Cars sur la route 66
,

COMMENT SE CROIRE DANS “CARS” SUR LA ROUTE 66 AUX ÉTATS-UNIS

Vous avez vu le film de Pixar, Cars ? Vous aussi, vous avez découvert l’histoire de la Route 66, cette route du soleil, des vacances et de l’espoir dans les années 60, puis tombée dans l’oubli ?! Vous aussi, vous avez adoré l’ambiance des vieux motels, des drive-in et de la vie dans le fin fond des États-Unis et de ses grands espaces ? Yes !! Du coup, je me suis replongée dans l’ambiance bon-enfant du film durant mon road trip aux États-Unis ! Histoire de réaliser un nouveau rêve en me prenant pour Flash McQueen pendant quelques instants ! Voici comment se croire dans Cars sur la route 66 aux États-Unis, en 8 activités !

 

Retrouver Martin et tous les personnages du film

On commence par le plus important ! Rien de tel pour se remettre dans l’ambiance que de croiser des Martins, des Doc ou bien encore de vieilles Flo. L’avantage, c’est que dans les patelins qui longent la route 66, il y a encore plein de spécimens de toutes ces voitures d’époque. Martin, c’est facile, il est à peu près partout dans les grands ranchs du centre des États-Unis, vous en verrez forcément. Idem pour le camion Mack, il arpente fièrement les routes des États-Unis, tout rutilant ! Et pour voir de vieilles Cadillac ou « Doc » Hudson, c’est plutôt dans les petites bourgades bien conservées de la route 66 comme Tucumcari (NM) ou Fort Reno (OK) que vous trouverez des restes !

 

Cars sur la route 66

Traverser une ville fantôme

C’est bien expliqué dans le film avec Colorado Springs, beaucoup de villes florissantes le long de la route 66 sont tombées en décrépitude après la construction de l’autoroute 40. Il n’est donc pas rare de voir des villes fantômes le long de la route 66, comme ici à Glenrio, à la frontière entre le Texas et le Nouveau Mexique. Plus une âme qui vive (à part quelques squatters, certainement). Mais les vestiges d’une ancienne pompe à essence flamboyante, de deux motels aux nombreuses chambres et d’un café prouvent qu’il y a bien eu une heure de gloire ici. Whou, c’était la teuf à Glenrio… avant !

 

Cars sur la route 66

Se rendre dans le garage de Luigi et Guido

Ah, le garage de Cars qui ne jure que par Ferrari, j’aime tellement ! J’ai cherché désespérément mes petits potes du film, sans aucun succès. Par contre, j’ai trouvé sans trop de peine des outils et autres pièces rapportées dans des anciens garages de la route 66. La plus belle reproduction de garage se trouve au Musée de la Route 66 dans l’État de l’Oklahoma. Mais il y a aussi beaucoup de magasins d’objets de seconde main qui récupèrent des pièces ici et là, comme celui-ci, sur le tronçon de Route 66 qui traverse la ville de Amarillo, au Texas.

 

Bon de réduction Airbnb - Valiz Storiz

 

Cars sur la route 66

Manger dans un drive-in comme chez Flo

Rah, ça, c’est trop le pied (ou la roue) ! Vous arrivez en voiture dans le drive-in, vous vous garez dans l’un des emplacements prévus à cet effet. Il n’y a qu’à ouvrir la fenêtre du côté conducteur, regarder le menu devant vous et commander par le haut-parleur. Et une serveuse vient vous apporter la commande dans la voiture. Comme chez Flo !!!! Comme j’ai trop adoré ça ! Il y a des drive-in encore un peu partout sur la Route 66, il vous sera facile d’en trouver un !

 

Cars sur la route 66

Passer la nuit dans un motel

Je n’ai pas dormi dans un motel à proprement parler, car je campais dans ma voiture durant mon road trip aux États-Unis (pour me sentir un peu plus Flash McQueen, forcément). Par contre, je suis passée devant les plus beaux spécimens de motels de la Route 66, et probablement les pires aussi, haha ! Mon petit préféré revient à la ville de Tucumcari, dans le Nouveau Mexique. Le Blue Swallow à tout ce qu’il faut pour combler les amoureux de Cars : une énorme enseigne à néons qui clignote, des chambres garages ou la voiture se poste à côté du lit, une vieille bagnole style Hudson à l’entrée. Il y a même un dessin de Martin peint au mur dans l’un des garages ! On y est !

 

Cars sur la route 66

 © Crédit photo : Googlemaps

Aller faire peur aux tracteurs-vaches

Alors là, j’ai bien cru que j’allais m’évanouir quand j’ai vu ça ! Et à mon grand regret, je n’ai pas pris la photo !!!!!! J’étais en train de rouler sur l’autoroute 40 au Texas. Et au niveau de la sortie 114 pour prendre le tronçon de la route 66 vers Groom, qu’est-ce que je vois ? Un tracteur vache comme dans le film ! Le même modèle, la même couleur, tout ! Attendant bien tranquillement sous le fameux château d’eau penché Britten U.S.A de la ville de Groom. La grande question, c’est : est-ce que ce tracteur est toujours là ? Ou est-ce que Martin s’est déjà amusé à l’effrayer et l’a fait fuir ? Vous me direz quand vous passez devant !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cars sur la route 66

Voir les Cadillacs plantées dans le sol

C’est l’un de mes moments préférés du film (et je ne dois pas être la seule). Le moment où Sally emmène Flash pour une petite virée et lui fait découvrir la vue splendide sur les canyons de la région. Canyons dont les reliefs sont en forme… de Cadillacs plantées dans le sol ! Bon, je n’ai pas trouvé cette forme miraculeuse dans le Grand Canyon (et j’ai cherché, pourtant) ! Mais j’ai bien trouvé les Cadillacs plantées dans le sol, c’est un début ! Il suffit de se rendre sur l’œuvre de Cadillac Ranch, près de Amarillo (Texas). On n’est pas loin de la route 66, mais on n’y est pas quand même. Par contre, l’ambiance est là. Dix Cadillacs plantées dans le sol et bariolées de peinture à la bombe, il faut le voir pour le croire. Une petite pensée pour Sally à ce moment-là !

 

Cars sur la route 66

Se faire des amitiés sur la route

C’est bien la morale de l’histoire et une des plus belles qui soit : on n’y arrive pas toujours tout seul et l’amitié est souvent là pour nous tendre la main. Pour le coup, les locaux qui vivent autour de la route 66 l’ont bien compris. Il y a donc de grandes chances pour que vous fassiez de belles rencontres le long de la route, pour peu que vous preniez le temps de pousser les portes. C’est comme ça que j’ai rencontré « Croc » Lyle, le propriétaire d’une galerie d’art hétéroclite le long de la Route 66, à Amarillo (Texas). Un bel homme de 70 balais, un baroudeur des premières heures en Australie (d’où le surnom). Un ancien cow-boy à l’adolescence, qui t’explique que le métier de cow-boy, c’est tout sauf sexy comme dans les films. Mais il fallait bien gagner quelques sous pour se payer des milkshakes au café du coin.

C’est donc avec un petit pincement au cœur que j’ai quitté Croc Lyle et son inséparable chien, son mail en poche « en cas de pépins » et un bouquin détaillant tous les lieux à visiter sur la Route 66 en main (écrit par un ami à lui). La Route 66 cache bien ses secrets, ne soyez pas trop rapide comme l’éclair et prenez le temps de savourer ! Qu’en pensez-vous ?

A LIRE également : 11 activités pour se prendre pour un cow-boy aux États-Unis

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

2 comments on “COMMENT SE CROIRE DANS “CARS” SUR LA ROUTE 66 AUX ÉTATS-UNIS

  1. 10 février 2017 at 10 h 06 min

    Combien de temps a duré ton road trip ? :)
    Merci !

    • 14 février 2017 at 16 h 59 min

      La partie road trip, 5 semaines en tout, de la Caroline du Sud à la Californie en passant par 7 autres états, le kiffe total !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge