belles photos de blog

MAKING-OF : COMMENT FAIRE DE BELLES PHOTOS DE BLOG

Et surtout, comment casser le mythe, haha !!!! Tous les blogueurs de voyage vous le diront : la photo est l’un des éléments les plus importants d’un blog. Une image vaut mieux qu’un long discours, c’est bien connu. Et le blog de voyage ne déroge pas à la règle, bien au contraire…

Quand je relaye de belles photos de blogs sur Facebook ou Instagram, j’essaye de mon mieux de faire des photos qu’on dit « inspirantes », c’est-à-dire qui racontent une histoire, dans lesquelles vous pouvez vous identifier et qui finalement vous donnent envie de faire la même chose que moi : tout plaquer et partir réaliser vos rêves à l’autre bout du monde (ou moins loin, héhé).

Jusque là, tout est beau dans le monde des Bisounours. Mais maintenant que je suis passée de l’autre côté de l’écran, je peux vous le dire les loulous : ces jolies photos colorées sur lesquelles, nous, blogueurs, nous mettons en scène en mode « instant volé », et bien c’est une grosse blague !

Alors pour se marrer un peu, j’ai décidé de casser le mythe des photos des blogs de voyage. Et de vous inviter dans les coulisses de mes premiers pas dans ce domaine. On vise le beau, le magique, le hors du temps. On va surtout se marrer… Making-of d’une photo de blog en 8 étapes !

belles photos de blog

1. On vérifie qu’on n’a pas une trop mauvaise gueule…

Forcément, se photographier dans les rues de Londres ou de Sydney avec un petit top sympa et des chaussures à la mode est tout de suite beaucoup plus appréciable pour les ferventes lectrices que de s’afficher en bermuda avec un K-way et des sandales aux pieds… Du détail, mais il faut y penser.
Quand on est au fin fond de l’Australie et qu’on ne s’est pas douché depuis 3 jours, c’est plus compliqué, en effet (d’où certaine perle du genre, confère ci-dessus…!). Mais on ne peut s’empêcher de vérifier qu’on a pas un gros bouton sur le pif ou les cheveux trop gras (ça va pas faire joli sur la photo…). Et si c’est irrattrapable, on se contentera des photos de paysages (là, cela veut dire que ce jour là, il y avait anguille sous roche !).

 

2. Arrivée sur les lieux du crime : instant repérage

On pourrait croire qu’il suffit de se balader et pof, d’un coup, le lieu ultime se présente à nous pour une jolie photo. Mais non, souvent, le cerveau est en réflexion constante pour trouver THE endroit sympa. Est-ce que la lumière est bonne ? Il y a-t-il une poubelle dans le champ ? Quel angle choisir ? Tout le toutim quoi !

3. Installation de l’appareil

On me pose souvent la question : « Mais comment fais-tu pour te prendre en photo ??? ». Et bien voici mon énooooorme secret les loulous. Pas de copain caché, pas de Dobby dans ma poche, j’ai juste un… trépied (tadam, haha!). En l’occurrence, j’utilise le modèle TRIOPO C-257 et j’en suis très contente. Et quand je n’ai pas mon trépied avec moi, je me débrouille avec les moyens du bord : rochers, bancs, rambarde, par-terre… Parfois, j’utilise même les poubelles (c’est pas mal d’ailleurs, sauf quand il y a des restes de mégots sur le dessus…). Mon appareil n’est pas encore pété, j’ai de la chance.

Au tout début, j’ai demandé à quelques personnes de me prendre en photo mais quand j’ai vu les résultats, j’ai vite abandonné… Sans compter que demander à un parfait inconnu de vous prendre en photo, de lui confier votre appareil (noooooon!) et de tournicoter devant lui pendant qu’il prend la photo (vu que c’est plutôt mon truc, le tournicoti), et bah… j’ai arrêté…

belles photos de blog

 

4. Position 42 du Kamasutra pour voir ce que je photographie

Personnellement, je n’ai pas de système d’écran amovible sur mon appareil. Ce qui fait que quand je mets mon appareil au sol par exemple, je me retrouve littéralement à quatre pattes par terre, les fesses en l’air et la joue collée au sol pour voir ce que je prends en photo. Vous voyez bien la pose, hein ? Et bien imaginez le rouge à lèvres en bonus et vous avez le tout : une godiche qui fait genre qu’elle prend des photos de pro dans une position normalement pas prévue dans la rue.

5. Là, c’est le moment où tu cours, Forrest

En principe, je mets le retardateur avec l’option rafale. Comme ça, j’ai le choix entre plusieurs photos. Sauf que la plupart du temps, je lance le retardateur, je cours vers l’endroit choisi pour poser, je reprend mon souffle tout en affichant un sourire de star… et là, un mec passe et fout en l’air la prise de vue. Il faut recommencer…

belles photos de blog

 

6. Toujours paraître naturelle…

C’est vraiment le plus dur pour moi. Il faut s’imaginer dans la situation suivante : dans la rue, avec plein de gens qui passent, et toi, littéralement seule et qui souris à un pigeon tout en prenant une pose bizarre pendant dix secondes. Les gens qui passent te regardent assurément d’un air bizarre, pensant soit que tu sors de l’asile, soit que tu es l’être le plus narcissique qui existe. Dans les deux cas, c’est un peu gênant…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

7. Le moment de vérité : la vérification des clichés

Maintenant que je me suis ridiculisée devant environ vingt personnes, il est temps de retourner vers l’appareil pour vérifier les photos prisent en rafale. Neuf fois sur dix, il n’y en a pas une de potable. Soit j’ai une tête de constipée car un passant m’a regardé bizarrement au moment de ma pose. Ou la photo était parfaite… mais sans le crâne rasé d’un inconnu qui prend littéralement un tiers du cadre, et en premier plan. Ou j’ai oublié le flash et du coup, c’est tout noir. Ou le soleil a eu un coup de stress, est sorti et me fait une tronche blanche. Ou je ferme les yeux. Ou j’ai mal calé mon objectif, l’appareil a basculé en avant et on voit donc… un gros flou sur un dessus de poubelle plein de mégots.

belles photos de blog

 

8. Et on recommence…

A priori, rien n’est exploitable sur cette session. Va falloir recommencer. J’adore… Et même si tu t’es levé à 5 h du matin pour éviter qu’il n’y ai trop de monde, maintenant, il est 10 h et les rues sont bondées.

Mais sinon, j’adore mon nouveau métier… ! Avis à tous les photographes et blogueurs qui lisent cet article, vous vous êtes retrouvé dans cet article ou pas (histoire qu’on se marre, mwouhaha) !!! Tu as aimé cet article ? Tu aimeras aussi : Comment planifier son voyage rapidement et avec plaisir !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

24 comments on “MAKING-OF : COMMENT FAIRE DE BELLES PHOTOS DE BLOG

  1. 23 avril 2016 at 10 h 00 min

    Tu es génial ! :D

  2. Disons que ça me dit vaguement, mais alors très vaguement quelque chose!
    Et comme 9 fois sur 10, j’ai une gueule de cadavre ou de tarée du slip (“vous êtes sûre que vous allez bien mademoiselle, vous voulez qu’on appelle un médecin ?”, “mais foutez moi la paix je vais très bien! Je viens de dormir 12h! Et j’ai passé 15 min à me maquiller ce matin bordel de merde!”), du coup je trouve que la photo de paysage c’est pas mal. C’est vachement moins relou niveau logistique et en plus de ça, rien ne vient gâcher la photo… (sauf quand le mec chauve a quitté ton cliché pour venir se coller devant mon objectif au moment où j’appuie sur le déclencheur…)!
    Dure vie! Mais je me marre bien en fin de journée en faisant le tri!
    Sinon, quand est ce que tu viens me rejoindre?

    • Haha Marion, tu me fais mourir de rire !!!! Le coup du chauve qui gâche le premier plan de la photo, je crois qu’on a la même !!! (et je n’ai rien contre le chauves, que l’on soit bien d’accord) ;D T’es où là, Japon, non ??? Pfou, j’aimerais bien mais ça va être ailleurs que je commence l’aventure début mai pour le coup !!!

  3. lol! je me suis bien reconnu!!!!

  4. 23 avril 2016 at 10 h 14 min

    Mouahaha! La photo du bitume en gros plan parce que l’appareil s’est cassé la trombinette, alors que tu as gardé une pause de debile pendant 10s… Définitivement ma plus belle photo de voyage!

  5. 23 avril 2016 at 16 h 59 min

    Ah ah ah mdr, je me suis bien retrouvée dans ton article notamment les points 4 et 5 ! Je ne suis donc pas la seule à avoir les fesses en l’air et la joue au sol pour voir l’écran de mon appareil photo ! Et en ce qui me concerne, c’est vrai aussi pour d’autres photos : passionnée de faune, je suis capable de ramper sur plusieurs mètres pour approcher l’animal que je veux photographier !
    Les gens débloquent quand ils observent mon manège !
    Après pour ce qui est du jolis minois, perso je ne me trouve pas photogénique donc les photos sont au naturel ! En général j’aime bien avoir les lunettes de soleil comme ça on voit pas trop ma tronche !!!
    Entièrement d’accord sur les cadrages parfois catastrophiques quand tu demandes à quelqu’un de te prendre en photo !

    • Haha on va créer un groupe des photographes Kamasutra :’D Et pour le coup, je te rassure, moi je te trouve très photogénique, même au naturel ;) alors voilà, c’est diiiiiiiiiiiit!

  6. 23 avril 2016 at 22 h 21 min

    eh bien moi aussi j’ai été déçue de la photo quand j’ai confié mon appareil à quelqu’un . Mais en fait en réfléchissant il y a peu de photos de moi en voyage donc le problème se pose moins. Je suis celle qui prend les photos des autres et je ne prends pas beaucoup de photos de moi mais ton article m’a bien fait rire.
    La où je n’ose pas encore dégainé l’appareil c’est en ville à Paris lorsqu’il y a du monde , faire des photos de son plats passe encore mais des photos du décor quand le resto est rempli la nouvelle blogueuse que je suis a du mal des conseils dans ce cas??

    • Ah oui, ce n’est pas évident les photos quand c’est bondé devant. J’essaye de couper l’effet foule en prenant une photo plus en contre-plongée, mais cela ne rend pas toujours bien. Et dans un resto ou tu as peu de recul, j’avoue que cela semble technique… Tu pourrais peut-être plus prendre des photos de détails, des verres sur une table ou une déco sur une étagère qui te plait et qui retranscrit bien l’ambiance des lieux. Avec une belle profondeur de champs, même s’il y a du monde, c’est très artistique. A tester ! ;) j’étais en train de lire quelques articles sur ton voyage en Californie, t’as du t’éclater!!!

  7. 25 avril 2016 at 12 h 48 min

    Oui je suis au Japon!!! Et j’en suis raide dingue!
    Tu repars où?

  8. 25 avril 2016 at 21 h 34 min

    merci pour ces conseils!! Oui la Californie c’était génial, c’est un plaisir de s’y replonger grâce au blog. La réalisation d’un rêve d’enfant ce voyage! En fait toute l’année 2015 a été magique puis qu’ après je suis alléé dans des coins en France que je connaissais pas vraiment top comme Nîmes, Toulouse, La Rochelle, Nantes et le meilleur pour la fin 2 semaines au Brésil 1 autre rêve réalisé.

    Hi hi tjrs bavarde je pourrai en parler pendant des heures!!!

  9. 28 avril 2016 at 23 h 35 min

    Ohoh je reconnais Shoreditch et ses rues ! (idem j’y avais été tôt pour qu’il n’y ait pas de monde) et je compatis pour la prise des photos seule, quand c’est quelqu’un qui ne blogue pas, la photo n’est jamais comme on veut !

    • Haha la solitude de la blogueuse qui veut un joli angle de photo et qui se retrouve avec une photo de touriste pourrie ;))) Merci pour votre aide, hein ?! (traduction: *dégage*)

  10. 1 juin 2016 at 2 h 03 min

    “toujours paraitre naturelle” : mission accomplie!!!!! même si tu dis que 9 fois sur 10 tes photos sont ratées, beh la une fois sur 10 où la photo est réussie, elle l’est vraiment !!! :) bien joué!!!!

  11. 9 septembre 2016 at 15 h 09 min

    C’est vraiment un truc qui me bloque, prendre ou faire prendre des photos de moi. J’ose pas demander, et des fois je tente de me mettre en scene avec le trepied. Trop timide :-)

    • 9 septembre 2016 at 18 h 51 min

      Haha j’avoue moi aussi, parfois, ça me bloque totalement !!! Donc y’a des fois où je rate des occaz et des fois où je me fais violence. Je me mets dans ma bulle, genre “absolument personne ne me regarde tout va bien”. Et bien souvent, je suis tellement contente de l’avoir fait après coup que j’oublie la partie grosse honte ^^ Mais je te rassure, je crois que ce n’est facile pour personne…!

  12. 11 octobre 2016 at 9 h 00 min

    Je viens de regarder ton dernier billet, ça m’a fait penser à celui-ci car tu as oublié de mentionner le gros ventilo que tu te traînes pour les mouvements de cheveux !!! Bisou !!

Leave a Reply