Voyager avec un inconnu

COMMENT JE SUIS PARTIE VOYAGER AVEC UN INCONNU … AU MEXIQUE !

Ah ! Qui n’a jamais rêvé de partir sur un coup de tête à l’autre bout de la planète, juste parce que ce matin, ça nous pète. Qui n’a jamais rêvé de saisir la main d’un illustre inconnu rencontré 24 h plus tôt, sourire d’éphèbe et cheveux aux vents, pour partir à l’aventure. Ouais, mais voyager avec un inconnu, ce n’est que dans les films que cela se passe comme ça, hein ?! Et bien… a priori, pas que ! Je l’ai fait !!! Le contraire vous aurait étonné, avouez-le…! Et j’ai même fait plus fort que ça, haha (vive la surenchère) ! Car l’inconnu en question, je le connaissais depuis environ… 12 h ! (t’inquiète, maman, je ne me suis pas fait enlever) ! Carpe diem !

 

Voyager avec un inconnu

Il était une fois… San Francisco

Vous est-il déjà arrivé de partir en guerre contre votre Petite Voix Intérieure ? D’entamer un dialogue si intense avec elle qu’une personne extérieure vous voyant marmonner dans votre barbe à vous-même des « non, je te dis », vous prenne pour un schizo de dernier degré ? Ok, c’est ce qui m’est arrivé ce jour-là, à San Francisco, dans le majestueux Golden Gate Park.

Je venais de terminer un mois de road trip dans tout l’Ouest américain avec ma tante de 76 ans. J’en avais pris plein les yeux. J’étais épuisée physiquement et surtout, j’étais socialement franchement en manque de compagnie. Des potes de mon âge pour parler s’il vous plaît !!!!

C’est pourquoi, quand j’ai débarqué devant le jardin japonais et que je l’ai vu, du haut de son mètre 95 avec ses chaussures de rando et son gros sac qui dit « je suis un backpacker en tour du monde », ma première envie a été de me jeter sur lui pour faire copain copain, wakatepe baboune ! La bienséance sociale m’a tout de même retenue de justesse, ouf (quoique, je n’ai guère fait mieux après)… !

J’avais vraiment vraiment vraiment envie de parler à quelqu’un de mon âge. J’étais au bord de l’implosion sociale. Un ami s’il vous plaît ! Mais je me suis rapidement raisonnée en me disant qu’il serait beaucoup plus simple de fraterniser quand je serai à Los Angeles, à voyager seule et logée dans un Airbnb avec probablement plein d’autres voyageurs.

 

Voyager avec un inconnu

C’est là que miss Petite Voix Intérieure a décidé de l’ouvrir…

Le message était clair, net et précis : « Va lui parler.
Mais non ! Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire en plus. Non.
– Va lui parler !
– Non ! Je rencontrerai des gens plus tard. Et puis, je suis avec ma tante en plus, j’en fais quoi, elle va se perdre si je la laisse seule pendant 5 minutes (véridique)… !
Va lui parler, je te dis. Ou tu vas le regretter toute ta vie !
– Ça y est, tout de suite, les grandes phrases. Et comment je pourrais regretter toute ma vie quelque chose que je n’ai pas vécu ? Ha haaa, tu fais moins la belle, hein ?
– Parce que je reviendrai tout le temps te rappeler l’opportunité que tu as raté et t’infliger le bénéfice du doute. Tu ne sauras jamais ce que cette rencontre cachait. Et selon ce que tu vas vivre après, tu regretteras peut-être amèrement de ne pas t’être lancée aujourd’hui. Et Toc ! »

Ok, elle avait gagné. C’est le genre d’argument qui fait mouche à chaque fois avec moi, la garce…

« Bon, d’accord, je me lance. Pfou, je vais me prendre une honte phénoménale par ta faute, t’es pas cool !!!
– Tu me remercieras plus tard…
– C’est ça, ouais. J’en ai rencontré des milliers, des backpackers. Un de plus, un de moins… Bref ! Ok, tata, je te laisse sur ce banc au soleil pendant 10 minutes, je reviens »
Voilà comment abandonner sa famille style de rien…

 

Voyager avec un inconnu

30 minutes de discussion plus tard…

Le backpacker : « Ah, mais moi aussi, je vais à Los Angeles. Si tu veux, je te donne mon numéro et on peut se capter à Los Angeles, du coup.
Moi : Ah ouais, ok, ça pourrait être sympa (bon, il a l’air plutôt sympa, je me lance). D’autant-que-j’ai-besoin-d’un-compagnon-de-virée-pour-aller-à-Universal-Studios !! Y’a-la-nouvelle-attraction-Harry-Potter-qui-sort !!! Tu-sais-quand-Hagrid-il-tombe-et-que… hum…, (Nastasya, respire, contrôle toi…). Bref, ok, merci ! À bientôt alors, salut ! »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Finalement, il semblerait que je n’ai pas tellement pris la plus grosse honte de ma vie (quand on te file un numéro, c’est plutôt bon signe, non) ?! Il semble que j’ai déjà pris un peu d’avance sur l’étape : faire des potes pour visiter Los Angeles. Et il se trouve que ce tour du mondiste de Boston (que j’avais pris pour un Néerlandais, oui, un grand blond, le cliché !) a plutôt de très jolis yeux bleus…

Je repars en chuchotant à ma Petite Voix Intérieure :
« C’était donc pour ça que tu m’embêtais, petite coquine…
– Je te l’ai dit, tu me remercieras plus tard…
– Mouais » (sceptique, quand même).

 

Voyager avec un inconnu

Il était une fois… Los Angeles

Trois jours sont passés.

Il est temps de poser la valise à Los Angeles. Bien évidemment, je me suis bien gardée d’envoyer un texto au Néerlandais de Boston (et je ne me suis même pas forcée, la classe) ! La tata est dans le bus pour l’aéroport. Il est temps pour moi de voler à nouveau de mes propres ailes et de flotter parmi les étoiles d’Hollywood ! Je n’ai que trois jours pour visiter, montre en main, avant de m’envoler pour New York, puis pour la France. Terminada, le voyage.

Je compte donc bien caler la visite de Universal Studios entre deux, avec mon nouveau pote géant et ses amis de L.A., histoire de finir en beauté par une journée de folie !

C’était sans compter sur…
…tout le reste.

 

Voyager avec un inconnu

Qui a dit qu’il ne fallait jamais faire de plans en voyage (Moi ? Vraiment ?)

Je vous passe les détails d’une nouvelle rencontre sur Hollywood Boulevard, d’une randonnée de nuit vers le signe d’Hollywood, d’une nuit de folie dans les boîtes gays de Los Angeles (je n’avais jamais vu autant de strip teaseur à la fois) !!! Toujours est-il que dans le brouhaha des clubs, j’ai entendu un « tu veux venir voyager au Mexique avec moi ? ». Rapidement balayé d’un revers de la main, l’air de dire mais tu te fous de ma gueule, on se connaît depuis 8 h et je prends un avion pour New York demain. Next…

Haha ! Jusqu’à ce que ma Petite Voix Intérieure reprenne du service (ça faisait longtemps) et commence son travail de sape à grand coup de bénéfice du doute… !

8 h du matin, j’ai dormi 2 h et j’ai les yeux grands ouverts, allongée sur le canapé du coloc de je ne sais plus qui (les idées claires du lendemain de soiréesfolles.com). Bref, je cogite à mort sur l’offre du Mexique. C’est complètement insensé, j’ai 10 000 raisons de dire non, parmi lesquelles :

  • Tu vas perdre tes billets d’avion pour New York et la France (inutile de penser que je pourrais être remboursée, on se parle de Nastasya et sa scoumoune qui voyage). Je ne préfère pas penser à combien ça coûte, même si le chiffre à plusieurs zéros me nargue déjà dans ma tête.
  • Tu n’as plus de fric après ce voyage aux États-Unis.
  • Tu ne connais absolument pas ce mec, il semble sympa, mais c’est peut-être un psychopathe.
  • Tu as organisé ton retour en France et tu as déjà 3 rendez-vous professionnels qui t’attendent + un week-end entre copines dès ton retour + les retrouvailles avec ton neveu tout juste né (#tata-indigne) !

Sans oublier la pire de toutes !

  • Tu vas devoir annoncer ça à ta mère, qui t’a déjà cuisiné une choucroute, acheté le fromage à raclette et préparé un flan au caramel à ta demande. Méga gloops.

 

Voyager avec un inconnu

Dans ces moments-là, il y a deux options

Soit tu te morfonds sur tout ce qui t’empêche de sauter le pas (l’argent, la famille, la peur, et un peu tout). Auquel cas tu ne partiras jamais, car il est très facile de se raisonner par le négatif avec tout ça.

Soit tu décides de prendre le problème dans l’autre sens en te disant : est-ce que c’est vraiment impossible de partir au Mexique avec cet inconnu, en soi ? Franchement ? Est-ce que tu vas vraiment finir à la rue, rejetée de tous et sans avenir aucun, si tu le fais ? Oui ? A priori, non. Bon, bah donc, c’est possible. Je vais perdre un peu plus de fric, je vais décevoir 2-3 personnes au passage, mais qui s’en remettront. Je vais tenter de voyager avec quelqu’un que je ne connais pas, mais ça peut bien se passer (et si non, je pars de mon côté). Et puis c’est tout !

Voilà le résultat de 3 ans de voyage : I’m unstoppable !!!

Et j’ai décidé que j’allais partir voyager avec un inconnu… au Mexique !

 

Il était une fois… le Mexique

Pour la suite des aventures au Mexique, c’est très bientôt sur Valiz Storiz ^^ (le teasing) !! En attendant… tentés de partir voyager avec un inconnu ??? Allez-y, faites moi rire :D

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

39 comments on “COMMENT JE SUIS PARTIE VOYAGER AVEC UN INCONNU … AU MEXIQUE !

  1. 14 février 2017 at 9 h 25 min

    Ha ha énorme!!! On en sait un peu plus sur cette histoire de Mexique maintenant, mais trop hâte d’avoir la suite… ;o)

    Je n’ai jamais vraiment voyagé avec un inconnu, mais j’ai déjà “séché” une nuit de couchsurfing (en prévenant mon hôte hein!) pour rester une nuit sur une petite montagne slovène, avec un slovène et un ami à lui, tchèque, tout juste rencontrés sur ladite montagne… (Nan il ne s’est rien passé! Ils ont partagé une chambre et moi j’ai eu la mienne…mais je n’avais ni vêtements de rechange ni brosse à dents, vu que j’étais sensée rentrer le soir même..!)

    • 14 février 2017 at 17 h 02 min

      Mwouhaha j’adore tellement ce genre d’histoires !!!! Des slovènes, hein ?! ça sonne très exotique, tout ça looool ^^

  2. 14 février 2017 at 10 h 55 min

    Amazing ! Pour moi, tu as fait incontestablement le bon choix ;)

    • 14 février 2017 at 17 h 03 min

      Haha merci Léa ! Et je confirme que je pense la même chose ! Vraiment LE BON choix ;D

  3. 14 février 2017 at 11 h 37 min

    Ton article est super intéressant et faut oser aller parler à un étranger !
    Tu as eu le courage de le faire et ça te fait une histoire en plus à raconter et une expérience supplémentaire. Tu me fais tellement rire dans ta manière de racontera toutes tes anecdotes ! C’est un véritable plaisir de me balader sur ton blog :D

    • 14 février 2017 at 17 h 04 min

      Et bah voilà Thomas, tu sais ce qui te reste à faire la prochaine fois que tu croises une jolie fille dans un parc mwouhaha !!!! Merci à toi, cela me fait trop plaisir de savoir que c’est agréable à lire, merciiiiiiii !

  4. 14 février 2017 at 13 h 22 min

    ah non trop drôle ton histoire
    bizarrement ça ne m étonne pas de toi
    et le Mexique quoi avec 1 éphèbe que demander de plus

    • 14 février 2017 at 17 h 04 min

      Looool faut que j’arrête de faire ce genre de truc, les gens vont finir par ne plus s’étonner mwouhaha ^^ Franchement, comme tu dis, aucun regret ;D

  5. 14 février 2017 at 12 h 23 min

    T’es pas cool on veut la suite hahaha

  6. 14 février 2017 at 13 h 45 min

    Je retiens “Soit tu te morfonds sur tout ce qui t’empêche de sauter le pas, soit tu décides de prendre le problème dans l’autre sens en te disant : est-ce que c’est vraiment impossible de XXX, en soi ? Franchement ?”
    Merci bien :)

    • 14 février 2017 at 17 h 05 min

      Héhé vive les gros messages pas du tout subliminal ;) contente que cela t’ait parlé. On n’a qu’une vie <3

  7. 14 février 2017 at 13 h 59 min

    Aaaaah la suite, je veux la suite ! :D

  8. 14 février 2017 at 14 h 55 min

    Ah non mais comment tu peux finir comme ça !! On dirait la fin d’une saison, il me faut la suite mdr.
    Je ne sais pas si j’aurais osé, la peur d’une personne qu’on ne connait pas du tout, mais barré comme je suis, j’aurais peut-être accepté au final.

    • 14 février 2017 at 17 h 07 min

      Lol c’est pire que de terminer une saison de Game of Throne hein ?! lol n’importe quoi :D !!!!!! Promis, il y aura une suite ;D Crois-moi, si je peux le faire… toi aussi ! Y’a plus qu’à trouver le bon garçon haha ^^

  9. 14 février 2017 at 15 h 49 min

    J’adore, je suis tenue en haleine ! La suite !!

  10. 14 février 2017 at 16 h 16 min

    J’adore :)
    C’est pour ces moments là que la vie est faite je trouve !

    Rien d’aussi fou mais j’ai déchiré mon billet Lisbonne -> londres pour faire un passage à Paris, où je devais recroiser un mystérieux garçon croisé au détour d’une soirée. Ca m’a couté cher mais ça valait le coup !

    • 14 février 2017 at 17 h 08 min

      Haha j’adore l’action de “déchirer” ! Ça fait très film à l’américaine je trouve, c’est trop le kiffe ça :D Bravo !!!! Et je pense que le fameux mystérieux garçon a eu beaucoup de chance !!!!

  11. 14 février 2017 at 16 h 48 min

    J’apprécie que tu ais mentionné le week-end entre copines dès ton retour ;)

    • 14 février 2017 at 17 h 10 min

      T’as vu ! Et que j’ai culpabilisé à mort parce que c’était super important :) <3 pfou, je reste la pire des copines quand même, heureusement que j'ai des amies patiente ;)

  12. 14 février 2017 at 17 h 29 min

    oh la la !! super ce genre d’histoire , j’adore ça et souvent , on ne le regrette pas !!!
    ça m’est arrivé , il y a quelques temps .
    J’avais annulé un voyage en Pologne où je devais retrouver des potes qui étaient partis en Russie (problème de carte bancaire , bref )
    Du coup , j’ai passé mon week-end dans ma ville un peu à ronchonner (forcément!) et là , dans un bar , un mec m’aborde , mec trop sympa et on parle vite de voyages ….
    Il veut partir en stop jusqu’en Scandinavie ( mais ne sait pas trop où) , on reste à peine une semaine ensemble et je décide de le rejoindre en Norvège , 3 semaines après ….
    pour faire un trek d’une semaine dans les fjords (truc que je n’avais jamais fait mais je rêvais tellement d’aventures !! ) .
    camping sauvage , stop , rando , feu de camp au rdv … c’était super mais j’ai découvert un type que je ne connaissais pas finalement (sautes d’humeurs et cie) et on est rentré et ça s’est terminé ….. MAIS jamais je ne regretterai cette rencontre , il m’a permis de devenir beaucoup plus aventureuse dans ma façon de voyager , 2 mois après , je partais en solo , sac sur le dos , en Italie , Slovénie et pour finir dans les Alpes (où je n’avais jamais mis les pieds et que j’ai adoré !!! ) … j’ai ma tente maintenant , j’ai refait du camping seule , des randos aussi , si c’était à refaire , je le referais sans problème car ça m’a beaucoup apporté!

    Je te souhaite donc pleins d’aventures avec ton amoureux !!

    • 23 février 2017 at 17 h 24 min

      Waouh j’adore cette histoire !!!!! <3 :D Et comme tu dis, ce n'est pas tant de rester avec la personne ou pas qui compte, c'était une superbe opportunité pour prendre confiance toi, je trouve ça génial :D bravoooooo Tu me fais rêver avec tes rando et tente sur le dos dans les Alpes ^^

  13. 14 février 2017 at 17 h 35 min

    Génial ! Comme quoi, parfois, il faut savoir faire taire la voix de la raison. :p
    Tu as eu tellement raison, on dirait un film… !
    J’ai hâte de savoir la suite.

    • 23 février 2017 at 17 h 25 min

      Haha comme quoi même la vie peut parfois dépasser la fiction :D merci à toi ! La suite se prépare ;)

  14. 14 février 2017 at 19 h 17 min

    Je suis très contente de constater qu’il n’y a pas que moi qui écoute cette petite voix intérieure toute mignonne, toute douce… et pourtant complètement conglée !
    C’est comme ça qu’elle m’a permis de voyager dans 7 pays différents la même année alors que ça ne devait se résumer qu’à… un seul !

    Merci la petite voix :)

  15. 15 février 2017 at 0 h 42 min

    Nooon, tu n’as pas fait ça ?? :D Perdre ses billets long-courrier, pas sur que j’aurais osé, mais ta décision me fait rêver !!

    • 23 février 2017 at 17 h 27 min

      Hihi et bah si j’ai osé. Et je ne regrette vraiment pas car le prix de mes billets est oublié. Par contre, j’ai gagné un amoureux génial donc bon choix ;)

  16. 14 février 2017 at 23 h 55 min

    La suite didjaaab ! ;)

  17. 15 février 2017 at 13 h 35 min

    Mais…. Vivement le prochaine épisode !!! :D

  18. 19 mars 2017 at 11 h 07 min

    Génial Nastasya ! Tu me fous la patate de bon matin :D

  19. 9 août 2017 at 19 h 17 min

    Une super histoire comme je reve d’en vivre.
    Je pense que tu as fait un très bon choix.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge