servir le café
,

CE JOUR OÙ J’AI DÛ SERVIR LE CAFÉ À UN CHAMPION… SANS LE SAVOIR

Comme tous les jours, je me rends au restaurant où je bosse depuis deux mois à Margaret River, sur la côte Ouest de l’Australie. La compétition internationale de surf bat son plein à quelques kilomètres de là, mais je n’ai pas eu le temps de m’y rendre, je bosse tous les jours. Enfin… dans ces cas-là, il y a deux options : ou tu viens à la compétition de surf, ce qui reste le plus simple, ou la compétition de surf vient à toi, ce qui semble beaucoup plus compliqué. Sauf quand on s’appelle Nastasya (excusez du peu) !

D’une journée simple à servir des cafés…

Je débarque au taff sur les coups de 8 h 30, pour aider l’équipe du matin à servir les premiers cafés de la journée. Comme d’habitude, la barista, la superviseur de salle et le manager général sont là. Sauf que… ils ont une drôle de tête. Tous les trois derrière le comptoir, un peu agglutinés dans un coin comme s’ils venaient de voir un ragondin énorme traverser le comptoir. Je ne comprends pas bien.

Je récupère quelques cafés dans des récipients à emporter… pour les servir à une table. Soit ! Les gens sont parfois bizarres mais j’ai vu pire. J’apporte les cafés agrémentés d’un sourire et d’un traditionnel « Morning » sonore, c’est ma touche (the touch, quoi) !

Je croise le regard d’un des clients, un gars chauve d’une petite quarantaine, bien bâtit vu ce que j’en vois assis et surtout, avec un regard bleu azur magnifique. Pas mon style, mais pour sûr, son regard est hypnotique. Bon, je retourne à mes emplettes, y’a des tables à dresser.

 

servir le café

… à une journée chouette à servir LE café !

De retour au comptoir, je vois que mes trois collègues me regardent avec un air toujours aussi bizarre, mi-apeuré, mi-admiratif, comme si je venais de tuer à main nue le ragondin géant fictif ! Vu que mon manager ne m’aime pas trop, je me dis que son regard est vraiment bizarre. Il y a un truc-qui-cloche !

” Ok, les gars, what’s wrong in here ?

– C’était comment ?

– C’était comment, quoi ?

– Avec lui ?

– Lui, qui ?

– Baaaaah, LUI !!! “

Je sens que la tension monte. Mon manager aurait prononcé le nom de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom que sa tête serait tout aussi blanche….

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

” Qui ça ??

– Bah, le gars à la table. Le chauve quoi ! Avec les yeux bleus !!!

– Ah, lui ? Waouh, il a de super beaux yeux ! ”

Les meufs répondent en cœur, d’un ton mielleux :

” Ah ouais, il est trop beaaaaaaauuuuuuuu… ! “

Et mon manager de renchérir :

” Carrément. Je serais gay, je le demande en mariage tout de suite… “

Ok, j’ai vraiment dû louper un épisode, là. Ou bien mon manager a rencontré le grand amour sur le chemin du taff, mais y’a vraiment UN TRUC !!!

Mais c’est qui, ce mec ? Je ne comprends rien !!!

– Mais enfin, c’est Kelly Slater !

– … Kelly qui ?

– KELLY SLATER ! Le triple milliards champion du monde de surf, le mec le plus doué de sa génération, la légende, Lui quoi !!!!! “

Waouh, ok ! Et bah, heureusement que je ne savais pas avant, je lui aurais renversé son café sur le short si vous m’aviez stressé comme ça juste avant d’y aller. Ok, les gars, on respire, c’est juste un champion de surf, on se détend…

Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis fait virer le lendemain. Ils sont susceptibles, ces Australiens !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

13 comments on “CE JOUR OÙ J’AI DÛ SERVIR LE CAFÉ À UN CHAMPION… SANS LE SAVOIR

  1. 16 septembre 2016 at 8 h 34 min

    pas mal ta petite aventure… je t’avoue j’aurais eu la même réaction parce que je ne connais rien au surf;)

  2. 16 septembre 2016 at 9 h 44 min

    Excellent!! Il me faisait vraiment rêver ado moi, quand j’achetais des magazines de surf… Et après je suis sortie avec un mec, surfeur, qui l’adorait…

    • 16 septembre 2016 at 20 h 16 min

      Mwouhaha le rêve devenu réalité t’sais ! Moi, j’étais fan des skaters. Et bah j’étais trop contente de sortie avec un loool. Adulescence, quand tu nous tiens ;D

  3. 16 septembre 2016 at 10 h 35 min

    Je connaissais son nom, mais pas son visage, j’ai du demander à Google ;-)

  4. 17 septembre 2016 at 10 h 05 min

    Et le fait que tu te fasses virer le lendemain avait un rapport avec ça ?? Oo

  5. 17 septembre 2016 at 10 h 44 min

    Kelly Slater miam miam

  6. 17 septembre 2016 at 14 h 45 min

    Qd meme Kelly slater !!

  7. 26 septembre 2016 at 14 h 25 min

    Rhoooo quand même, mais Kelly Slater quoi !!!!!!! :)))))
    (entre lui et Ralph Fiennes, dis donc t’attires vraiment les beaux mecs célèbres!!!)

    • 28 septembre 2016 at 5 h 14 min

      Mwouhaha et une jalouse de plus !!! Oui, j’avoue, je suis plutôt vernie sur les beaux mecs (ou anciens beaux mecs sur le retour haha) !!! Sans oublier ma rencontre fortuite avec Eddie Redmayne en attendant l’Eurostar à Londres. J’ai bien cru que j’allais faire pipi dans ma culotte d’anxiété pour le coup :D (oui je suis comme ça) mwouhaha !!!!!!!!!!!!!

Leave a Reply