Voyager au Maroc pendant le ramadan
,

VOYAGER AU MAROC PENDANT LE RAMADAN : COMMENT GÉRER ?

Quand j’ai dit que je partais visiter le Maroc au printemps dernier, j’avais oublié un petit détail : regarder les dates du ramadan. Surprise !!! À part une semaine lors de mon arrivée, je tombais… en plein dedans ! Autant dire que je me suis prise plein de remarques du style « tu vas voyager au Maroc pendant le ramadan ? Mais tu vais mourir de faim », « ça va être tellement la galère pour manger », « tu ne veux pas annuler » ? Bref, ça m’avait presque collé le doute. Au final, je suis partie comme prévue et ai passé 4 semaines au Maroc, donc plus de 3 en plein ramadan. Si c’est possible de voyager au Maroc pendant le ramadan ? Triple oui, et je vous le conseille même, voici pourquoi !

 

Voyager au Maroc pendant le ramadan

CE QUE J’AI CONSTATÉ DURANT LE MOIS PASSÉ EN RAMADAN

Il faut savoir que le ramadan se déroule une fois par an, durant presque un mois. Les dates changent d’une année sur l’autre, le ramadan se décalant de 10 à 15 jours tôt que l’année précédente. Pendant cette période sacrée, les musulmans se rapprochent d’activités plus spirituelles, qui s’accompagnent du jeûne, de l’interdiction de boire, de fumer et d’avoir des rapports sexuels. De fait, la vie quotidienne s’organise totalement autour de ce rythme. Mais alors ? Est-ce qu’on va vraiment mourir de faim pendant le ramadan ? Pas du tout ! J’ai constaté la chose suivante. En tant que touriste, contrairement à ce qu’on croit, cela n’aura pas un impact énorme sur vous.

Le matin

Le matin, déjà, si vous êtes en hôtel ou guest house, on vous servira toujours un super petit-déjeuner traditionnel très copieux. Histoire de bien démarrer la journée. Donc ne vous inquiétez pas pour cette étape, c’est dans la poche !

Le midi

Tout dépend où vous vous trouverez. Dans les grandes villes touristiques (Marrakech, Fès, Essaouira…), il y aura toujours quelques restaurants touristiques ouverts. Probablement pas toujours les meilleurs, ni les moins chers. Mais bon, il y aura des options pour manger ! Ça a été mon cas quand je visitais le centre-ville de Meknès, Aït Ben Haddou ou même Ouarzazate, y’a toujours au moins UN resto d’ouvert.

Si vous êtes dans une partie du pays plus rurale, comme c’était mon cas durant mon road trip dans l’Atlas, vous n’aurez pas toujours la garantie de trouver un resto au bon moment sur la route. Je vous conseille donc VRAIMENT de prévoir un pique-nique. Passez le matin dans un marché ou une supérette, achetez du pain, de la Vache qui rit (THE fromage qu’on trouve au Maroc, héhé), des fruits, des graines et des gâteaux et vous serez le roi du pétrole. C’est ce que j’ai fait et ça a très bien fonctionné !

 

Voyager au Maroc pendant le ramadan

Le soir

Tenez compte de l’heure de fin du jeûne. Pour ma part, c’était vers 19 h 30. Selon l’endroit où vous vous trouvez, vous aurez accès à des petits cafés où certains locaux vont rompre le jeun entre amis. Mais la plupart du temps, tout sera fermé, car tout le monde est bien content de rentrer chez soi pour manger en famille, ENFIN ! C’est ce que j’ai constaté en bordure de Marrakech ou en plein cœur de Meknès par exemple. Du coup, vous pouvez patienter 1 ou 2 h, et certains petits restos ouvriront à nouveau ensuite.

Sinon, privilégiez l’option guest house. C’est ce que j’ai pour ainsi dire systématiquement fait. Les hôtels continuent de servir comme dans des restaurants. Mais le plus chouette reste les guest house, car les propriétaires se feront un plaisir de vous inviter pour le ftour, le repas traditionnel qui vient briser le jeûne ! Si vous leur montrez que vous ne voulez pas les embêter en cuisinant des trucs de fou pour vous et que respecter le ftour vous fera plaisir, hop, ni une ni deux, vous êtes invités ! Et vous allez trop bien manger !

Conclusion : non, vous n’allez pas mourir de faim, à partir du moment où vous vous organisez un chouilla si vous êtes en zone rurale, et si vous avez la volonté de vous adapter aux habitudes locales en termes de rythme.

LES AVANTAGES À VOYAGER AU MAROC PENDANT LE RAMADAN

 

Voyager au Maroc pendant le ramadan

Le ftour

Aaaaaaaaah, dieu sait que je ne suis pas une « foodie ». Je mange parce qu’il faut manger avant tout, surtout en voyage. Mais je dois bien dire que la tradition du ftour, le repas qui vient casser le jeûne, m’a beaucoup plu. Il se compose principalement de galettes de pain, de harira (une soupe à base de pois), de figues séchées et d’œufs durs. Après, j’imagine que beaucoup de familles le font beaucoup plus riche, c’est un peu la fête aussi ! Mais pour le coup, j’ai adoré manger ça tous les soirs ! Et on a l’impression d’être un peu un local parmi les locaux, c’est trop cool !

L’ambiance

Pour le coup, je trouve que cela apporte une atmosphère assez unique au pays. Oui, les places sont peut-être moins festives le soir. Mais pour le coup, vous êtes vraiment plongé au cœur d’une tradition religieuse, c’est aussi pour ça qu’on voyage ! Perso, j’ai trouvé ça fascinant de découvrir des souks entiers vides à Fès, Meknès ou Chefchaouen, quand cela devrait grouiller de monde. J’ai bien aimé voir les femmes s’affairer dans les marchés en fin d’après-midi, les gens vivre au ralenti. Avec la chaleur, j’avais tellement d’empathie pour eux, mon dieu, je me déshydratais au bout de 2 h, hum… Bref, c’est à faire une fois dans sa vie, je trouve, pour voir en quoi cela consiste (et chapeau bas).

La convivialité

Bon, c’est un constat que j’avais déjà fait dans la plupart des pays musulmans que j’ai visités, la convivialité et le partage sont des valeurs de fond. Mais durant le ramadan, je crois que c’est puissance 10 000 !!! Je ne me suis jamais autant fait inviter à partager le ftour, le couscous, le thé et je ne sais quoi d’autres durant cette période, c’est juste totalement dingue ! C’est comme si tu marchais dans le rue en France, parlais deux secondes avec quelqu’un et qu’il te disait, « bah t’as qu’à venir manger raclette chez moi ce soir », on est d’accord, ça n’arrive jamais ! Au Maroc, si, tout le temps en période de ramadan en plus, trop fan !

 

Voyager au Maroc pendant le ramadan

Il y a beaucoup moins de touristes

Bah oui, tout le monde croit que ça va être ingérable. Alors personne ne vient ! CE qui fait que j’ai vraiment senti l’absence de monde dans certains sites qui auraient dû être beaucoup plus bondés. Sans compter que les touristes étrangers viennent moins, mais les touristes locaux aussi ! Forcément, ils font le ramadan, ils n’ont pas trop l’énergie de voyager. Donc… il n’y a pas de monde DU TOUT ! Quand on est une relou comme moi qui aime bien ne pas avoir trop de monde sur les photos, c’est parfait !

Le voyage vous coûtera moins cher !

Et oui, forcément, il y a beaucoup moins de monde, alors les prix baissent. Pas tous en l’occurrence. Les prix de la nourriture augmentent en fait (si vous achetez dans les marchés, vous vous en rendrez compte). Mais pour le reste, les logements offrent des promotions de – 10 à 20 %. Je pense que les vols sont aussi moins chers, du coup. Bref, ce n’est pas vraiment négligeable et à prendre en compte … !

PENSE À PRENDRE UNE ASSURANCE !

Ne pars jamais sans une bonne assurance voyage (ça m’a sauvé la vie plus d’une fois, et celle de mon porte-monnaie avec) ^^ ! Je te conseille Chapka Assurances, qui propose des couvertures adaptées à tous les types de voyages ! Établis un devis gratuitement en cliquant ici !

 

Voyager au Maroc pendant le ramadan

CE QU’IL FAUT SAVOIR SI VOUS VOYAGEZ DURANT LE RAMADAN

Alors, disons qu’il y a quelques règles de base à respecter, d’autant plus en période de ramadan, à savoir :

S’habiller sobrement

C’est vrai à l’année au Maroc, mais durant le ramadan, prévoyez quand même d’avoir un petit châle pour vous couvrir les épaules partout où vous irez. Et portez des vêtements amples si possible.

Ne pas fumer ou boire ouvertement en public

Il n’est pas conseillé de fumer en public, ni de boire de manière trop outrancière. Disons que les Marocains sont super ouverts sur le fait qu’en tant que touriste, vous fassiez votre vie. Bien sûr que vous pouvez boire. Par contre, je trouve ça quand même un peu irrespectueux de boire à gorge déployée devant quelqu’un qui n’a pas bu depuis 10 h… Du coup, je buvais discrètement à la bouteille dans mon sac à dos par exemple. Cela n’a jamais posé problème.

Pensez bien à l’heure de fin de jeûne

Comme je vous disais plus haut, tout le monde a tendance à disparaître à cette heure-là, c’est un peu normal. Ne jouez donc pas les touristes de base qui sortent pile à ce moment et qui s’étonnent que tout est fermé. Bah… oui ! Prévoyez de sortir un peu plus tard, ou mangez à l’hôtel.

Penser au changement d’heure

Rien de bien grave, juste une heure de décalage horaire pour s’adapter au rythme du ramadan. Mais on ne le sait pas forcément quand on arrive alors tenez-en compte !

 

Une fois conscient de ça, vous êtes prêt pour passer un super voyage au Maroc pendant le ramadan, une sacrée expérience ! Pour plus d’infos sur comment organiser votre voyage au Maroc, c’est par ici ! Et j’attends vos impressions sur votre voyage au Maroc pendant le ramadan en commentaire !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

2 comments on “VOYAGER AU MAROC PENDANT LE RAMADAN : COMMENT GÉRER ?

  1. 30 mars 2019 at 10 h 50 min

    Une peu d’organisation et ca va. Ce doit être plus compliqué quand c’est en juillet et que les journées sont très longues!

  2. 13 mai 2019 at 15 h 20 min

    On part samedi, on y sera pile en plein ramadan et pour 3 semaines, donc jusqu’à la fin ! On fera des piques niques, et ce sera très bien. J’avoue que ça me fait un peu peur aussi, mais tu me rassures, il faut juste s’organiser un peu, et le savoir quoi :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *