Voyager seule au Maroc
,

VOYAGER SEULE AU MAROC : LE GUIDE POUR PASSER UN BON SÉJOUR

Est-ce qu’on peut voyager seule au Maroc ? Voilà une question que j’ai reçue des centaines de fois durant mon propre périple de quatre semaines dans le pays. J’ai bien eu le temps de m’immerger dans la culture, sortir des grandes routes touristiques hors de Fès, Meknès ou Ouarzazate et pousser plus loin dans le sud le long de l’Atlas. J’ai testé le train, le road trip, marché dans les villes seules de jour comme de nuit. Alors, qu’en est-il du fait de voyager seule au Maroc ? Fausse bonne idée ou vraie expérience à vivre ? Pour ma part, la réponse est un grand OUI ! Mais toutefois en tenant compte de quelques règles à avoir en tête. Voici le guide complet pour connaître les codes et profiter de son voyage solo au Maroc en toute liberté !

 

Voyager seule au Maroc

POURQUOI JE DIS OUI AU FAIT DE VOYAGER SEULE AU MAROC ?

Mais parce que les Marocains sont géniaux et le pays absolument sublime, c’est aussi simple que cela ! Oui, clairement, je ne vous cache pas que voyager seule au Maroc demande un petit peu d’adaptation au départ. Dans ce pays comme dans beaucoup d’autres (le nôtre compris), il y a des règles de base à respecter pour optimiser sa sécurité au maximum, et je détaillerai comment par la suite.

Ne pas toujours écouter ce qu’on entend

Mais je souhaite insister sur un point, qui est mon avis et pas forcément partagé par tous : je trouve que le Maroc pâtit d’une réputation compliquée en termes de tourisme, et parfois à tort. J’ai eu la chance de visiter Marrakech il y a 12 ans avec mes parents. J’étais jeune et inexpérimentée et je confirme, ce type de ville très touristique rassemble en soi le pire que l’on puisse trouver. Le tourisme de masse attise les convoitises. Vous trouverez donc davantage de gens dans les grandes villes qui seront d’abord intéressés par votre porte-monnaie que par vous. C’est un fait. Cela ne fait pas plaisir, mais c’est comme ça.

Un accueil de dingue !

Cependant, quand on creuse un peu plus et qu’on fait des rencontres ailleurs, on se rend vite compte que les locaux sont d’une gentillesse extrême. J’ai personnellement fait des rencontres que je n’oublierais jamais. Comme ce « papa marocain » rencontré sur les collines de Fès, qui m’a si gentiment dit que j’avais « le cœur blanc ». J’ai été accueillie un nombre incalculable de fois dans des guest house pour rompre le jeûne du ramadan avec les propriétaires pendant le ftour, à Merzouga, Zagora ou Rabat. J’ai été invitée à Chefchaouen à passer la soirée pour une séance de maquillage orientale de dingue ! Je me suis promenée avec trois petites filles dans la campagne de l’Atlas, occupée à tresser des bracelets en herbes et faire des ricochets ! Et tout cela sans jamais une once d’insécurité, d’intérêt financer ou de quelconque situation bizarre.

Un équilibre parfois compliqué à trouver mais…

Oui, c’est possible, il faut parfois juste se mettre dans la position de tomber sur les bonnes personnes. C’est d’ailleurs là que réside toute la complexité d’un voyage dans une destination comme le Maroc. On est souvent méfiant, parfois à raison. Mais si on s’ouvre… cela peut parfois aboutir à une super expérience, un moment de franche rigolade et de partage. La difficulté vient du fait de savoir ou placer le curseur rapidement en fonction des différentes configurations. Je vous le dis : vous vous tromperez parfois. Cela m’est arrivé. C’est frustrant, on se met dans une situation délicate, on se fait avoir et ça ne fait pas plaisir. Mais de mon point de vue, les moments de partage valaient les quelques désagréments que j’ai connus par ailleurs. Assez de bla bla, rentrons maintenant dans le vif du sujet : comment voyager seule au Maroc et gérer les possibles difficultés au mieux !

LES PROBLÈMES QUE VOUS POURREZ RENCONTRER EN VOYAGEANT SEULE EN TANT QUE FEMME

 

Voyager seule au Maroc

Le regard des hommes

Alors, oui, que les choses soient très claires, les hommes vont vous regarder. Lourdement, le moins discrètement possible. Je n’étais pas préparée et je dois dire que durant mes premiers jours à Rabat, j’étais choquée. D’autant plus que je portais une robe longue et ample et que je n’étais absolument pas voyante dans mon style. Mais c’est un fait, vous allez attirer les regards. Autant vous préparer tout de suite que de vous cacher le truc, car vous vous en rendrez vite compte par vous-même, de toute manière !

L’astuce

Sachez une chose, 99 % des hommes ne s’en tiendront qu’à vous regarder. Ce qui veut dire que le bien-être de votre séjour tient à votre capacité à faire fi de ces regards. Cela m’a pris 3 jours. Une fois tenue pour dit, à mon arrivée à Fès, j’étais totalement dans ma bulle. Je ne croisais jamais le regard des gens, je regarde autour, partout, je visite, je photographie, mais je ne croise pas les regards, ou peu. Et d’un coup, ça passe beaucoup mieux.

 

Voyager seule au Maroc

Le harcèlement de rue

Bien évidemment, il y a plusieurs niveaux de harcèlement. Pour être honnête, je m’attendais à des nuages de « oh la gazelle » et je n’en ai pas vraiment eu, à ma grande surprise. Mais bon, il y aura toujours quelques hommes qui vous diront « ça va », « vous êtes d’où », bla bla bla.

L’astuce

Si vous ne répondez pas, il ne se passera rien. C’est un code qu’on n’a pas chez nous. On va sourire de manière gênée, dire « ça va » puis passer. Mauvaise idée. Contentez-vous juste d’ignorer, même si vous avez l’impression d’être méga malpolie. C’est le meilleur moyen de rester tranquille. Cela m’a mis beaucoup de temps à assumer d’être aussi tranchée dans mon comportement. Mais suite à des recommandations de lectrices d’origine marocaine, j’ai testé et je confirme, ça fonctionne mieux que nos petits sourires gênés ^^

 

Voyager seule au Maroc

L’agression

Alors, je vous rassure, il n’y a pas vraiment beaucoup de chance pour que cela vous arrive. Pas plus qu’ailleurs en tout cas. Vraiment ! Tout simplement parce que les médina sont remplies de policier du tourisme en civil. Et que si un gars se fait choper en train d’agresser une occidentale, il est passible de plusieurs années de prison, ça calme. Toutefois, il y a toujours des petits c** qui se croient au-dessus des lois, et j’en ai fait les frais. Je me suis fait accoster par un jeune à Rabat, qui m’a un peu tapé l’incruste pendant 1 h et dont je n’arrivais pas à me débarrasser, par peur d’être un peu rude… Ok, on recommence.

L’astuce

Pas de demi-mesure avec ce genre de comportement. Comme dans beaucoup de pays musulmans (pas tous, mais certains), les femmes occidentales pâtissent d’une réputation de frivolité et de Marie couche-toi là. Ce qui éveille le sentiment opportuniste chez certains. Si un gars commence à vous coller trop longtemps et que vous sentez le truc venir, dites-lui tout de suite de s’en aller. Gentiment d’abord, fermement ensuite. J’ai fait l’erreur de ne pas m’imposer et ce garçon a littéralement essayé de m’embrasser de force en pleine rue à la fin. J’ai crié et il est parti en courant. Autant vous dire que cette mésaventure ne m’est pas arrivée ensuite, même si j’ai sympathisé avec d’autres jeunes dans le reste de mon voyage. C’est plutôt rare, mais restez à l’écoute et ne sourcillez pas s’il vous sentez qu’il vaut mieux que les choses soient claires rapidement.

 

Voyager seule au Maroc

Le sentiment d’insécurité dans les médinas

Pour le coup, il y a beaucoup de monde dans les médinas, ce qui limite toujours le réel risque d’agression, ça se passe plutôt dans la tête. Je ne suis pas quelqu’un de trouillarde, et pourtant, j’ai ressenti cette sensation de vulnérabilité à Meknès, alors que je n’arrivais pas du tout à me repérer dans la médina malgré mon plan, et qu’arrivant de nuit, c’était encore pire avec les jeunes qui rôdaient ici et là.

L’astuce

Inutile de dire que si vous pouvez éviter, comme moi, d’arriver de nuit, c’est beaucoup mieux. Je me suis déjà baladée de nuit dans certaines villes marocaines et n’ai pas ressenti plus de danger que cela, mais quand on ne connaît pas les lieux la première fois, je ne le recommande quand même pas. Ensuite, si vous vous sentez vraiment perdue et con comme ça me l’a fait, le plus simple reste de demander à un commerçant votre chemin, voire même de vous raccompagner à votre hôtel. Et je dis bien un commerçant ! Ils seront plus enclins à vous amener rapidement chez vous (ils ont du boulot qui les attend), et ils connaissent tout le monde sur place, aucune raison qu’ils vous agressent. C’est ce que j’ai fait à Meknès avec un couturier qui m’a ramené à mon ryad et il a été adorable.

LES AUTRES TYPES DE PROBLÈMES, CONCERNANT TOUT LE MONDE

 

Voyager seule au Maroc

Les faux-guides

Que vous soyez un homme ou une femme, vous devrez peut-être faire face à quelques situations énervantes durant un voyage au Maroc. Les faux-guides en font vraiment partie, ils m’ont rendu chèvre à Fès notamment. Le délire ? Un gars vous voit perdu dans la médina avec votre valise, vous demande votre hôtel, vous prend votre bagage et s’enfuit à grande enjambée avec pour être sûre que vous suiviez. Vous arrivez toujours à bon port, mais il faut payer un bakchich à la sortie. Moi qui me débrouille très bien avec mes applications comme Maps.me, ça m’a rendu folle de me faire prendre en otage mes bagages comme ça !

L’astuce

Au plus que vous pourrez, essayez de repérer le chemin que vous devrez suivre avant de vous lancer. Je profitais souvent des trajets de taxi, bus, ou train pour mémoriser mon chemin jusqu’à mon hôtel. Et si j’avais un trou en cours, je regardais mon téléphone le plus discrètement possible dans un commerce ou un restaurant. Sinon, les faux-guides vous repèrent comme une proie facile et c’est terminé ! Encore une fois, demander son chemin aux commerçants des souks reste le meilleur moyen d’être renseigné tranquillement et sûrement.

Les commerçants trop insistants

« Viens, rentre dans mon magasin juste pour regarder, c’est gratuit ». La phrase la plus illogique pour un commerçant, mais qui semble encore porter ses fruits au Maroc, puisque beaucoup y ont recours, mwouhaha !

L’astuce

Ici aussi, le plus simple reste d’ignorer votre interlocuteur. Si certains se font vraiment insistant, vous pouvez répondre un « la choukrane » / « non merci » face aux requêtes incessantes, et passer votre chemin.

 

Voyager seule au Maroc

Les escroqueries de prix

Bon, là aussi, c’est une guerre perdue d’avance. Mais disons que pour toujours essayer de limiter la casse. Que ce soit dans les taxis, les souks ou dans les marchés, sachez que par défaut, on vous proposera 5 à 10 fois le prix local, « pas cher, mon ami » haha ! Cela m’a frustré très longtemps, mais j’ai fini par en prendre mon parti.

L’astuce

Au bout de quelques jours, je commençais à connaître les prix de certaines denrées (toujours les prix touristes, mais pas les plus déconnant). Du coup, je négociais systématiquement avec mes interlocuteurs en disant que j’avais payé ce prix dans une autre ville. J’avais souvent des arnaques totales dans les marchés, où on me proposait un coup 2 bananes pour 3 dirhams, puis 2 bananes pour 30 dirhams ! Si mon interlocuteur ne voulait pas céder, je préférais partir et acheter ailleurs. Quand vous partez, on peut vous rattraper pour relancer la négo. Après, libre à vous d’accepter un prix pour gagner du temps… ou montrer que vous n’êtes pas totalement benêt sur la manip ^^

Les enfants qui font l’aumône

Sujet très « touchy », car oui… comment dire non à des petits qui demandent quelques dirhams. Ah la la, je ne vous ferais pas la morale sur ce sujet, car je n’ai pas tous les tenants et aboutissants de la chose. Tout ce que je peux vous dire, c’est que, suite à plusieurs voyages, j’ai quand même souvent entendu dire que donner de l’argent aux petits les empêchent souvent d’aller à l’école. Car oui, s’ils ramènent des sous à la maison, pourquoi les envoyer étudier ?

L’astuce

Il n’y en a pas. À part dire non si vous êtes d’accord avec mon point, serrer vos poings dans les poches et passer votre chemin en attendant de pleurer un bon coup derrière une porte à l’abri des regards… Personnellement, je ne fais pas mieux que ça.

PENSE À PRENDRE UNE ASSURANCE !

Ne pars jamais sans une bonne assurance voyage (ça m’a sauvé la vie plus d’une fois, et celle de mon porte-monnaie avec) ^^ ! Je te conseille Chapka Assurances, qui propose des couvertures adaptées à tous les types de voyages ! Établis un devis gratuitement en cliquant ici !

 

Voyager seule au Maroc

ZOOM SUR LES TRANSPORTS

Et qu’en est-il des transports alors ? Pour ma part, j’ai trouvé les transports marocains au top ! J’ai emprunté le train de jour et solo, je n’ai rien trouvé à redire. Les compartiments sont souvent des cabines de huit. Privilégiez des compartiments où se retrouvent plusieurs femmes, vous serez plus tranquille. Même si je n’ai aucune remarque à faire quand j’ai voyagé avec des hommes dans mon compartiment.

J’ai aussi voyagé de jour en bus entre Marrakech et Ouarzazate, rien à dire. La seule chose que je préciserai, c’est que si vous planifiez d’acheter vos billets de bus directement à la gare routière, essayez plutôt d’y aller de jour. Les gares routières sont toujours un peu malfamées (partout, hein). Donc je trouve beaucoup mieux d’y aller de jour, c’est un conseil d’amie ;)

Enfin, j’ai également loué une voiture pour mon road trip de 15 jours dans l’Atlas, j’en parle davantage ici. Mon retour est que cela n’a posé aucun problème d’être en voiture solo. Les routes du sud sont cool et je n’ai senti aucune insécurité. Par contre, je ne vous cache pas que j’ai été arrêté une fois sur la route par un gars qui me disait être blessé et avait besoin d’utiliser mon téléphone pour être transporté à l’hôpital… Je n’ai pas ouvert mes portes. Gros cas de conscience de « je l’aide ou pas ». Sauf qu’il y avait d’autres personnes dans le village à qui il pouvait emprunter un téléphone, j’ai préféré dire non. Cela ne m’est arrivé qu’un fois. Bon… vous pouvez verrouiller vos portes si jamais vous vous sentez plus en sécurité. Je ne l’ai pas fait, chacun son truc.

TROUVE DES VOLS PAS CHER !

Perso, j’utilise toujours Skyscanner pour réserver mes vols. En utilisant les options « Partout » et « Mois le moins cher », je trouve souvent des vols super abordables ! Par exemple, j’ai trouvé des vols à partir de 30 € pour le Maroc. À ton tour de trouver des vols pas cher !

 

Voyager seule au Maroc

LES ASTUCES POUR BIEN VOYAGER SEULE AU MAROC

S’habiller de manière très sobre

On ne le répétera jamais assez, mais il est plus que de rigueur de s’habiller sobrement au Maroc. Comme dans la plupart des pays musulmans d’ailleurs. Les règles ne sont pas les mêmes que chez nous. La moindre des choses est de les respecter, de mon point de vue. Je ne vous cache pas que de porter un châle par 40 °C n’est pas non plus ma tasse de thé (on pourrait plutôt parler de bouillon ici haha). Mais bon, si ça peut éviter de se faire remarquer, c’est mieux ! ^^

Mentionnez la police touristique

Je vous en parlais plus haut, il existe une police en civil pour la protection des touristes. Si jamais vous deviez avoir affaire à un lourd de premier ordre, mentionnez tout de suite que vous allez les appeler. Accessoirement, prenez VRAIMENT leur téléphone et l’adresse du poste dans la ville où vous êtes. Ça devrait décourager les plus insistants.

Soyez catégorique

Et venant de moi, la petite nana qui n’ose jamais ne pas sourire ou dire non, croyez-moi que c’est un tour de force. Mais justement, pour l’avoir expérimenté, ce n’est pas une bonne technique. Inutile d’être « une conna*** » finie avec tout le monde. Vous avez le droit d’être polie, souriante, etc. Mais si vous voyez que la technique d’ignorer ne fonctionne pas, le plan B « no way » doit se mettre en place illico.

 

Voyager seule au Maroc

LES FAUSSES ALERTES

Le vol

Quand on voyage seule au Maroc, on pense aussi à l’option du vol. Alors, pour le coup, je n’ai pas du tout eu de souci ou de sentiment d’insécurité là-dessus. J’ai voyagé avec un petit sac à dos en cuir tout simple et me baladais avec mon appareil photo, souvent autour de mon cou. Aucun souci à ce niveau-là. Bien évidemment, j’ai évité d’avoir 12 000 bijoux sur moi (ce qui n’est de toute manière, jamais le cas). J’avais juste une ceinture banane sous le pantalon pour mes billets, et c’était tout.

 

Vous savez tout pour voyager seule au Maroc ! Que les choses soient claires. C’est vraiment possible et vous auriez tord de vous en priver, à partir du moment où vous connaissez les codes que je vous ai donné ci-dessus. Partagez en commentaire votre expérience surtout !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

4 comments on “VOYAGER SEULE AU MAROC : LE GUIDE POUR PASSER UN BON SÉJOUR

  1. 3 mars 2019 at 11 h 57 min

    J’ai adoré cet article, d’autant que j’ai également ce cliché dans la tête d’aller au Maroc et de me faire harceler à tout va. J’aime beaucoup la mise en page : « les faits » puis « les astuces ». Genre pour le petit sourire gêné qu’on a tendance à faire par culpabilité, c’est vraiment utile de savoir qu’il vaut mieux s’abstenir etc…
    Merci beaucoup ^^

    • 17 mars 2019 at 11 h 46 min

      Merci Eden pour ton retour ! Pas toujours évident d’aborder ce type de sujet, qui touche beaucoup d’idées reçue, de clichés pas toujours bienvenue ni fondé, et d’autres, un peu plus. J’ai essayé d’être le plus honnête possible dans mon retour, sachant que l’expérience sera différente pour chacune, bien entendu. Si cela a pu te donner envie de te lancer et découvrir ce magnifique pays en tout cas, je sui trop contente car c’est sublime ! Poutous <3

  2. 17 mars 2019 at 8 h 21 min

    Je crois que c’est le regard pesant des hommes qui me gène le plus au Maroc (et ce comme tu dis quelque soit ta tenue vestimentaire puisque j’étais en pantalon et manches longues). Ce qui est fou c’est que si mon copain est à coté de moi, je n’ai aucun regard, et s’il s’éloigne de 50m c’est parti…. perso j’essayais de lancer des regards noirs mais je suis pas sure que ce soit une bonne idée lol, j’essairai de faire abstraction la prochaine fois et de ne regarder personne. Je crois que j’aurais eu trop peur d’aller dans certaines médinas seule (surtout celle de Salé, car je l’ai perdu et j’ai eu l’impression que d’un coup tout le monde me regardait j’étais la seule touriste à la ronde)

    • 17 mars 2019 at 11 h 57 min

      Ah la la, je vois très bien. J’ai eu le souci de me perdre dans celle de Meknès (moi qui me repère bien, j’étais perdue total). Et j’ai aussi dû rentrer à mon riad pour reprendre mes esprits avant de me relancer dehors, j’ai juste paniqué bêtement… Ça arrive, même si le danger n’est pas présent. Sortir de sa zone de confort et faire face à d’autres référentiel que nous sur le regard des autres, etc. cela peut parfois être anxiogène :) C’est déjà bien de sauter le pas ! <3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *