Glencoe

GLENCOE : À LA RECHERCHE DE LA GRANDE VALLÉE !

Un autre beau jour se lève sur l’Écosse. Le ciel est bleu, les oiseaux chantent, j’ai mal partout après mon ascension du Ben Lomond la veille (A LIRE : Pourquoi j’ai craqué pour Ben Lomond en Écosse). Bref, je suis super prête pour une journée haute en couleurs ! Au programme aujourd’hui : partir à la recherche de The Hidden Valley (la vallée cachée), que j’ai décidé de renommer La Grande Vallée pour l’occasion (avis à tous les fans du petit dinosaure !). Car le cheminement jusqu’à cette terre de paradis ne va pas se faire sans encombre, croyez- moi…! Si c’était trop facile, ça ne serait pas drôle… C’est parti pour ma nouvelle quête à Glencoe : The Hidden Valley !

 

1. D’abord, trouver le chemin

Bah oui, ça serait un début ! Car bien évidemment, toute bien préparée que je suis, sans plan et sans boussole, je n’ai aucune idée d’où aller. En même temps, quand on essaye de trouver The Hidden Valley, c’est un peu le concept que de la chercher, non ?!
Je demande mon chemin à deux tricératops adorables. Ils me renseignent sur le chemin à prendre. Je n’ose pas dire que je n’ai pas tout compris, je hoche la tête et pars avec mon petit baluchon en direction de la vallée des merveilles. On verra bien en route. Oui oui oui !

Sauf qu’après une heure à remuer dans tous les sens, je ne trouve ni chemin, ni pont pour traverser la première rivière qui fait barrage, mes chaussures sont trempées et pas l’ombre d’un début de grande vallée à l’horizon… Je mets ma fierté dans mes poches et retourne au point de départ pour redemander mon chemin. Cette fois-ci, l’explication est beaucoup plus claire. Je trouve le chemin en deux temps trois mouvements, merci les copains !

Glencoe

2. Puis affronter les dangers sur le chemin de la quête.

C’est parti pour environ trois heures de marche. Les obstacles sont nombreux, mais je les évite tant bien que mal… Dents tranchantes n’est pas passé loin, mais tapis dans l’ombre, il ne m’a pas remarqué. J’ai dû traverser une rivière au courant déchaîné, au risque de me faire emporter. Mais encore une fois, mes petites pattes ont tenues bon. Les heures passent, la fatigue s’installe, je ne suis plus trop sûre de mon chemin… Je prends une route, n’étant pas vraiment certaine que s’en est une. Je finis par me perdre…

Glencoe

3. Apprendre à faire équipe pour être plus fort !

Je suis au bout du rouleau. Cela fait 20 minutes que j’essaye de grimper une pente abrupte recouverte de graviers acérés. À chaque fois que je fais un pas, je glisse dans un éboulis de cailloux et recule de deux. Et le pire, c’est que je ne suis toujours pas sûre que ce soit le bon chemin. Aucune visibilité. Personne à l’horizon. J’aurais bien besoin d’une feuille d’arbre pour me remonter le moral, mais c’est le néant…

Quand soudain, deux autres petits dinosaures perdus me retrouvent et m’interpellent !Autant être perdu à trois que seul” me dit l’un d’eux. On va bien retrouver notre chemin ensemble après tout ! Je fais donc équipe avec mes nouveaux compagnons de route, Becky de Manchester et Pointu, son petit pote pas très causant de Birmingham, mais gentil quand même :) on retrouve le chemin ensemble, yes ! Moi je vous le dis les loulous, dans les quêtes, l’union fait la force !

Glencoe

4. Et apprécier sa récompense !

Encore une dernière pente à grimper et là, ça y est, la fameuse Grande Vallée s’étale sous nos yeux ! Et c’est juste magnifique, à la hauteur des espoirs et des légendes racontées. C’est verdoyant, tacheté par endroit par des plaques de neige lumineuses, des cascades coulant ici et là dans un bruit sourd rassurant. Je sens qu’on va être bien. Il est midi, pour la peine, c’est l’heure de paître un petit coup. Avant de s’octroyer une petite sieste sur un rocher au soleil. C’est bien mérité haha !! Oui oui oui !

Alors, la quête de la grande vallée vous a-t-elle plu ? Si vous avez aimé, il y en a d’autres : The Old Man of Storr : quand le Mordor s’invite en Écosse.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

8 comments on “GLENCOE : À LA RECHERCHE DE LA GRANDE VALLÉE !

  1. 25 août 2016 at 10 h 51 min

    J’aurais craque à ta place ^^ J’aimerais tellement visiter glencoe *0* je ne perds pas espoir de réussir cet objectif x)

    • 27 août 2016 at 10 h 33 min

      Haha ne jamais craquer ;) et quelque chose me dit que tu vas remplir ton objectif ;) tout est une question de choix après tout héhé !!! Merci à toi !

  2. 25 août 2016 at 16 h 57 min

    J’adore la référence au Petit Dinosaure :D Des paysages superbes, merci à toi !! (et bonne chance pour les USA, profite à fond !!!)

    • 26 août 2016 at 6 h 12 min

      Mwouhaha je me suis dis que les gens allaient vraiment me prendre pour une folle !!!!! Merci Hina ! J’essayerai de montrer régulièrement ce que je fais chez les américains

  3. 26 août 2016 at 11 h 06 min

    j’adorre l’Ecosse !!!! les Ecossais adorre les Français alors tous vas bien.

  4. 9 septembre 2016 at 7 h 51 min

    Ah l’écosse, j’en reviens ! C’est un pays splendide qui donne du charme et de la poésie à la pluie. Je n’aurais pas cru. Les Ecossais sont adorables.

    • 9 septembre 2016 at 13 h 02 min

      Tout pareil, gros gros coup de coeur pour ce pays et ses habitants, j’ai retournerai pour sur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge