la vue aérienne de semuc champey
,

POURQUOI J’AI CRAQUÉ POUR SEMUC CHAMPEY AU GUATEMALA

Peu de monde a le courage de se rendre dans la petite ville de Lanquin, au Guatemala. Parce que c’est loin de tout, difficile d’accès et peu desservi par les transports. Et pourtant… Les quelques courageux qui s’y rendent ont la plus belle des récompenses : voir Semuc Champey ! J’ai eu la chance de passer une journée dans ce parc somptueux perdu dans la jungle. J’ai littéralement craqué et passé l’une des meilleures journées de ma vie ! Alors si vous ne savez pas quoi faire, petit zoom de ce que je vous recommande d’expérimenter à Semuc Champey au Guatemala !

le début des cascades de semuc champey

La grotte

J’ai commencé par cette activité dès le matin et c’est juste absolument génial ! Beaucoup de grottes parcourent les sous-terrains du parc et celle de Semuc Champey s’allonge sur des kilomètres. Le gros fun de l’expérience, c’est qu’il n’y a pas de lumière à l’intérieur ! On vous file donc une petite chandelle à l’entrée, et c’est parti pour s’enfoncer dans les entrailles de la grotte, aveugle comme une taupe ! Parfois, l’eau monte et on n’a plus pied. Il faut donc se déplacer à l’aide de cordes. Une corde dans une main et la chandelle dans l’autre, vous voyez le tableau ! Il est possible de monter une petite cascade en rappel (où je me suis vautrée lamentablement avant de réussir au second coup). Et le must, c’est un trou dans lequel il faut sauter sans savoir où l’on atterri en-dessous (le flippe total) !!! J’ai sur-ki-ffé !

la balançoire de semuc champey

La balançoire

Une fois remis de vos émotions avec la grotte, c’est bien sympa de se balader le long de la rivière, en partant en direction des cascades. Au tout début du chemin se trouve une énorme balançoire. Le concept est ultime. Vous pouvez vous balancer du sol au-dessus de l’eau et… sauter de la balançoire dans l’eau à environ 6 mètres de hauteur. J’ai eu la trouille de ma vie, mais j’ai tenté le coup. Je m’en suis sortie avec un plat monumental sur le ventre et la tête, la respiration coupée, une boucle d’oreille perdue et un bleu sur la cuisse pendant 5 jours. Mais à part ça… trop bien !!!!!!!!!

les cascades de semuc champey

Les cascades

Au bout de ce même chemin, vous arrivez aux plus hautes cascades de Semuc Champey, celles qui viennent conclure les piscines naturelles. De là, on ne voit pas les piscines, mais le coin est vraiment magnifique et avec peu de gens. Mon copain a eu l’excellente idée d’escalader les cascades sur le côté droit pour ensuite sauter d’environ 10 mètres, preuve que c’est possible. Mais je vous le dis tout de suite, c’est dangereux !

tubing à semuc champey

Le tubing dans la rivière

C’est une des activités MUST de Semuc Champey : descendre la rivière en bouée ! Personnellement, je n’ai pas fait ce parcours, car j’ai entendu dire qu’il était un peu court (environ 10 minutes). Alors que pour ma part, je l’ai fait dans la rivière de Lanquin pour plus de 30 minutes. Donc à voir selon vos envies, mais disons-le tout de suite, le cadre est juste idyllique !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

la vue aérienne de semuc champey

Le Mirador

Accrochez-vous, ça va grimper ! Il est tout à fait possible de prendre de la hauteur pour aller admirer les piscines naturelles de Semuc Champey. Il faut marcher en pente raide pendant bien 30 minutes pour atteindre le Mirador, à grands coups d’échelles pentues, de souffle de bœuf et de tête rouge comme une pivoine. Mais la vue vaut VRAI-MENT le coup ! Personnellement, cela m’a fait penser à Plitvice en Croatie (sachant que je ne me base que sur des photos, puisque je n’y suis jamais allée, hein ?!).

les piscines naturelles de semuc champey

La baignade dans les piscines

Le Saint-Graal, une fois que vous avez bien sué pour aller au Mirador, c’est d’aller se baigner dans les piscines naturelles. Ah, enfin, depuis le temps !!! Il y a plusieurs étages pour atteindre les bassins, alors choisissez celui avec le moins de monde, tant qu’à faire ! Il est aussi tout à fait possible de partir du haut et de passer d’une piscine à l’autre en faisant du toboggan sur les cascades (même si encore une fois, j’ai joué l’option sécurité en prenant… les escaliers). Si vous voulez y aller plus franco, sautez ! Il y a plein de coins où se faire masser par les cascades, s’allonger dans l’eau rasante d’une cascade et se relaxer. Comme dans des termes, mais en vrai. Pfou, le pied !

Bref, voilà pourquoi j’ai craqué pour Semuc Champey au Guatemala ! Cela vous donne-t-il envie d’y aller aussi ? Découvre également 8 activités à faire à Lanquin au Guatemala !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

12 comments on “POURQUOI J’AI CRAQUÉ POUR SEMUC CHAMPEY AU GUATEMALA

  1. 11 avril 2017 at 10 h 52 min

    C’est absolument magnifique !

  2. 11 avril 2017 at 12 h 25 min

    Je confirme, c’est un coin de Paradis qui vaut le détour !

  3. 11 avril 2017 at 21 h 28 min

    C’est magnifique ! J’adore !

  4. 12 avril 2017 at 2 h 58 min

    2018

  5. 12 avril 2017 at 4 h 16 min

    Je pense que tu es optimiste Pascal. A votre rythme, il vaut mieux compter 2019, mais ça vaut le coup.

  6. 13 avril 2017 at 21 h 21 min

    Mais ça l’air super ça! Je rajoute dans ma bucket list tout de suite! C’est magnifique et super pour les courageux(ses) :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge