bête sauvage
,

COMMENT JE ME SUIS RÉVEILLÉE À CÔTÉ D’UNE BÊTE SAUVAGE

Australie, Darwin, dans un vieux hangar de stockage

Il fait nuit, je dors. Disons-le, j’ai l’habitude d’être visitée par de nombreux amis durant la nuit. Ce vieux hangar délabré qui me fait office de « maison » possède une chambre et une salle de bains qui ont probablement connu la guerre 39-45, mais pas l’éponge depuis.
Les cafards grouillent dans l’évier, la poubelle se fait régulièrement éventrer par mon amie la souris (ou Monsieur Gros rat, je n’ai pas vérifié, mais je préfère la version Mickey). De temps en temps, une araignée qui ressemble plutôt à un alien fait son apparition. Jusque-là, tout est normal… Jusqu’au jour où je me suis réveillée à côté d’une bête sauvage…

je me suis réveillée à côté d'une bête sauvage

Ou plutôt, jusqu’à la NUIT où je me suis réveillée à côté d’une bête sauvage

Car c’est la nuit, et je dors. Du moins, j’essaye. Car tout à coup, j’entends gratter près de mon oreille. Rêve ? Cauchemar ? Imagination ? Réalité ? Je ne sais trop quoi penser, j’ai la tête dans le pâté…

Jusqu’au moment où le bruit devient trop précis pour ne pas en prendre clairement conscience. Il y a un truc près de ma table de nuit. Il fait nuit noire, je ne vois ABSOLUMENT RIEN, et il y a un truc qui gratte à 30 centimètres de ma tête sur ma table de nuit. Super !
Le bruit est trop irrégulier pour que ce soit autre chose qu’un animal. Une espèce de grattement aux sonorités plastiques. Des ongles sur la surface de la table ???? Môman….

je me suis réveillée à côté d'une bête sauvage

Bon, là, il est temps d’agir!

Je ne peux pas rester dans mon lit sans bouger avec ce bruit bizarre à côté de moi. Ça pourrait même être dangereux ?!
Je décide de tenter le tout pour le tout, même si c’est au péril de ma vie (rah toute cette tension dramatique!). Sur ma table de nuit, une lampe de chevet. L’interrupteur est coincé juste entre la table et le matelas.
Objectif de la mission : atteindre l’interrupteur et allumer la lampe.
Technique d’approche : tendre le bras super doucement et sans bruit pour ne pas déclencher une réaction imprévisible de la bête. Je me tourne doucement dans la bonne direction. Le bruit s’arrête, puis reprend. C’est bien une bête.
J’avance le bras tout doucement. Une feuille de soie sur du coton (et ouais, j’ai toujours été très douce hum…). J’atteins l’interrupteur. La bête ne m’a pas repérée a priori…
Je prends mon courage à 2 mains et… j’allume !!

Et là, je me retrouve nez à nez avec…

je me suis réveillée à côté d'une bête sauvage

UN OPOSSUM !!! Ce petit mammifère croisé entre un écureuil et un lémurien (et je ne sais pas trop quoi d’autre d’ailleurs). Un pote 100% Australien quoi ! Et inoffensif en plus. Soulagement. Excitation. Joie ! JE NE VAIS PAS ME FAIRE BOUFFER CE SOIR !!!!

Notre rencontre restera courte mais intense. Au moment où j’allume la lumière, nos regards se croisent, se jaugent, et puis, pfuit, mon nouveau petit pote s’en va plus vite que la lumière retrouver ses paires à l’extérieur du hangar.

Me réveiller un côté d’un opossum : CHECK !
Photo en-tête credit: Maggie Osterberg / Foter / CC BY-NC-SA

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

3 comments on “COMMENT JE ME SUIS RÉVEILLÉE À CÔTÉ D’UNE BÊTE SAUVAGE

  1. 6 novembre 2015 at 15 h 04 min

    “Je décide de tenter le tout pour le tout, même si c’est au péril de ma vie” – Mdrrrrr ! Magique !
    Allez, je mise sur une mygale IMMENSE :)

    • 6 novembre 2015 at 15 h 16 min

      Rah, j’aime les gens qui vivent dangereusement! Grosse mygale horrible, c’est noté! Réponse dimanche à 20h (mais quelque chose me dit que tu aurais pu faire beaucoup mieux Bruno, quand même!!) ;p

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *