Darwin ville préférée en Australie

10 RAISONS POURQUOI MA VILLE PRÉFÉRÉE EN AUSTRALIE RESTERA DARWIN (FOREVER) !

La première fois que j’ai débarqué à Darwin, c’était au terme de 6 semaines de road trip le long de la côte ouest. J’avais vécu des choses folles et la première impression tristoune de cette ville m’a laissé croire que j’allais y passer la nuit et partir de plus belle dès le lendemain. Jusqu’à ce que mon téléphone sonne. Qu’un pote rencontré 4 mois avant me dise qu’il débarquait le lendemain avec d’autres potes rencontrés sur la route (et qui ne devaient pas se connaître selon moi, WTF ???). Résultat des courses : je suis restée 3 mois. La période la plus folle, la plus intense et la plus hippie ! Voilà donc 10 raisons pour lesquelles Darwin restera ma ville préférée en Australie. Et pourquoi elle pourrait aussi devenir la vôtre !

 

Darwin ville préférée en Australie

Bosser au boatshed

C’est pour ça que je suis restée, entre autre. Parce qu’un pote m’a convaincu de postuler durant une journée dans les restos du coin. Et que dès mon troisième restaurant, j’ai eu un essai dans ce superbe café avec vue sur le port de Darwin. Boum ! Et j’ai adoré bosser là. C’était facile, ultra sportif et joyeux, bien payé. Le tout dans un cadre assez magique avec vue sur la mer et le port de plaisance… Le kiffe total !

 

Darwin ville préférée en Australie

Faire du car wash

Voilà une parmi tant d’autres expériences bizarres faites en Australie : le car wash. Vous m’auriez dit que je ferais ça un jour, je ne vous aurais pas cru. Et pourtant, j’ai bien lustré des carrosseries de bagnoles le temps d’une journée, en bikini qui plus est. Je m’attendais à ce qu’on ait droit à des types bizarres et à des propos sexistes. Et bien non ! C’était plutôt ambiance mères de famille qui nous laissaient nettoyer en tapant des messages sur leur téléphone. Du coup, une bonne journée entre copine à déconner, l’éclate !

 

Darwin ville préférée en Australie

Vivre à Mindil Beach

Car oui, c’est bien là le repère des backpackers en van qui s’arrêtent à Darwin. Quand je suis arrivée, nous étions 10 vans à tout casser. Au plus fort de la saison sèche, nous n’étions pas moins de 50 vans ! 50 ! On est même passé au journal TV local tellement on avait envahi l’espèce vital de ces pauvres habitants de Darwin. En soit, ce n’est qu’un parking au bord de la mer avec WC et douche publique (le grand luxe pour nous) et quelques barbecues en libre service. Mais vous verrez si vous passez, on a très vite l’impression d’appartenir à une grande famille et on a plus envie de déguerpir après ça !

 

Darwin ville préférée en Australie

Sortir en ville

Et pourtant, il n’est pas grand, le centre-ville de Darwin. Mais quand on connaît les différents lieux, on se rend vite compte qu’il y a ce qu’il faut. Le Moonsoon, idéal pour les soirées un peu habillées entre copines ! Le Shenannigans, THE pub irlandais au top pour passer une soirée décontracte. Et la boîte gay Throb, pour danser sur le meilleur son du moment jusqu’au bout de la nuit. Parfait !

 

Darwin ville préférée en Australie

Se baigner malgré les crocos

Alors, il y a une règle à Darwin : ne jamais se baigner dans la mer à cause des risques de croiser un crocodile. Pour cela, il y a le waterfront, totalement sécurisé mais… à l’autre bout de la ville et dont le parking est payant. Donc bon, quand on vit au bord de la mer pendant des mois, y’a un moment où est tenté ! Du coup, j’ai fait quelques excursions dans l’eau ni une ni deux. Je ne me suis pas fait bouffer le fessier, tout est bon. Mais inutile de dire que je me rappellerai ces petites pérégrinations dans l’eau à vérifier si je ne voyais pas des yeux jaunes me foncer dessus… Une baignade en bord de mer somme toute classique en Australie, hum !

 

Darwin ville préférée en Australie

Vivre dehors comme des nomades

Ah ouais ! Cela a dû résonner avec le vieux morceau de gêne « ancêtres nomades » restes coincé quelque part en moi. Parce que la vie au grand air (même en ville), y’a quand même que ça de vrai. Ton quotidien oscille entre trouver un endroit où dormir en sécurité (pas à cause des bêtes sauvages pour le coup, mais des rangers), manger en mode camping avec tes potes, faire la vaisselle dehors, papoter dehors, manger dehors, faire le con dehors. Ah oui, et aller au boulot aussi, de temps en temps tout de même. Bref, c’est quand tu possèdes le moins que tu te rends compte que tu t’éclates le plus !

 

Darwin ville préférée en Australie

Mindil beach market

Du fait de vivre à Mindil Beach, on était d’autant plus aux meilleures loges pour se rendre au marché de la ville, qui se déroulait tous les dimanches et jeudis de la semaine. Moi qui adore les marchés, j’ai été servie ! Mais bon, version marché de Darwin quoi ! Alors c’est démonstration de fouet et lasso des bushmen, stands d’accessoires en peau de crocodiles (les pauvres…) et grillades de kangourous qui côtoient les stands de crêpes, fringues bariolées et bijoux fantaisies. Normal ! Je croise régulièrement des potes en train de jouer de la guitare pour se faire quelques sous. J’allais au stand de cirque pour faire un peu de cerceau. Puis je me régalais de petites crêpes hollandaises sur le retour (et même d’un sandwich au croco, une fois). Tranquille quoi !

 

Darwin ville préférée en Australie

Les couchers de soleil

Même si tous les jours de la semaine sont bons pour ça, c’est vrai que les soirées de marché se prêtent bien à aller admirer le coucher de soleil sur la plage, tout à côté ! Une barquette de frites, un jus de fruit frais pressé et hop ! On se colle sur la plage pour voir le soleil se coucher sur l’océan Indien, annonçant le jour qui se lève pour nos familles en Europe. Sans oublier les soirées de feu de camp (illégales, bien sûr) à cuire des morceaux de pain maison trempé dans du Nutella (ou plutôt in genre de pâte à sel sans sel. Succulent, soit dit en passant) et à reprendre Hakuna Matata en cœur et dans 8 langues différentes mwouhaha ! Et bah ça, on ne s’en lasse pas…

 

 

Darwin ville préférée en Australie

Voir des aborigènes

Et quand je dis « voir », loin de moi l’idée voyeuriste des indigènes qu’on montre comme des bêtes de foire dans certains pays. Disons que ceux qui se baladent en ville à Darwin sont une bonne représentation du traitement innommable qu’ont eu les colons sur un peuple indigène (pour changer). Et de ce qui reste quand on écrabouille une culture millénaire bien plus vieille et vénérable que la nôtre. Mais bon, toujours est-il qu’il n’y a pas beaucoup d’endroits à part sur la côte Ouest ou l’on peut voir des aborigènes en dehors des réserves. Alors, c’est l’occasion. Je ne vous cache pas que la plupart font assez peur et vous demanderont de l’alcool ou de quoi fumer avec des yeux vitreux (oui, c’est aussi catastrophique que ça). Mais il est parfois possible d’avoir un échange furtif avec eux quand ils sont au calme au Bicentennial Park, c’est déjà ça…

 

Darwin ville préférée en Australie

Les rencontres

Forcément, cela sonne comme un argument très subjectif. Mais je ne connais pas beaucoup de monde qui se soit posé à Darwin et qui n’y ait pas fait des potes pour 3 mois ou plus, voire des amis. C’est mon cas. Et je garde toujours au fond de moi un souvenir nostalgique de notre bande à Basile dégénérée, avec ses histoires, ses conflits, ses rigolades et ses sorties improvisées ! Comme l’impression d’être revenue en colonie entre adolescents le temps de quelques semaines. De n’avoir pour seule complication que « vous avez pas vu ma brosse à cheveux » ou « pétard, machin il s’est engueulé avec bidule« . Et bien, je vous le dis, ça fait un bien fou !

 

Darwin ville préférée en Australie

Parce que c’est le bout du monde

Et bizarrement, cela modifie quelque chose dans le cerveau qui fait que tu ne penses plus vraiment comme avant. Qui font que tu ne t’étonnes plus de rien… Et que tu as envie de tenter un peu tout et n’importe quoi. Ce qui peut donner de bons pétages de câble en masse.

  • À Darwin, je me suis réveillée un matin à côté d’un opossum.
  • J’ai vécu pendant un mois dans un hangar qui n’avait pas de portes.
    Pour la première fois de ma vie, j’ai appelé le boulot 5 minutes avant de commencer parce que mes potes m’ont proposée d’aller faire du crocodile jumping.
  • Je me suis baignée dans des mangroves qui fleuraient bon le croco planqué à 20 mètres.
  • Puis je me suis fait bouffer par des petits moustiques locaux. Résultat : 300 piqûres sur le corps et empêché de dormir pendant 2 jours.
  • Je me suis retrouvée bloquée dans un bar pour la coupe du monde jusqu’à 7 h du matin et suis allée au travail directement après (la dégaine)… !
  • J’ai vomi pour la première fois de ma vie à cause d’une cuite le jour de mon 27e anniversaire.
  • Le mieux, c’est que c’est mon boyfriend du moment qui m’a tenu les cheveux durant l’épreuve.
  • Et que je ne m’en rappelle absolument pas…
  • Et accessoirement, mon van n’a jamais redémarré le lendemain, ce qui me fait le cadeau en négatif le plus cher de ma vie : 7000 $ de perdu.
  • Mais aussi le plus beau rebondissement de ma vie puisque cela a abouti à mon investissement le plus cher de ma vie après une aussi grosse perte : une voiture pour continuer à voyager !

En conclusion : voilà pourquoi Darwin restera gravée dans ma mémoire à tout jamais comme ma ville préférée en Australie ! Quand c’est le cœur qui parle, que voulez-vous… ! T’as aimé cet article ? Tu aimeras aussi : Road trip dans l’Outback en Australie : ce qui t’attend !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

2 comments on “10 RAISONS POURQUOI MA VILLE PRÉFÉRÉE EN AUSTRALIE RESTERA DARWIN (FOREVER) !

  1. 6 septembre 2017 at 9 h 03 min

    Salut Nastazya, je suis tombée sur ton blog par le biais de Hellocoton, et j’ai cliqué sur cet article car Darwin (et le nord de l’Australie) reste aussi pour moi le plus beau coin. J’ai passé un an en OZ en 2008-2009, et nous avons fait un road-trip de 3 semaines dans ce coin (entre autres ^^). L’authenticité de cette ville, la beauté du Kakadu, l’humidité, les croco, la vraie vie australienne en somme, telle qu’on se l’imagine… Je revois encore le parc dont tu parles. A l’époque, nous n’étions pas beaucoup ;)

    Des bises et merci d’avoir fait revivre ces beaux souvenirs!

    • 17 septembre 2017 at 9 h 17 min

      Ah merci Marine, tellement contente que cela t’ai plus et ramené de beaux souvenirs. Rien qu’en écrivant pour moi, c’était aussi un plaisir. Et tous mes potes qui ont lu l’article étaient dans le même cas, on vit vraiment des moments magiques là-bas, et comme tu dis, c’est l’Australie, la vraie, pour moi ;) Merci !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge