booster sa confiance en soi
,

8 MANIÈRES DE BOOSTER SA CONFIANCE EN SOI ET D’ÊTRE HAPPY

Je pense être l’une des nanas les moins sûres du monde (et oui, je voyage et étale ma vie sur Internet, cherchez l’erreur). Comprenons-nous bien : je ne suis ni timide, ni introvertie et je ne m’auto-flagelle pas chaque soir parce que j’ai pris 200 grammes. Par contre, j’ai une voix robot qui vient constamment me dire « c’est nul, cette idée », « mais tu n’es pas capable de faire ça, réfléchi ! » ou « quoi ? Mais les gens vont trouver ça débile si tu le fais. Ils vont penser que tu es folle. Ou pire… bête » (il faudrait vraiment qu’elle revoit l’ordre de ses priorités) haha, je n’ai pas pu résister, désolée… Et la phrase ultime : « mais si tu fais ça, les gens ne vont pas t’aimer ». Et POF, on y est !

Ce n’est pas non plus la grosse fête du slip concernant la confiance en soi ici aussi ! Mais la bonne nouvelle, c’est qu’on peut toujours s’améliorer (restons confiants, hein ?!). Depuis trois ans, je bosse là-dessus et j’ai mis au point des petites techniques qui fonctionnent plutôt bien pour moi. Allez, passons en revue ces 8 manières de booster sa confiance en soi pour être plus happy !

booster sa confiance en soi

1. Prenez soin de vous

Ça peut paraître bête, superficiel ou inutile, mais c’est en fait pri-mor-dial. Répétez bien ça : vous.êtes.votre.priorité ! Si tu ne t’aimes pas, comment veux-tu que la vie t’aime dans ce que tu entreprends, hein ?

Perso, j’ai pris conscience de cela récemment. Je travaillais beaucoup, ne prenais pas trop de temps pour moi, pour bien m’alimenter, faire du sport, pratiquer le yoga, lire, me reposer. Des petites choses importantes de la vie, quoi ! Car, si la machine qui vous porte ne fonctionne pas bien, croyez-moi, à un moment, plus rien ne fonctionne bien.

Alors, on s’octroie des moments pour prendre soin de soi. Vous ne serez pas pour autant un égoïste fini, un fainéant ou une grosse courge (j’aimais bien l’idée de la courge… mouais, pas terrible, en fait). Et si certains vous jugent comme tel, c’est certainement parce qu’ils ne vont pas très bien non plus !

Pour ma part, j’ai décidé, dans un premier temps, de faire des étirements tous les deux jours environ, car j’en ai marre de sentir mon corps déjà rouillé par le stress et le manque d’exercice (et de retrouver ma souplesse d’antan, aussi !). Je bois un jus de citron avec de l’eau tiède tous les matins avant de manger pour détoxiquer mon foie. J’ai repris la lecture. Et… je dors ! C’est comme ça, inutile de se battre contre sa propre nature, j’ai besoin de mes 8 h de sommeil par nuit sinon, je me transforme en un Grincheux mou du genou. Si je n’ai pas assez dormi, je m’octroie une petite sieste. Bizarrement, je m’en porte bien. De grâce, prenez soin de votre personne !

booster sa confiance en soi

 

2. Restez convaincues que vous avez quelque chose à offrir

Autre chose à se répéter de temps en temps pour ne pas oublier : vous êtes une personne extraordinaire. Vous allez penser que je me fous de vous en disant ça, mais en fait, c’est vrai.
On est tous doué pour quelque chose, on a tous des qualités, nombreuses, par-dessus le marché ! N’oubliez jamais ça ! Même dans les moments compliqués avec les yeux embués et de la morve au nez (au top de votre forme, donc), vous avez quelque chose à offrir.

Écrivez-le ! Listez vos qualités, ce pourquoi l’on vous dit souvent que vous êtes bons. Vous ne savez pas ? Demandez ! Demandez à vos amis, vos collègues. Vous devriez être surpris du résultat.

Je me suis posée la question de ce pourquoi j’étais douée quand je suis revenue d’Australie et que je me demandais bien ce que j’allais pouvoir faire de ma vie. Niveau de confiance : – 18 / 20.

Vous allez peut-être halluciner de ma déduction (mais quelle arrogance, cette meuf !), mais j’ai compris que j’étais douée pour… la joie de vivre. Haha, ce n’est pas génial ça ?! On m’a dit ça toute ma vie !! « Ah, Nastasya, c’est génial, elle a plein d’enthousiasme, un vrai soleil, elle a la joie de vivre ! ». Mes amis, mes collègues, des inconnus, on me l’a toujours dit. Je n’avais pas capté. Alors j’ai décidé d’en faire mon principal atout et ma mission de vie : diffuser ma joie de vivre autour de moi.
Avec ça, inutile de dire que je suis refaite ! Quand ma voix robot commence un gentil « Pfou, tu ne sers à rien, tu sais », je rétorque un serein « Ta gueule, je suis en train de diffuser ma joie de vivre à la boulangère, là ». Et POF !

booster sa confiance en soi

3. Prenez conscience de vos croyances limitantes

Qu’est-ce que sont les croyances limitantes ? C’est ce qu’on pense être au fond de nous, alors qu’en fait, ce n’est pas fondé.

Exemple concret d’une de mes croyances limitantes d’il y a deux ans : j’ai toujours cru que j’étais nulle pour écrire (et oui, et vous me lisez en ce moment même, le comble !!!).

La raison de ma conviction ? J’ai fait des études littéraires. Un jour, j’ai dû rendre un devoir de rédaction et j’ai eu… 6/20, avec la mention « médiocre » gribouillée en rouge et en gros en haut de la feuille. Aïe, mon cœur saigne, je suis nulle, c’est confirmé… Je n’ai jamais plus écrit d’histoires depuis ce jour-là, mortifiée à l’idée de me ridiculiser si quelqu’un venait à lire mes inepties.

La première fois que j’ai repris « la plume », c’était presque dix ans plus tard. Je devais alimenter un blog perso pour tenir mes proches au courant lors de mon voyage en Australie. Je l’ai donc fait le plus naturellement du monde, comme si je parlais de vive voix avec quelqu’un, parce qu’il n’était pas question de prétendre écrire quoi que ce soit de mieux que ça. Vous vous rappelez, je suis nulle en écriture, une bonne à rien…

Aujourd’hui, vous êtes plusieurs milliers (comme elle se la pète !) à lire mes inepties tous les mois…

Je n’ai pas la prétention de faire du Baudelaire ou du Victor Hugo (c’est sûr), mais je fais du Nastasya, et il semble qu’il y ait un public pour ça (vous, les loulous, merci !!!). Voilà comment une simple note de prof donnée à la va-vite (ou pas, d’ailleurs, mon devoir était vraiment nul) peut créer une magnifique croyance limitante qui vous empêche de croire en vous et d’entreprendre ce que vous aimez. À méditer !

booster sa confiance en soi

 

4. Donnez-vous des petits défis à relever régulièrement

Qu’est-ce qu’un défi ? Action d’affronter quelqu’un ou quelque chose, me répond le dictionnaire. Autrement dit, c’est la guerre ! On se met en danger, on sort de sa zone de confort. Et plus dure est la bataille, meilleure est la victoire (on m’appelait William Wallace dans une autre vie…).

Faites-vous de petits challenges à relever. Des trucs tout bêtes, mais qui vous donnent la boule au ventre.

Faire un manège à sensation que vous n’avez jamais osé faire à la fête foraine, donner votre numéro de téléphone à un inconnu mignon (fait, pour ma part !), partir en week-end seul dans une grande capitale d’Europe, danser comme un fou sans se préoccuper de ce que les autres vont penser le temps d’une soirée, prendre un cours de théâtre pour débutant (je viens de m’inscrire pour ma part, je me ch*** dessus, hum…).

Faites-le, lancez-vous. Petit, d’abord, et de plus en plus grand, ensuite. Vous allez vous rendre compte que vous renfermez un courage et des compétences dont vous n’avez même pas idée… !

booster sa confiance en soi

 

5. Allez-y… seul !

Haha, je vous vois déjà vous décomposer à l’idée de devoir vous lancer dans une petite aventure tout seul ! Pas de copines pour vous accompagner et vous rassurer en cas de pépin, pas de potes pour éviter de vous foutre la honte tout seul ou pour vous donner de l’assurance quand vous passez le pas fatidique.

Non, vous allez y aller tout seul !
Et c’est le meilleur cadeau que vous allez vous faire.
Car, une fois que vous aurez réalisé que vous pouvez le faire seule, plus rien de nous arrêtera.

Avant de partir en Australie, je n’envisageais absolument pas de voyager seule. Une fois sur place, je me suis lancée et depuis, rien ne m’empêche d’aller où je veux, car je n’ai besoin de personne pour m’accompagner. Si j’ai un compagnon de voyage, c’est bonus, mais si je n’en ai pas, et bien… je pars quand même !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

booster sa confiance en soi

6. Faites les choses petit à petit

Et on y vient naturellement : faire les choses petit à petit (roh, mais cette transition de fou, franchement !!!!! Contente de moi, là, confiance + 2, yeah !). Retenez bien cette phrase (oui, encore une, je sais, on est à trois, vous pouvez le faire).

Voyez très grand, démarrez petit.

C’est une règle de base, connue et reconnue et soutenue par tous les plus grands business men à succès du monde. Steve Jobs voulait devenir un demi-dieu, il a réussi. Mais il a commencé dans un garage…

Avoir un grand objectif de vie est primordial, car cela tire vers le haut, pousse à donner le meilleur de nous-mêmes. Moi, par exemple, je veux contribuer à rendre le monde plus heureux, on est d’accord que c’est SUPER BIIIIIIIIIIIIIG !!
Mais il est très important de démarrer avec de petits objectifs, pour flatter l’ego. Sinon, on se démotive très vite. Si dès maintenant, je veux rendre le monde plus heureux, là, maintenant, tout de suite… ok, je vais m’acheter une corde.

Par contre, si je démarre avec un petit blog, qui diffuse un message positif à grand coup de : « croyez en vous », « you’ve got the power », petit blog peut-être deviendra grand, puis petit blog sera peut-être suivi par des vidéos vues par plein de gens, des meetings avec toujours plus de gens, des conférences, des interventions à l’UNESCO, devenir président de la République, sauver le mond… MWOUHAHA, je déconne ! Déjà, je démarre avec un petit blog, et le fait que d’autres personnes que ma mère et mon chat mort le lisent, je suis contente !

Même mère Thérésa disait comment changer le monde : une personne à la fois.

 

 

7. Virez les éléments toxiques

Illico presto, pas de négociation possible.
Exit, celui ou celle qui vous rabâche à longueur de temps qu’il ne croit pas en votre projet (et qui le dit pour votre bien, forcément).
Out, celui qui vous appelle pendant des heures pour vous faire part de ses problèmes et pompe toute votre énergie sans rien vous donner en retour.
Ciao, celui qui vous fait culpabiliser de penser plus loin, plus haut, plus fort en disant « t’as tout pour être heureux, c’est quoi ton problème ? ».
Finito, basta ! C’est un proche ? Un ami ? Un parent ? Pareil !

De toute manière, quand bien même vous partez dans la mauvaise direction, la seule personne qui doit s’en rendre compte pour faire marche arrière et se ré-orienter, c’est vous ! Je préfère faire des bourdes, mais ne pas regretter en me posant la question : « et si ».

Et si vous foncez tête baissée vers vos rêves et que, pas énorme miracle (mais surtout grâce à vous), ça se passe bien, ces personnes auront seulement réussi à vous faire perdre plus de temps et d’énergie que nécessaire. On est donc d’accord pour dire que ces gens ne servent à rien, voire, servent uniquement à foutre la m***.
Conclusion : virez-les ! Vous vous débrouillerez mieux sans eux !

booster sa confiance en soi

 

8. Riez à la folie !

Le rire, c’est un peu un super-pouvoir de super-héros dont on ne parle pas assez chez nous. C’est le truc le plus simple, le plus naturel et le plus curatif du monde. C’est un virus positif. Qui se transmet de manière virale quand on l’entend, sans trop savoir pourquoi. Perso, j’entends quelqu’un qui a un fou-rire, je ne peux m’empêcher d’embrayer à mon tour. C’est magique, non ?! Et qui n’a pas envie de dormir et mourir après une soirée passée à rire ?

Mais tout le monde s’en fout. Je dirais même que moins on rit fort, mieux c’est (il ne faudrait quand même pas se faire remarquer, non) !?

J’ai participé à un festival de théâtre (en tant que spectateur, hein, ce n’est pas encore demain que je vais oser monter sur scène !). Et j’ai été surprise de voir à quel point les gens se retiennent de rire. Au théâtre ! Là où il est clairement affiché : « Ici, vous avez le droit de rire, personne ne vous en voudra ! Voire même, allez-y, vous allez sauver la vocation de certains artistes ». Et pourtant, même là, c’est une bataille !

Je me suis fait reprendre toute ma vie, à l’école d’abord, au travail ensuite, parce que je ris trop fort. Un bon rire franc, strident (désolée) et sonore ! Et quand je suis hilare, on croirait que la fée Carabosse n’est pas loin. Une catastrophe. Une pintade couinant dans un ballet de cygnes… Mais bon, quand je ris, je me sens vivante alors, je n’arrêterai ça pour rien au monde.

Riez ! Assumez ! C’est le premier pas vers la guérison de la confiance en soi. Et du bonheur !

 

Voilà mes 8 techniques fait-maison pour booster sa confiance en soi et vivre plus heureux, les loulous. Rien de fou, que des remèdes de grand-mère, simples et efficaces pour ma part. N’hésitez pas à partager cet article et à donner votre avis. A LIRE également : 8 techniques pour se vider l’esprit et faire le point sur soi.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

16 comments on “8 MANIÈRES DE BOOSTER SA CONFIANCE EN SOI ET D’ÊTRE HAPPY

  1. 2 septembre 2016 at 11 h 48 min

    Je te rejoins complètement sur ces 8 méthodes et merci de me les avoir rappelées !
    On a tendance à oublier certaines choses des fois ;)

  2. 2 septembre 2016 at 17 h 47 min

    super article et superbes photos!

  3. 2 septembre 2016 at 18 h 17 min

    Merci pour cet article plein de soleil et de licornes roses à la crinière à paillettes !! Pour la peine je partage, et bim dans ta face !! ;)

  4. 3 septembre 2016 at 19 h 48 min

    Tout à fait (d’accord) Thierry ! Et moi je dirais même plus : on s’en tamponne le coquillard de ce que pensent les autres !!!

  5. 3 septembre 2016 at 20 h 52 min

    Merci Nastasya pour les good vibes :)

  6. 11 octobre 2016 at 10 h 24 min

    Les plus grands ont dit la même chose: Oprah Winfrey la plus populaire et aussi deepak chopra que j’ai connu via Oprah, iyanla vancant aussi connu via Oprah qui font un carton aux usa sur le développement personnel. Et d’autres… Et merci nastasya.

  7. 30 mai 2017 at 17 h 21 min

    J’adore cet article!!!! Je me reconnais dans tellement de points! Je vais le relire régulièrement pour ne pas oublier…

  8. 1 mars 2018 at 15 h 14 min

    Je lis cet article presque deux ans après sa publication mais je dois avouer qu’il fait pas mal de bien, et remet les pendules à l’heure ! Tout tes articles sont super et amplifient mon envie déjà débordante de voyages !
    Et à un moment où j’ai pas mal de doutes sur ce que je veux faire et comment aller mieux et mieux m’entendre avec moi-même, je n’aurai pas pu tomber à un meilleur moment sur ton site !

    • Ça fait juste trop plaisir de lire ça Morgane, merci !!! <3 S'écouter et se faire confiance est un cheminement tellement difficile, je comprends... La bonne nouvelle, c'est qu'on devient quand même meilleur avec le temps haha ! Donc on n'abandonne pas et on continue les efforts ;D Merci à toi <3

Leave a Reply