, bisous. Marion, Chronicles of Marion

  6. 6 septembre 2016 at 13 h 13 min

    Super selection! J’adore L’Alchimiste et le Petit Prince bien sur :)

  7. 6 septembre 2016 at 22 h 13 min

    Je suis une amoureuse (fan, groupie, disciple…) du Petit Prince. On comprends chaque fois une chose différente, selon l’âge où on l’a (re)lu . C’est d’ailleurs le seul livre que j’arrive à relire et relire encore.
    Pour les autres livres que tu présentes, je ne les aies pas lu. Faudrait peut être que je m’y mette ;)

    • 9 septembre 2016 at 18 h 37 min

      Haha on ne peut pas tout faire à la fois. Le petit prince, c’est déjà une très belle étape que tout le monde ne prend pas ;) et tout comme toi, c’est un des rares livres que je relis. Car on apprend à chaque fois. Et c’est vrai pour 3 autres livres d’ailleurs :) car ils sont très riches de sens ! Bonne lecture !!!

  8. 7 septembre 2016 at 4 h 25 min

    J’ai adoré L’alchimiste, ma première lecture de Coelho et Le Petit Prince est mon livre de chevet avec Les Fleurs Du Mal. Une très jolie sélection que tu nous as faite ici. J’ai énormément entendu parler de “L’homme qui voulait être heureux” mais j’ai trop de lectures en cours déjà. Je ne manquerais pas de le lire en tout cas. Merci pour les extraits, la citation sur la photo est tellement évidente mais on oublie souvent le sens de notre vie, on y réfléchi pas trop dans nos vies à cent à l’heure. Elle permet de nous rappeler à l’ordre, de nous resituer.

    Bonne continuation
    Adeline
    http://www.mesideesnaturelles.fr

    • 9 septembre 2016 at 18 h 39 min

      Ah les fleurs du mal…! Quel beau choix. Je crois que A une passante est mon poème préféré de Baudelaire pour le coup (je ne sais même plus s’il est dans ce recueil d’ailleurs). Tout à fait d’accord, on vit dans un monde où l’on ne se pose plus de questions, parce que se questionner, ce n’est pas toujours plaisant héhé ^^ heureusement que certains gosses aux cheveux blonds nous rappellent à l’ordre ^^ merci à toi !

  9. 7 septembre 2016 at 11 h 37 min

    je note les deux premiers que je n’ai pas lu, merci pour ce billet !

  10. 7 septembre 2016 at 19 h 23 min

    Merci pour ces bonnes idées de lecture! En effet, ils sont top!
    Je partage le mien du coup! “Voyage en Agoraphobie” ou comment j’ai dépassé 15 années d’anxiété grâce à mon voyage solo en Asie en 2010.
    Ah les voyages, c’est la vie!
    Belle suite à toi!
    Séverine

    • 9 septembre 2016 at 18 h 40 min

      Pétard mais tu m’épates avec cette histoire d’agoraphobie et de voyage quand même. Faudra vraiment que tu m’expliques comment t’as dépassé ça à l’occasion, je suis supra curieuse :D

  11. 10 septembre 2016 at 21 h 53 min

    J’ai adoré ta sélection ! J’ai envie de tous les lire. J’ai hâte de découvrir tes prochaines lectures.
    A très vite

  12. 5 octobre 2016 at 8 h 14 min

    Re: je connais “le petit prince “grâce au dernier dessin animé sortie en salle et j’ai adoré et effectivement il y a une leçon de vie et à chaque fois que je pouvais le regarder sur canal ➕ à la demande je le visionner. Bonne journée

    • 26 octobre 2016 at 7 h 44 min

      Pour le coup, j’ai adoré l’adaptation du dessin animé, avec le conte à l’intérieur d’une autre histoire, et qui fait écho. J’ai trouvé ça très bien fait et le message de fond est toujours là. Tiens, tu me donnes envie de le regarder à nouveau haha !

  13. 5 janvier 2017 at 21 h 22 min

    Ca fait 1h que je suis sur ton blog (minimum) et je n’arrive plus à m’en séparer.
    Bref après des petits ‘j’aime’ de following sur FB et Instagram, il faut bien que je te laisse un petit mot pour te féliciter, te remercier, t’encourager pour ton blog!
    J’aime ton énergie et je t’écris sur cet article car je referme juste les dernières pages de ‘l’Homme qui voulait être heureux’ lu dans l’avion à mon retour d’Afrique du Sud il y a 3 jours.
    Ayant déjà lu l’Alchimiste et pas mal d’autres ouvrages dans le style de ton article, je devais impérativement te conseillé (si ce n’est pas déjà fait) de lire ‘Les 4 accords Toltèques’ de Don Miguel Ruiz.
    C’est une lecture différente mais tu m’en diras des nouvelles…

    Pépite Supplémentaire (ou PS) : ‘Dans les forêts de Sibérie’ – Sylvain Tesson

    • 13 janvier 2017 at 18 h 06 min

      Waouh merci Pierre Alain, c’est trop gentil ton retour !!!!!! :D Merkiiiiiiiii ! Trop cool pour les bouquins. Je connais les deux bouquins de références. Les 4 accords Toltèques sont sur la liste depuis bien trop longtemps haha !!! Donc merci pour la piqûre de rappel ! Si tu as besoin que le blog traite d’un sujet en particulier et pas encore couvert, fais moi signe !!! Merci beaucoup en tout cas, ça booste ce genre de retour !

  14. 21 mai 2017 at 17 h 53 min

    3 livres de lus sur les 4, c’est déjà bien ! :)
    S’il y a un bouquin vraiment génial qui rejoint vraiment tous ceux-ci, genre LA clef de voûte-que-tu-vas-halluciner-quand-tu-vas-le-découvrir, c’est le dernier Laurent Gounelle : “Et tu trouveras le trésor qui dort en toi” que je te recommande ABSOOOOLUMENT et qui a déjà répondu à plusieurs de mes grandes interrogations existentielles.
    Sur ce, je m’en vais lire “L’Âme du Monde alors” ! ;)

    • Waouh j’aime tellement ce mec, je ne connaissais pas encore le dernier, ok, je note, merciiiiiiiiiii ! Je viens juste de lire “La prophétie des Andes” également, qui m’a fait le coup de je-viens-de-comprendre-la-vie-c’est-un-truc-de-dingue ^^ Je vais le rajouter. Si tu ne l’as pas encore lu, GO ! Et merci <3

Leave a Reply