vivre le rêve américain

JE VAIS VIVRE LE RÊVE AMÉRICAIN PENDANT 10 SEMAINES !

C’est le début d’une nouvelle aventure. J’avoue que cela faisait un moment que je l’avais en tête, celle-là. Forcément, qui n’a pas rêvé d’arpenter New York au moins une fois dans sa vie, ni de voir les plus beaux parcs de l’Ouest, en se prenant pour un Lucky Luke des temps modernes ? Mais bon, certaines destinations semblent plus accessibles que d’autres, et pour beaucoup, les États-Unis resteront un doux rêve inaccessible. J’aurais dû faire partie de ceux-là… sauf que le voyage crée des opportunités impensables ! Et qui me permettent aujourd’hui de vivre le rêve américain pendant 10 semaines !

 

vivre le rêve américain

Ces rencontres fortuites qui changent tout

La possibilité que j’ai aujourd’hui de visiter New York en tout premier lieu, et pendant quelques semaines, histoire de pouvoir bien en profiter, elle tient à une histoire qui remonte à presque trois ans. Dans un TGV entre Strasbourg et Lyon. Une veille de Noël (ça sent le Love Actually à plein nez, j’avoue, presque)… ! On démarre avec un bruit de grelots en toile de fond, OK ?!

Je suis montée dans ce train avec la ferme intention de dormir durant la totalité des cinq heures de trajet, histoire de prendre de l’avance avant les vacances de Noël. Sauf que cela ne s’est pas passé comme ça.

Quand je me suis endormie pour une bonne heure et demie, mon siège droit était vide. Quand je me suis réveillée, il était occupé par un gars d’une trentaine d’années, une touffe de cheveux noirs plus impressionnante que Mickael Jackson sur la tête, un regard doux et un nez aquilin. Une gueule, quoi !
Bref, je me redresse avec dignité en vérifiant que je n’ai pas un filet de salive qui s’étend sur la totalité de ma joue gauche, tout va bien, cool.

 

vivre le rêve américain

Le contrôleur arrive…

On est en Première, mieux vaut se tenir à carreau. Mon QR-code fait un doux « bip » sous le scanner du contrôleur, on se détend. Mais le contrôleur ne part pas. Que pasa ? Je suis en règle pourtant ! Ah, il semblerait que ce ne soit pas le cas de mon voisin. Il n’a pas l’air de comprendre ce que le contrôleur lui raconte, le pauvre… (dit-elle sans la moindre envie de lui rendre service)… Mon acolyte de siège couloir doit finalement sortir sa pièce d’identité pour payer une amende en règle. Bienvenue en France, loulou !

Sauf que je vois sa carte d’identité et OH MY GOD, un New-Yorkais !

Waouh, ça en jette. Désolée les gars, on ne peut pas vous expliquer, mais cela fait ça à la grande majorité des nanas. New-Yorkais = rebond dans la poitrine, c’est comme ça, héhé. Les mystères du charme Outre-Atlantique ^^

Bref, une fois son amende payée, je m’empresse de lui dire un petit mot réconfortant en anglais. J’ai tellement envie de pratiquer mon english, je suis à un mois de m’envoler pour un an en Australie, c’est le moment !!!

 

Je pense que j’ai gagné mon aller pour New York de cette manière…

On a papoté durant les trois heures de train restantes. J’omettrai le fait que monsieur est un musicien complet, auteur-compositeur-interprète mesdemoiselles, j’aurais peur qu’une pointe de jalousie s’installe, haha !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ah oui ! Et que j’ai reçu un colis de sa part en Australie contenant son livre préféré (Ernest Hemingway, je déteste, passons) et une petite partition de piano composé de sa main, à mon nom… (oui, juste pour moi, je sais, vous êtes vraiment dégoûtées). Oh, ne vous inquiétez pas, vous aurez votre revanche très bientôt, à la fin de cette histoire. J’omettrai également les centaines de pages noircies pour correspondre pendant trois ans (au figuratif, puisque l’encre ressemblait plutôt à du pixel sous Outlook).

Tout ça pour en conclure par une invitation à venir à New York dès que je le souhaiterai et si je voulais. Le rêve, quoi !

vivre le rêve américain

J’ai d’abord fait ma mijaurée, forcément…

« Oh, t’es sûre, je n’ose pas, non, j’attends encore un peu, je réfléchis, ça ma gêne de me taper l’incruste ». Mwouhaha, quelle c*** !
Ben évidemment que je voulais y aller. J’ai finalement accepté l’invitation. Un peu trop tard peut-être (politesse à la con, quand tu nous tiens). Ce qui ne m’empêche pas d’officiellement commencer à vivre le rêve américain à New York pour les trois prochaines semaines.

La bonne nouvelle, c’est que je suis logée comme une princesse dans son appartement de Brooklyn, à 15 minutes de Manhattan, en plein quartier des artistes, à Williamsburg. La mauvaise nouvelle… c’est que Monsieur musicien s’est trouvé une nana sublime dans son voisinage et que je ne le vois que très peu…

 

Bon…

De toute manière, on s’emmerde toujours avec les fins Bisounours à la Love Actually, hein ?!?! (snif…)

Haha, ne vous inquiétez pas, je me remettrai vite pendant mon road trip dans le Sud des États-Unis, mais ça, c’est une autre histoire ! Pour le moment, partons à la découverte de New York, les loulous ! Si tu as aimé cet article, tu aimeras sûrement : 25 activités à ne manquer sous aucun prétexte à New York !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

16 comments on “JE VAIS VIVRE LE RÊVE AMÉRICAIN PENDANT 10 SEMAINES !

  1. 23 septembre 2016 at 8 h 10 min

    Très jolie histoire. Amuse toi bien. A have a good trip.

  2. 23 septembre 2016 at 9 h 10 min

    Si tu as l’occasion d’aller à Boston pendant ta découverte des USA, fonce ! C’est totalement différent de New-York, mais moi j’ai bien plus kiffé :-)

    • 28 septembre 2016 at 5 h 11 min

      Haha tout le monde me l’a dit, j’étais remontée à bloc mais je n’ai pas pu le caser malheureusement :((( alors cela me fait une bonne excuse pour revenir !!! Merci du conseil en tout cas :D

  3. 23 septembre 2016 at 7 h 14 min

    on va certainement y aller l’année prochaine donc je vais suivre tes pérégrinations avec attention :-D profite !!!

  4. 23 septembre 2016 at 9 h 25 min

    Hello ! Quelle chance tu as !
    C’est tellement beau ces rencontres et du coup, la finalité !
    Kiffe à mort, met nous en plein les yeux et raconte !!!!!
    Vu qu’a priori tu sera un peu seule, essaye pourquoi pas de rencontrer la Youtubeuse EimaDolly, elle vit à New-York, si tu ne la connais pas, elle est vraiment très drôle et ouverte, je dis ça en passant, c’est une idée ^^

    • 28 septembre 2016 at 5 h 12 min

      Haha pour le coup, j’en ai profité à mort, c’était juste super :D Loupé pour la youtubeuse du coup, quel dommage !!! Je vais tout de même regarder ce qu’elle fait car je repasse par NY le 9 Novembre ;) Promis, je prépare des articles qui j’espère, te feront rêver et envie d’y aller aussi :D des bibis <3

  5. 23 septembre 2016 at 13 h 18 min

    Soit y’a ton responsive design qui bug soit mon tel arrive pas à gérer l’affichage tellement tu es une écrivaine et photographe DE TALENT !

  6. 26 septembre 2016 at 14 h 58 min

    Ah beh enfin un article sur New York!!!! Parce que bon t’es restée super discrete sur le sujet, même pas une seule photo postée sur Instagram!!! Profite bien en tout cas! :)

    • 28 septembre 2016 at 5 h 15 min

      Oui je sais !!!!!! Les photos arrivent dès demain du coup !!! Je préfère profiter d’abord, et partager ensuite, histoire de ne pas me stresser inutilement à toujours devoir être super connectée loool ^^ Mais là, promis, ça vient :D

  7. 14 mars 2017 at 15 h 33 min

    Comment tu t’y es prise pour les visas? :) je veux y aller aussi mais c’est bien compliqué :)

    • J’ai simplement pris un visa touriste, c’est valable 3 mois :) (mais bon, c’était juste avant l’élection de Trump alors maintenant, j’espère que cela n’a pas déjà changé…

Leave a Reply