Finnich Glen en Écosse
,

POURQUOI J’AI CRAQUÉ POUR FINNICH GLEN EN ÉCOSSE

Tout est parti d’une photo sur Pinterest, durant mes divagations incessantes pour préparer au mieux mon trip en Écosse et prendre des idées. Les mêmes noms revenaient souvent : Glen coe, Glenfinnan viaduc, Isle of Skye, etc. Et tout à coup, je tombe nez à nez avec cette photo de gorge verdoyante et mystérieuse : Finnich Glen. Ouh la, coup de cœur, mon moi “je VEUX voir ça” se met en route ! La machine à dreamz list tourne à plein régime: brrrrrr prprprprpr (ça, c’est quand elle tourne beaucoup !), pom pom pooooom PAF ! C’est décidé, je vais aller voir cette gorge par moi-même.

En l’occurrence, je trouve tant bien que mal la localisation du lieu, plus connu sous le nom de Devil’s pulpit sur Googlemap. Ok, no Soucy! Je pense même que le but est d’éviter que les gens s’y rendent, car c’est un peu dangereux si on ne fait pas attention. Mais moi, je suis une grosse rebelle, je veux les voir alors j’y vais !

Finnich Glen en Écosse

Je me gare finalement sur le bord de la route juste au niveau du pont qui surplombe les gorges (le long de la A809, juste après Croftamie). Je passe une porte qui permet de descendre sur la partie gauche des gorges. La vue est déjà pas mal, mais ce n’est pas ce que j’avais en tête. Je remonte pour voir de l’autre côté donc (à part ça, je ne suis pas du tout têtue…). De l’autre côté de la route, le chemin est barré par un mur en pierre et des barbelés. Loupé. Sauf…

Sauf qu’une partie du mur est écroulée et les barbelés arrachés… J’en conclus qu’il y a un message… Je passe. Plus loin, nouveaux barbelés pour barrer l’accès aux gorges… Mais de nouveau, une partie de la barrière a été aplatie et un morceau de tissu posé sur les barbelés permet d’enjamber sans se blesser. Nouvel appel à l’action :)))

Finnich Glen en Écosse

J’atteins enfin les gorges. Ça fout un peu les pétoches, car c’est tout de même haut de plusieurs mètres, ce n’est pas le moment de déraper et de se casser la binette… Je comprends mieux que ce soit supposé être inaccessible… Je me promène le long de la gorge et en prend déjà plein la vue. Ces couleurs rougeâtres de la pierre polie qui contrastent avec la mousse verte flamboyante, c’est juste superbe…!

Finnich Glen en Écosse

Les points de vue s’enchaînent et se bonifient. Je suis au taquet !!! Quand soudain….

Finnich Glen en Écosse

Un escalier ! Là, juste devant mes yeux et qui semble mener tout droit au fond de la gorge. Halleluyah !!!

Sauf qu’il faut préciser : l’escalier est tout mouillé et semble super glissant… Sans parler de l’épaisse couche de boue et de feuilles mortes qui le recouvrent totalement, assurant un pétage de gueule en bon et due forme… Ouais, mais c’est trop tentant, je fonce. Enfin, doucement quoi.

Je descends tout doucement les escaliers. Ça se passe plutôt bien. Les marches deviennent de moins en moins… des marches, en fait. Cela ressemble plutôt à une rampe pour fauteuil roulant. En avant ! Nouvel obstacle : un fossé d’un mètre de haut, ou une marche géante, donc. Seule option : faire de l’escalade en descendant en mini rappel, grâce à une corde accrochée à un arbre par des petits malins. Je tente le coup. J’ai plus peur pour la remontée, mais on improvisera plus tard… Descente réussie et…


Finnich Glen en Écosse Finnich Glen en Écosse

Victoire !!!! Ma photo Pinterest est juste là !!! C’est exactement ce point de vue qui m’a fait venir jusque là et je l’ai trouvé ! Extase, émotion, photos en pagaille, moment de joie, youhou, un nouveau rêve se réalise !

Tomber amoureuse de Finnich Glen: Check ! 

PS : j’ai réussi à remonter, du coup, vous vous en serez douté ;)

Alors ? Coup de foudre pour vous aussi ??? Auriez-vous été prêts à descendre les marches pour prendre THE photo (ou vous pensez que je suis complètement débile, lol) ? Si tu as aimé cet article, tu aimeras aussi : Old Man of Storr : quand le Mordor s’invite en Écosse !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

6 comments on “POURQUOI J’AI CRAQUÉ POUR FINNICH GLEN EN ÉCOSSE

  1. 12 avril 2016 at 17 h 19 min

    C’est tellement jolie!
    J’aurais fait comme toi! J’adore aller dans des endroits ou normalement sa serait interdit d’aller! :D

  2. 15 avril 2016 at 15 h 03 min

    C’est vraiment magnifique je regrette de ne pas avoir était un peu plus curieuse lorsque je vivais à Glasgow. J’adore ce pays ! Merci pour ces superbes photos :)

    • 15 avril 2016 at 19 h 42 min

      Merci beaucoup à toi !!! Ah, on n’a jamais le temps de tout voir, il ne faut pas avoir de regrets ! Depuis que je suis rentrée, je vois plein de photos de lieux que je n’ai pas eu le temps de visiter là-bas. Cela fait une bonne raison de revenir :)

  3. 11 février 2018 at 22 h 20 min

    Bonjour!

    J’aimerais savoir la durée de ce beau périple interdit?

    Merci

    • 18 avril 2018 at 15 h 51 min

      Bonjour Marja ! Je me suis lancée durant ce road trip pendant 8 jours en l’occurrence ! <3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge