Les docklands de londres : quartier insolite à découvrir

La première fois que je me suis rendue dans les docklands de Londres et dans les coins de Canary Wharf, je n’ai pas du tout aimé. J’ai trouvé l’endroit trop industriel, en construction de partout et dénué de charme et d’âme. Puis j’y suis retournée…  et j’ai changé d’avis ! En prenant de se balader le long des canaux, à vélo ou à pied, on prend le poux de ce quartier plein d’histoire différemment ! Si vous souhaitez sortir des sentiers battus en visitant Londres, voici un petit guide des principaux lieux à découvrir !

 

docklands de Londres docklands de Londres

Tobacco dock – wapping lane

C’est là que la balade a démarré. Prise en main de la machine de guerre (je n’ai pas enfourché un vélo depuis des années et je n’ai jamais été super douée pour ça, pour le coup…). Mais bon, mon acolyte est un rider hors pair alors je me dois de sauver la face… Le décor est planté : on démarre par le Tobacco dock, des anciens entrepôts de tabacs importés et réaffectés en… je ne sais trop quoi d’ailleurs… C’est dans son jus, pour le coup. Bateau de pirates en premier plan, gros hangars délabrés derrière, youhou, je sens que ça va être fun !

 

docklands de Londres

Ornamental canal

On se lance dans une petite virée des plus bucoliques entre les canaux de Ornamental canal, toujours dans le quartier de Wapping. La mission : rejoindre le bord de la Tamise, le Thames path, pour se rendre vers Canary Wharf et se boire un café de bon matin là-bas. Soit !

Pour profiter de Londres au + vite, découvre 23 activités incontournables à faire à Londres ici !

 

docklands de Londres

Shadwell basin

On arrive au niveau de Shadwell basin, un ancien quai qu’il faut contourner dans sa totalité pour accéder au bord de la Tamise. On longe le bassin orné d’anciens bâtiments portuaires réaménagés en habitations aux allures de maisons de poupées… c’est vraiment mimi à souhait !

 

 

docklands de Londres

Thames path

Tout le long de la Tamise est aménagé pour pouvoir se balader à pied ou à vélo sans encombres, c’est juste le top ! Un petit détour par Limehouse basin vaut également le coup…

 

docklands de Londres

Canary Wharf

Au bout de vingt minutes environ, on arrive à Canary Wharf. J’avoue que j’ai les jambes en coton (déjà !?!?). Bah ouais, c’est que je ne suis pas le grand rider du siècle contrairement à mon acolyte de balade (tu m’étonnes…). Pour le coup, un petit thé pour se réveiller ne fera pas de mal. Et c’est donc en surplombant les chantiers que je sirote mon premier English breakfast de la journée (et le dernier, sinon, je vais pisser partout sur le vélo…) !

 

docklands de Londres

On oscille entre les différents bassins et passages qui serpentent au travers du quartier de Canary Wharf. Là où la première fois, j’avais trouvé cela ennuyeux à mourir et long à arpenter, à vélo, tout passe beaucoup mieux et plus rapidement. Je peux donc passer plus de temps à découvrir tous les petits passages transversaux, traverser les ponts, admirer les sculptures qui ornent une grande partie des centres bancaires. Je regarde toutes ces petites fourmis en costume noir se ruer dans des bureaux climatisés et je me dis que j’ai vraiment de la chance d’être libre de me faire un petit ride ce matin, avec mon manteau vert flashy que tout le monde remarque… La liberté a décidément bon goût, ce matin… !

 

docklands de Londres

The exotic garden – crossrail station building

Mon skater boy sait que j’ai joué du piano par le passé et me réserve donc une petite surprise : une visite dans le jardin exotique au deuxième étage du Crossrail station building. Un vrai havre de paix au milieu du béton et des chantiers. Et au beau milieu trône… un piano ! Même si je ne me rappelle pas de grand-chose, je ne peux m’empêcher de jouer avec un plaisir un air d’Amélie Poulain ou de la Lettre à Élise (sur demande de mon skater préféré pour cette dernière, car étant allemand, je ne pouvais lui refuser un petit coup de Beethoven).

 

docklands de Londres

Katharine docks

Le temps file, il va falloir se mettre au boulot pour chacun d’entre nous. On reprend la route en direction inverse pour retourner vers la casa. C’est parti pour se reprendre un petit coup de chaud, héhé ! On aura bien mérité un petit thé au retour (et cette fois, sans retenue puisque j’aurai des toilettes à disposition). On termine par le clou du spectacle : Katharine docks, un petit port de plaisance juste à côté de Tower bridge et qui te transporte dans des ambiances de port de plaisance Méditerranéen en plein centre de Londres (enfin, le soleil en moins quand même, hein?! Faut pas trop déconner, non plus !!). C’est charmant à souhait avec ses ponts mobiles et ses petites maisons de briques colorées.

Pfou, j’étais complètement passée à côté pour le coup, là. Heureusement que le skater boy Germain était là pour me faire le guide ! Il a changé ma vision des docklands… et du vélo !

Retrouve tous mes articles sur Londres ici sur le blog ! 

LA BOÎTE À OUTILS POUR ORGANISER TON SÉJOUR À LONDRES

 

Alors ? Conquis ou pas conquis par le charme brut et industriel des anciens docks de Londres ??? Des connaisseurs qui voudraient faire partager de bonnes adresses ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nastasya Kotnarovskyhttps://www.valizstoriz.com
Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

D'autres articles pour toi !

BIENVENUE DANS LA VALIZ

Fais péter ton budget voyage

Travaille et voyage en même temps

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Donne ton commentaire !
Ton nom