fonctionnement du métro de New York
,

COMMENT GÉRER LE FONCTIONNEMENT DU MÉTRO DE NEW YORK (SANS S’ÉNERVER)

J’avais lu quelque part que le fonctionnement du métro de New York est un peu compliqué à comprendre au départ, pas très intuitif. Comment vous dire… C’est la grosse galère !!!! Pas impossible, attention, je ne veux pas vous effrayer inutilement. Mais bon, à toutes fins utiles, je préfère vous prévenir d’avance des difficultés auxquelles vous allez devoir faire face, surtout la première fois que vous l’empruntez. Ce qui a de fortes chances d’être à votre sortie de l’aéroport, avec une énorme valise et 12 h de voyage dans les pattes. Comme ça vous éviterez de vous écrouler en pleurant dans un couloir en pleine heure de pointe, comme moi…!

 

fonctionnement du métro de New York

1. Le dessin du métro est imblairable !

La première fois que vous allez récupérer un plan dans le métro, vous allez déplier votre précieux Graal et, oh ciel, qu’est-ce que ce salmigondis de lignes multicolores ? Ou dans d’autres termes : c’est quoi ce bordel ???!!! Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas. C’est juste un énorme miasme ! Des chiffres, des lettres, plein de couleurs, plein de directions et de détours et de tournants (y’à que le Midtown Manhattan qui s’en sort bien). Ne cherchez pas, prenez un plan dans votre poche, question de survie ! Ça fait ça la première fois, après on s’habitue et ça passe !

2. Certains trains ne s’arrêtent pas partout !

Autre curiosité du fonctionnement du métro de New York : les lignes express ! Si vous prêtez bien attention (et c’est bien là le problème, car on ne fait jamais gaffe la première fois), il y a des points blancs et des points noirs sur la carte. Point noir veut dire : je m’arrête partout, no stress. Point blanc veut dire : je ne m’arrête qu’aux prochains points blancs sur la ligne. Donc si tu veux t’arrêter à une station ayant un point noir et que t’as pris une ligne express, t’es dans la m***. Faites donc bien attention aux lignes qui indiquent “Local” (donc, qui s’arrêtent partout) et Express. C’est mieux de le savoir avant de monter dans la rame, histoire de ne pas se retrouver à l’autre bout de la ville sans avoir rien demandé (comme moi, par exemple) !

3. Le downtown – uptown

Ok, ça paraît facile une fois qu’on sait, mais la première fois, cela ne monte pas forcément au cerveau. Une précieuse information qui vous aidera grandement quand vous vous embarquez, fébrile, dans un couloir en espérant que c’est la bonne direction. Downtown, c’est pour descendre vers le sud de Manhattan. Uptown, c’est pour monter. Et Brooklyn, c’est que vous partez vers l’Est. Avec ça, vous êtes déjà pas mal.

 

 

4. Certaines entrées de métro ne permettent pas d’aller où vous vous voulez ensuite

Et oui, contrairement à… la plupart des métros de toute la Terre haha, celui de New York a des entrées distinctes, selon où vous voulez aller. Par exemple, vous voulez prendre une ligne dans la direction de Manhattan. Ok, vous prenez une entrée de métro dans la rue au hasard, vous verrez une fois sous terre. Et bien non, cette entrée ne permet que de prendre la ligne dans le sens inverse. Pas d’accès pour se rendre sur l’autre côté, à moins de remonter au niveau de la rue et de prendre une autre entrée de l’autre côté de la route. Oh, ça m’énerve !!!!

5. Il n’y a jamais de plan de ligne dans les couloirs

Oui, ça serait tellement trop simple de faire un petit rappel juste avant de s’embarquer sur un quai. Un petit plan, tout simple, avec les différents arrêts de la ligne. Non ? Vraiment pas ?!? Ok, vous êtes donc bon pour ressortir votre plan et vérifier le nom du dernier arrêt de la ligne, afin d’être sûr que vous partez dans la bonne direction. Même chose dans certaines vieilles rames du métro, pas de plan de ligne, rien. C’est le néant, haha !

 

PENSE À PRENDRE UNE ASSURANCE !

Ne pars jamais sans une bonne assurance voyage (ça m’a sauvé la vie plus d’une fois, et celle de mon porte-monnaie avec) ^^ ! Je te conseille Chapka Assurances, qui propose des couvertures adaptées à tous les types de voyages ! Établis un devis gratuitement en cliquant ici !

 

6. Évitez l’heure de pointe !!!!!

C’est à ce moment-là que je me suis retrouvée à chercher mon chemin dans les dédales de Penn station, une des plus grosses stations de New York, à la sortie de l’aéroport. J’ai bien cru que j’allais mourir sous un flot de pieds et de valisettes. Personne pour vous laisser la place à la rampe, pour vous aider à porter votre valise trop lourde, pour vous indiquer le chemin (j’ai demandé, mais personne ne sait, en fait). Sans compter le flot de gens stressés et pressés qui courraient bien sur votre corps aplatis au sol, s’ils pouvaient. J’avoue, ce n’est pas le meilleur moment pour débarquer de votre vol interminable Outre-Atlantique. Ou du moins, préparez-vous.

7. La chaleur est insoutenable !

Si, comme moi, vous arrivez en période encore estivale, comment vous dire… vous allez rentrer comme un être humain dans le métro, et en ressortir comme une bête. J’étais super fière de ne pas sentir la voyageuse après 12 h d’avion, encore bien coiffée et plutôt fraîche. Deux heures de trajet en métro ont tout gâché avec efficacité. La température intérieure est d’environ 40 degrés, avec un taux d’humidité de 80 %. Ne cherchez pas, vous allez couler, coller et suer comme jamais. Sans compter que les rames sont climatisées à – 2°C. Cela fait du bien les trois premières minutes. Après, c’est la pneumonie assurée si vous n’avez pas prévu une petite laine. Ce serait trop dommage, quand même… !

RESSOURCES

Tu trouveras quantité d’articles sur le blog pour visiter New York et les États-Unis, c’est par ici ! Le guide du Petit Futé sur New York est également plein de ressources. Et pour plus d’astuces pour visiter New York et s’amuser, découvre mon article : 25 activités à ne pas rater à New York, sous aucun prétexte !

Alors, ça donne envie ? Avez-vous déjà expérimenté le métro de New York également ? Si tu as aimé cet article, tu aimeras aussi : 50 activités gratuites à New York : le guide ultime !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

15 comments on “COMMENT GÉRER LE FONCTIONNEMENT DU MÉTRO DE NEW YORK (SANS S’ÉNERVER)

  1. 30 septembre 2016 at 8 h 57 min

    Bonjour ah oui c’est pire que Londres . A Londres moi j’ai eu du mal pour le départ de la gare waterloo. Je voulais faire l’inverse de ce que j’avais fait pour aller mais impossible. J’ai commencé à paniqué, je vais rater le train mon fils qui prend tout son temps pour marcher. Mais finalement avec un détour j’arrive à l’heure pour le train.

    • 26 octobre 2016 at 7 h 40 min

      Haha j’avoue que tous les métros demandent un petit temps d’adaptation. Sans compter le petiot qui ne va pas assez vite, je vois bien le stress haha !!!

  2. 30 septembre 2016 at 14 h 56 min

    Je tombe sur ton article par hasard mais merci !
    Car je file dans un mois à NY et je ne savais pas tout ça. Et mieux vaut être prévenu en avance…

    • 26 octobre 2016 at 7 h 42 min

      Coucou Camille !! Pétard, cela me fait trop plaisir de te voir passer sur mon blog (oh joie, oh émotion) haha ! Trop bien si tu vas à NY, je suis loin de tout connaître mais si tu as besoin de quelques bons plans, n’hésites pas, je te dirai tout ce que je sais haha !!! La bise x

  3. 1 octobre 2016 at 2 h 44 min

    Ah ah jadore ! Que de souvenirs pour moi ! Jai passe une soiree a peter un cable a cause des express… a prendre le metro voir passer ma station et reprendre le metro dans lautre sens et ainsi de suite !! Quelle frustration !!

    • 26 octobre 2016 at 7 h 43 min

      Mwouhaha je me sens moins seule !!! J’avoue que j’ai fait la connerie plusieurs fois aussi. Ou l’erreur fatale de lire et de lever le nez beaucoup trop tard pour me rendre compte que ma station était passée de puis longtemps. Pfou, j’ai jamais autant fait nawak que dans ce métro mwouhaha !!!

  4. 5 octobre 2016 at 18 h 09 min

    Sa y est j’ai enfin pris le tps de tout lire et c’est super utile! Du coup jai enregistre ton article dans mon Pocket !
    Pour ce qui est des differentes entrees de metro, j ai eu sa aussi a Berlin l’hiver dernier : tu vois une bouche, tu t’y precipites, et en fait non c’est le rer et pas de tunel vers le metro… pratique en hiver a -15°… une fois que tu le sais sa va, tu repere les entrees en avance lol. J ai egalement eu la ligne directe mais ou tu dois descendre sur un quai et changer de train pr continuer… j ai jamais compris lol

    • 26 octobre 2016 at 7 h 46 min

      Mwouhaha je vois que je ne suis pas la seule, ça rassure toujours (gros doute sur mes capacités à me débrouiller pendant un moment) :D J’ai aussi un peu pris le métro de Berlin, pour le coup j’ai du être chanceuse, je ne me suis pas perdue haha !!! Bon voyage à NY en tout cas :D

  5. 6 octobre 2016 at 11 h 31 min

    Ah oui ça a l’air grâtiné!!! New York et les USA ne m’attirent pas plus que ça, déjà… Plus envie d’endroits à taille humaine je crois.

    • 26 octobre 2016 at 7 h 48 min

      Je comprends. J’avoue que NY peut un peu donner le tournis à certains moments (notamment à l’heure de pointe, c’est vraiment la cata) ! Par contre, je suis en plein road trip dans le centre du pays et je dois dire qu’ils ont quand même des paysages splendides, nos américains ;D c’est immense, mais c’est à couper le souffle ! Donc pas de regrets même si c’est beaucoup de route :) des bisous ma belle

  6. 12 octobre 2016 at 16 h 29 min

    Ce top tombe à pic, je reviens de NYC et j’ai failli étrangler le personnel ( pas aimable d’ailleurs) à cause du point 4 ! Ah oui si tu sors de la station pour aller l’autre coté tu payes encore ( du coup prenez le métro dans la mauvaise direction et changez à la prochaine)

    Tu as oublié un truc: les billets à l’unité ! Non mais pouvoir payer un billet maximum à chaque transaction, une machine qui refuse les billets de 20$… rageant ^^

    Ah oui tu ne peux pas acheter un billet de bus dans le bus mais à une station de métro c’est comme ça :p

    Un billet de métro te permet de faire un transit un bus mais pas l’inverse, allez comprendre…

    Bref sans parler de tes autres points c’est le métro le moins pratique au monde…

    • 26 octobre 2016 at 7 h 59 min

      Haha je vois que y’a encore des points que je peux rajouter du coup loooooool ! J’ai pris une Metrocard directe donc je n’ai pas su pour les tickets à l’unité. Mais j’imagine la galère ! Payer deux fois en plus, quelle connerie ! Ma carte fonctionnait dans le bus du coup. Bon à savoir que ce n’est pas le cas à l’inverse. Franchement, ils nous prennent la tête, hein ?!

  7. 18 octobre 2018 at 21 h 36 min

    trop de la balle, je cherche des infos sur New-York… et je tombe sur toi :)
    merci pour ces infos, je prépare mon prochain voyage donc tes conseils sont précieux !
    A tout bientôt

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *