Itinéraire en Birmanie : Hsipaw

BIRMANIE : POURQUOI IL FAUT FAIRE DU TREKKING À HSIPAW

Durant mon voyage en Birmanie, j’ai eu l’occasion de faire 2 jours de trekking à Hsipaw, à environ 200 kilomètres au Nord-Est de Mandalay. C’est très réputé pour les paysages, je me suis donc dit « pourquoi pas » ! J’ai choisi l’option 2 jours de trekking intense, avec 7 à 8 h de marche par jour + une nuit chez l’habitant. Mais il y a d’autres options comme à la journée, avec moins de marche ou jusqu’à 3 jours de trekking. C’est au choix ! Et waouh, comme j’ai bien fait ! Si jamais vous allez en Birmanie un jour, je vous conseille vraiment de vous réserver au moins 2 jours pour passer à Hsipaw faire de la randonnée, c’est une expérience magnifique ! Voici pourquoi !

C’EST LE PARADIS POUR LES RANDONNEURS

Forcément, c’est LA raison pour laquelle on y va. Et même si je ne me considère pas comme une randonneuse émérite, j’adore marcher et les kilomètres ne me font pas peur. Il y a clairement du dénivelé, car on marche au cœur des montagnes de la région, mais les trekkeurs ne sourcilleront pas beaucoup, je pense. Mais bon, si c’est votre kiffe ultime de marcher environ 7 h en pleine nature, vous allez être servis !

LA NATURE EST SPLENDIDE

La région de Hsipaw en Birmanie est juste une carte postale constante ! On commence par les plateaux et les champs en bas du village, avec des rizières en escaliers à perte de vue, des champs de maïs et des plantations de bananiers. Puis on monte dans les collines et les champs de maïs laissent progressivement la place à de grandes collines verdoyantes parsemées de plantations de thé. On se fait même surprendre par un buffle planqué dans une marre de boue ou derrière un arbre ici et là. Ne ressortent que les petites cabanes en bois aux toits de taule. C’est vraiment un décor à couper le souffle qui vaut tous les dénivelés du monde !

 

trekking à Hsipaw en Birmanie

ON TRAVERSE DES VILLAGES TYPIQUES

Alors, niveau nom, ne comptez pas sur moi, je suis une brêle pour me rappeler ce genre de choses. Mais quoi qu’il arrive, vous ne serez pas déçus si vous vous lancez dans un trek à Hsipaw. Vous traversez plusieurs petits villages locaux, où le temps s’est clairement arrêté il y a des siècles. Les enfants jouent avec 3 cailloux dans la boue. Les mamies passent nonchalamment d’une maison à l’autre en tenue traditionnelle. Il n’y a pas grand monde en journée, car tout le monde est aux champs. Alors vos compagnes de visites seront surtout les poules qui caquettent et les chiens qui se grattent les puces. Mais quel décor ! Maisons de bois sur pilotis, vieil appareil à sécher les feuilles de thé, paniers tressés qui glissent sur le sol ici et là. J’adore !

 

trekking à Hsipaw en Birmanie

ON DORT CHEZ L’HABITANT

C’est clairement la récompense de la première grosse journée de trek ! Surtout quand cela a été sous la pluie et dans la boue pendant des heures (vive la saison des pluies) haha ! En principe, vous serez logés dans une petite maison en bois à part de celle de la famille qui vous accueille. Soyons honnêtes, l’interaction avec les habitants est souvent limitée à cause de la barrière de la langue. Mais ce qui fonctionne à tous les coups pour dépasser ça, c’est de jouer avec les enfants. Ou de faire des grimaces aux bébés ! Il n’y a pas besoin de mots pour ça. Et les mamans sont toujours tellement fières de montrer leurs beaux petiots. De manière générale dans ce genre d’expérience, j’ai toujours trouvé les habitants bienveillants et souriants. Alors bon, l’expérience vaut la peine quoi qu’il arrive.

 

trekking à Hsipaw en Birmanie

ON TESTE LE CONFORT SPARTIATE

Et oui, cela peut faire peur au premier abord, mais de mon point de vue, cela participe clairement à l’expérience. J’avais déjà fait des randonnées avec nuit chez l’habitant au nord du Vietnam, alors j’avais une petite idée de ce à quoi m’attendre. Mais je peux comprendre que c’est un choc pour ceux dont c’est la première fois ! La douche est dehors, à la vue de tous parfois. L’eau de pluie et les cuvettes pour s’asperger seront tout le luxe que vous pouvez attendre ! Les toilettes, c’est la cabane au fond du jardin, quoi ! La chasse d’eau, c’est avec une tasse de thé, et voilà !!!! Le lit par contre, il n’y a jamais rien à dire de mon point de vue. Un bon matelas sur le sol, une moustiquaire et une grosse couverture, vous êtes le roi du pétrole ! Pensez à vos boules Quies si vous n’êtes pas fans des coqs qui chantent à 4 h, 5 h, 6 h, 7 h du matin… Mwouhaha !

 

Bon de réduction Airbnb - Valiz Storiz

 

trekking à Hsipaw en Birmanie

LA NOURRITURE EST DÉLICIEUSE !

Déjà, tu es accueilli par une petite tasse de thé en arrivant. Et même si tu transpires comme un bœuf, ce n’est pas de refus ! Le thé est servi à foison de toute manière ! Et le repas, oh my god, en principe, c’est vraiment bon et ils nous gavent comme des oies ! On a eu droit à des plats traditionnels, comme la salade de feuille de thé, une soupe de fleurs de bananiers (trop bon), une salade de bambou (yep !) Et du riz, du riz et encore du riz haha, ça, vous n’allez pas en manquer !!! Franchement, c’était délicieux. Je ne vous cache pas que le même type de repas est servi le matin en principe, donc mieux avoir l’estomac open à des soupes épicées de bon matin. Mais pour le reste, c’est juste succulent !!!

 

trekking à Hsipaw en Birmanie

ON VIT UNE BELLE EXPÉRIENCE DE GROUPE

Bien évidemment, il n’y a aucune garantie sur le groupe de personnes avec qui vous allez faire votre randonnée. Les groupes sont limités de toute manière, souvent entre 5 et 6 personnes, en tout cas pour le trekking à Hsipaw en saison basse, c’était notre cas. J’ai eu la chance d’être avec des gens adorables, 2 copines d’Autriche rencontrées sur la route, un Polonais avec qui j’ai eu de grandes conversations philosophiques haha. Et on a été rejoint par un autre groupe très européen, avez des Allemands et des Espagnols. Bref, c’était bien chouette. En principe, on se sert les coudes, on découvre ensemble. On parle de Macron ou de la saucisse au curry entre deux montagnes. Et comme pour une fois, il n’y a absolument pas d’Internet dans les villages, cela force tout le monde à sympathiser autour de la table le soir venu et de papoter !

Un vrai retour aux sources. La vie, en somme. Et ça, ça fait du bien parfois… Voilà pourquoi je vous recommande 1 000 fois de faire du trekking à Hsipaw en Birmanie (et partout d’ailleurs). C’est une expérience qui vous marquera sans nul doute ! Alors, tenté ou pas tenté ?!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

One comment

  1. 28 novembre 2017 at 9 h 29 min

    super article, ça donne envie de se lancer
    Christophe Articles récents…Que faire à Berlin le dimanche ? Notre guide des incontournablesMy Profile

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge