, ,

« JE VOYAGE SEULE » : le stage en Écosse

L’heure de la grande annonce est arrivée !!! On vous en parlait la semaine dernière, Lucie de Voyages et Vagabondages et moi-même vous préparions un petit projet de derrière les fagots. Le temps de ficeler tout ça, c’est chose faite ^^ Nous sommes donc plus que ravies (genre hyper heureuse de la mort qui tue en fait) de vous annoncer…

 

JE VOYAGE SEULE : LE STAGE ! Du 23 au 30 septembre en ÉCOSSE !

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque, à te regarder, ils s’habitueront » – RENÉ CHAR

Est-ce que par hasard, tu ferais partie de ces filles qui rêvent depuis longtemps de partir voyager seule, de parcourir le monde ou de vivre l’expérience d’une vie le temps de vacances, et solo ! Histoire de te retrouver, de repousser tes limites, ou même tout simplement de te lancer, alors que tu n’as trouvé personne avec qui partir ? Oui, sauf que… môman, ça me fait rêver, mais j’ai trop peur de le faire seule !!!!!! Si c’est ton cas… tu es au bon endroit ! Avec Lucie, ce sont justement des filles comme toi que nous voulons aider à sauter le pas !

Avec « Je voyage seule », on te propose un stage complètement inédit du 23 au 30 septembre en Écosse, ouvert à 10 voyageuses maximum. Une semaine pour te transmettre, au travers d’ateliers, de cours, d’exercices pratiques et d’un peu de théorie, tout ce que nous savons sur le voyage en solo. On t’a préparé un programme d’ateliers et de voyage aux petits oignons, on te dévoilera le contenu détaillé d’ici quelques semaines. Bonus à la clé : un challenge surprise et un diplôme de voyageuse solo ^^ !

Nos objectifs ? Proposer un stage d’une semaine pour :

  • Parler de ce sujet dans un cadre convivial, avec un petit groupe de 10 filles dans le même état d’esprit que toi
  • Te conseiller au mieux pour dépasser tes peurs & blocages à voyager seule
  • Transmettre nos connaissances du voyage pour te permettre de t’organiser au mieux
  • T’aider à monter ton projet de voyage solo personnalisé si tu en as un
  • Tout simplement, partager notre expérience du voyage solo avec toi au travers d’ateliers, de conférences, d’exercices, entretiens individuels ou même lors de discussions entre nous pour t’aider à te lancer !

Alors, prête à tenter la grande aventure du voyage solo en Écosse avec nous ??

POURQUOI A-T-ON DÉCIDÉ DE LANCER CE STAGE « JE VOYAGE SEULE » ?

« Le voyage solo m’a permis de me trouver, tout simplement, de vivre une vie plus épanouie aujourd’hui. Je souhaite pouvoir transmettre cette envie à d’autres filles en quête de sens ! » – Nastasya

Tout a commencé en Bosnie cet été, alors que nous vivions à Sarajevo en coloc avec Lucie. Bon, dois-je encore vous présenter mon amie Lucie, auteure du blog Voyages et Vagabondages et spécialiste du voyage solo sur la toile depuis bientôt 8 ans (et boum) ! À vrai dire, c’est elle qui m’a proposé l’idée. Cela lui trottait dans la tête depuis un moment de vouloir aider en direct le plus de femmes possibles à voyager solo, prendre confiance, croire en leur projet et prendre leur vie en main (c’est pour ça que je la kiffe, ma Lucie). Et puis… elle m’a proposé, entre deux grignotages de cookies (je crois) de l’accompagner dans ce projet. Organiser une semaine de stage ensemble, transmettre nos connaissances sur le voyage, partager notre expérience avec des nanas hyper motivées, mais ayant peur de se lancer, rassurer, échanger, rire et s’élever ensemble. Euh… on signe où ? Je n’ai pas réfléchi longtemps et un morceau de cookie plus tard, c’était oui !!!!

 

POURQUOI PARLER DE VOYAGE SOLO ?

“Le voyage en solo est pour moi un grand pas vers la liberté et l’indépendance, un formidable mode de vie pour apprendre à se connaître soi-même et à connaître le monde, une étape de vie pour celles et ceux qui se cherchent, une revendication féministe et ce qui a pimenté ma vie pendant ces 13 dernières années! Vous prendrez bien un peu de sel ?! » – Lucie

Lucie et moi sommes deux voyageuses solo depuis plus de 5 ans maintenant. Nous sommes toutes les deux de grandes amoureuses de cette manière de voyager, pour des raisons similaires et des causes différentes. Là où Lucie est partie en tour du monde fin 2013, sans avoir jamais eu froid aux yeux quant à l’idée de vivre la plus folle année de sa vie solo, j’étais quant à moi… morte de trouille !!!!!!!

Et oui les filles, s’il y en a bien une qui peut vous comprendre quant au fait de vouloir voyager seule, mais d’être juste mortifiée à l’idée de se lancer, c’est bien moi ! Le premier grand voyage de ma vie, c’était il y a 5 ans en Australie. La plupart de ceux qui me suivent sur le blog depuis un moment connaissent déjà un peu l’histoire dans les grandes lignes. Petite jeune femme de 25 ans bien sous tout rapport, en couple, en CDI dans un job en marketing et dans une routine de jeune cadre dynamique des plus classiques. Jusqu’au jour où je décide de tout quitter pour… partir vivre dans un van à l’autre bout de la planète, haha !

Oui sauf que… j’avais trop peur de le faire seule, mais aucune amie ou connaissance pour partir avec moi (forcément, quelle idée aussi) ^^ Et le faire seule me semblait tout bonnement… inenvisageable. J’ai donc passé des mois entiers à visiter des forums, trouver de potentiels partenaires de voyage pour tenter l’aventure avec moi. Sinon… je ne partais pas, tout simplement. J’ai fini par partir avec Fabrice, un adorable gars de mon âge, que j’ai retrouvé sur place et avec qui j’ai acheté un van à Perth. L’aventure commence, on se lance sur les routes du bush ensemble. Sauf que rapidement… les perspectives de trouver du travail dans les mêmes endroits se compliquent, on se sépare momentanément pour travailler chacun de notre côté et mettre des sous de côté. Me voilà donc lâchée face à moi-même dans une petite ville de la côte Ouest, seule dans mon van et avec un petit boulot de serveuse pour renflouer les caisses. Et découvrir par la même occasion, mes premières expériences de voyageuse solo.

Ce qui devait arriver arriva. Je me suis retrouvée dans la situation qui me faisait le plus peur au monde et… j’y ai pris goût. Un peu trop. Je me suis rendue compte que seule, je me débrouillais tout aussi bien, que je pouvais faire ce que je voulais, joie et liberté, youhou ! Sans parler des nombreuses rencontres que j’ai faites en très peu de temps, poussée par l’envie de rencontrer des gens plutôt que de me suffire à moi-même ou au seul groupe avec qui je partageais mon voyage avant. Bref, la révélation ! Deux mois plus tard, les caisses renflouées, je décide de racheter sa moitié de van à Fabrice et de me lancer dans la grande aventure du road trip en Australie, seule !

Que les choses soient dites, la première nuit passée au milieu de nulle part au bord d’une route, cachée dans des fourrés pour éviter les rangers et littéralement effrayée par n’importe quel bruit de moteur ou d’oiseaux de nuit fût la plus longue de ma vie…

Bilan 5 ans plus tard : il y en eu BEAUCOUP d’autres nuits passées de cette manière, et elles furent clairement parmi les plus belles de ma vie ! Je ne pourrais pas vous faire ici la synthèse de ce pourquoi le voyage solo a changé ma vie. Déjà, parce que cette expérience est propre à chacun et qu’elle doit être vécue pour être comprise. Mais je peux clairement affirmer que, sans cette fameuse décision de partir solo dans les routes du bush au volant de mon vieux Mitsubishi des années 80, je n’aurais probablement jamais trouvé le courage par la suite de :

  • laisser libre court à mes envies de voyager dans les plus beaux parcs du bush, seule ou accompagnée de potes de route, découvrant les premiers paysages renversants de ma vie.
  • décider de monter un blog voyage pour partager mes aventures avec le plus grand nombre 1 an plus tard.
  • continuer à mener mes rêves, comme partir vivre à Londres, voyager dans un peu plus de 25 pays du globe, sauter en parachute, écrire un livre, partir sur un coup de tête au Mexique avec un inconnu ou plus récemment, décider de m’essayer à la comédie.
  • devenir entrepreneuse, tant de ma vie que professionnellement, et vivre aujourd’hui de ma plume tout en voyageant.

Bref, vous aurez compris… prendre la décision de voyager seule a changé ma vie ! Et si cette idée vous fait aussi rêver pour de mystérieuses raisons, j’espère que vous aurez l’occasion d’ouvrir de nouvelles perspectives et de vous épanouir totalement en prenant cette décision !

 

POURQUOI L’ÉCOSSE ?

On aurait pu partir dans plein d’autres destinations après tout ! Sauf que l’Écosse, c’est un peu une histoire d’amour, tant pour Lucie que pour moi. J’ai personnellement découvert ce pays lors d’un road trip, alors que je vivais à Londres et que j’avais pour une fois, quelques vacances à passer ! Je suis partie sans grande organisation (pour ne pas dire aucune). J’ai simplement réservé un billet, une voiture de location, acheté une couette à 10£ pour dormir dans ma voiture et zou, avec mon itinéraire tracé sur une grande carte Michelin en papier, je me suis lancée sur les routes des Highlands en solo.

Comment vous dire… waouh ! Voilà le mot que je me suis répétée tout haut à moi-même durant cette semaine de road trip, de randonnées et de balades dans les terres du milieu (oui, parce que ça m’a beaucoup fait penser au Seigneur des anneaux quand même) ! Ce pays m’a juste totalement pris par les tripes, il n’y a pas d’autres mots. Paysages verdoyants tirant sur le doré des herbes séchées par le froid de l’hiver, quiétude des plus paisibles au cœur des majestueux Glen, montagnes moyennes d’une rare intensité, vallées sauvages parsemées de cascades aux reflets bleutés, petits moutons qui paissent et traversent des routes défoncées ici et là… J’ai vécu des journées qui, encore aujourd’hui, malgré ma liste d’anecdotes de voyage qui s’allongent avec les années, font partie de mes meilleures expériences.

Si vous êtes des amoureuses des grands espaces comme je le suis, qui amène naturellement à la contemplation, à cette sublime sensation d’immensité qui fait qu’on se sent tout petit et insignifiant à côté de Dame Nature, vous devriez aussi avoir le cœur qui fait boum boum ! Sans compter que l’Écosse, c’est un peu THE destination idéale pour se lancer lors d’un premier voyage solo. Paysages sublimes, mais culture européenne rassurante, bienveillance naturelle des habitants, langue anglaise (avec un fort accent écossais, je vous l’accorde), c’est sans conteste l’une des destinations les plus sécuritaire au monde pour voyager solo. Histoire de partir sur de bonnes bases !

Enfin, Lucie et moi avons la chance de connaître Sophie, fondatrice de l’agence spécialiste de l’Écosse Ooh My World, avec qui nous avons pu organiser cette semaine de stage. Sophie, c’est aussi une histoire d’amour avec l’Écosse, mais au sens figuré comme au sens propre, puisqu’elle vit depuis 5 ans à Édimbourg avec son (très prochain) mari ! Elle organise depuis quelques années maintenant des voyages sur-mesure pour les amoureux de l’Écosse, et connaît la destination sur le bout des doigts. Difficile de faire mieux pour nous soutenir et proposer des prestations au top durant notre semaine !

 

LES ANIMATRICES DU STAGE « JE VOYAGE SEULE »

Vous ne nous connaissez peut-être pas encore en détail, alors si vous avez des questions par rapport aux animatrices de ce stage, Lucie et moi-même, voici une petite présentation plus formelle qui vous en dira plus sur nous. PS : on partage nos plus grosses peurs et pire anecdote de voyage, alors lisez jusqu’au bout !

 

LUCIE - VOYAGES ET VAGABONDAGES

Lucie Aidart, fondatrice du blog Voyages et Vagabondages, a vécu une enfance simple et tranquille en Charente-Maritime. Elle découvre les joies du voyage en solo très tôt, lors de ses études en sciences politiques. Elle a alors 19 ans, n’a jamais voyagé, mais sa soif de découvertes est plus forte que tout. C’est en Suède, lors d’un Noël en tant qu’étudiante Erasmus, qu’elle décide pour la première fois de se mettre dans la peau d’une voyageuse en solo et de partir en week-end à Stockholm. A partir de ce moment-là, elle devint accro au voyage, plus particulièrement en solo et elle parcourt le monde seule depuis 13 ans maintenant. A son actif de voyageuse solo, on compte des expatriations en Suède, au Royaume-Uni et au Canada, un tour du monde de 15 mois sans itinéraire, des PVT en Argentine et au Japon, une vie de nomade digitale qui l’a menée à vivre en Thaïlande, en Bosnie-Herzégovine, en Suisse et a vagabondé partout autour de la planète depuis 5 ans et demi.

Pour Lucie, le voyage en solo n’a jamais été un choix, mais une simple évidence et c’est aujourd’hui, son mode de voyage préféré, un symbole de liberté et d’indépendance, une véritable addiction, une revendication et tout simplement son mode de vie. Sur Voyages et Vagabondages, elle écrit depuis des années sur le sujet du voyage en solo au féminin (lien), pour dédramatiser et normaliser ce mode de voyage, mais aussi pour donner tous ses conseils pour voyager seule en toute sécurité et surtout en profitant à fond.

Elle est actuellement en train d’écrire un livre sur le voyage en solo et a participé avec ses conseils de voyageuse à l’ouvrage, Le Voyage pour les filles qui ont peur de tout de Marie-Julie Gagnon et avec un chapitre sur le voyage en solo en tant que femme dans Oser Voyager en solo de Michael Pinatton. Elle gère le forum du Voyage en solo sur Facebook et donne régulièrement des conférences sur les thématiques du voyage, du voyage en solo, sur les réseaux sociaux et l’influence, adorant partager sa vision du voyage en solo et du voyage de manière plus générale!

  • Ses plus grandes “folies » en solo : faire du stop en solo en Argentine et au Chili et sauter à pied joint en bikini dans une mer à 0.5°C en Antarctique
  • Ses plus grandes peurs : les ours, les voitures qui brûlent (suite à 4 expériences malencontreuses ^^), les guêpes et faire un bivouac seule
  • Ses spécialités en solo : la randonnée, l’autostop, le volontariat, le Couchsurfing, les voyages au long cours de toutes sortes, l’Amérique du Sud et le Japon
  • Sa “meilleure” galère : la fois où j’ai été abandonnée en plein milieu de la nuit par un taxi au bord de l’autoroute à Bangkok
  • Le petit truc en plus : ceinture noire de karaté, elle donne des cours de self-defense et d’arts martiaux pour améliorer sa confiance en soi

 

NASTASYA - VALIZ STORIZ

Nastasya, fondatrice du blog Valiz Storiz, est une voyageuse solo depuis 5 ans. Elle travaille jusqu’en 2013 en marketing pour des grosses entreprises, subissant la routine et le classique métro-boulot-dodo sans trop se poser de questions. Jusqu’au jour où elle prend conscience qu’elle passait à côté de sa vie. Elle décide donc de troquer la sécurité des open-space pour la liberté des grands espaces !
Son premier grand voyage solo commence en 2014 en Australie, où elle passe une année à parcourir les routes du bush en van. Ce qui ne devait être qu’un break d’un an s’est transformé en mode de vie. Cinq années durant lesquelles elle réalise de nombreux rêves, comme vivre à Londres, traverser le Grand Ouest Américain, découvrir l’Asie du Sud-est, vivre en Thaïlande ou en Europe de l’Est, ou encore à visiter plus de 20 pays qui la faisaient rêver, comme le Maroc, le Mexique ou l’Égypte.

Ses nombreuses expériences en solo lui permettent de prendre confiance en elle et de mieux appréhender la personne qu’elle est, et qu’elle souhaite devenir. Depuis, elle partage ses aventures et conseils au travers de son blog. Auteure du e-book Comment devenir freelance pour voyager, elle donne des conférences sur le nomadisme digital et le changement de vie par le voyage. Mais s’il y a bien une chose qu’elle aime plus que tout, c’est pouvoir partager en direct, échanger et rire autour de cette passion du voyage. Et rassurer celles qui souhaiteraient se lancer seule à leur tour !

  • Ses plus grandes “folies » en solo : accoster un parfait inconnu dans un parc à San Francisco et partir avec lui 48 h plus tard pour un voyage improvisé au Mexique !
  • Ses plus grandes peurs : faire du stop en solo, les serpents et vieillir avec trop de regrets.
  • Ses spécialités en solo : les road trip, les voyages sans trop de plans, les destinations au soleil, la vie londonienne et le WHV en Australie.
  • Sa “meilleure” galère : un accident de scooter en Thaïlande, enchaînant sur une hospitalisation, une carte bleue bloquée et une intoxication alimentaire, les 10 meilleurs jours de sa vie !
  • Le petit truc en plus : ayant fraîchement dépassé sa peur de monter sur les planches pour faire du stand-up, elle partage des petits exos de cours d’impro pour mieux gérer ses peurs !

 

ET LE STAGE « JE VOYAGE SEULE » ALORS, PARLONS-EN !

Vous savez tout sur la genèse de ce stage de voyage en solo en Écosse avec Lucie de Voyages et Vagabondages ! On espère toutes les deux que le projet va vous plaire et que vous serez motivées pour partir en Écosse avec nous pour tout apprendre sur le voyage en solo ! Les réservations pour le stage sont maintenant ouvertes. Alors, n’hésite pas à découvrir le programme ici, et à réserver ta place dès aujourd’hui en remplissant le formulaire. Il n’y a que 10 places sur ce stage, et certaines ont déjà commencé à réserver. Ce serait dommage de passer à côté !

 

Si vous avez des suggestions, des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article. Nous répondrons en détails à toutes vos questions lors d’un live Facebook le 31 mars 2019. Et si tu es déjà une pro du voyage en solo, n’hésite pas à partager l’info auprès de tes amies un peu hésitantes ou toutes celles qui pourraient être intéressées ! À bientôt en Écosse ! On est excitées comme des puces sur un mouton et on espère te compter parmi nous !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *