skyroam en provence

COMMENT SKYROAM VA FACILITER NOTRE VIE EN VOYAGE !

Comme vous le savez depuis quelque temps, je me suis lancée dans l’activité de rédactrice web, ce qui me permet de continuer à voyager tout en travaillant, le pied ! Pour le moment, je bosse plutôt de chez moi pour le démarrage. Mais va venir le jour (très prochain d’ailleurs) où je vais retourner sur la route, avec l’obligation de répondre rapidement aux mails de mes clients. Autant dire : un énorme boulet qui m’enchaîne et entrave ma liberté comme jamais. Rien que d’y penser, c’était déjà une source d’angoisse. Je souffre du syndrôme « je veux rester libre quand je voyage » !!! Jusqu’à ce que je découvre ce petit truc magique, le Skyroam HotSpot ! Et je vous le dis tout de suite, ce petit outil va rapidement faciliter la vie de tous les digital nomades de cette planète !!! Voici comment !

 

zoom sur le skyroam

L’angoisse d’être sans Internet…

Dieu sait que je ne suis pas une hyper connectée de la mort qui tue (et ma présence en pointillé sur les réseaux sociaux vous le prouve chaque jour). Mais je pense qu’on a quand même tous connu cette petite angoisse quand un jour, en voyage, tu as besoin d’utiliser Internet pour vérifier ton chemin, traduire un mot à la va-vite sur une appli pour te faire comprendre, réserver un hôtel, faire un Skype avec ta mère parce que tu lui a promis depuis 2 mois (on sent l’expérience, là, hein ?!). Et là, c’est le drame, pas d’Internet… ! Le sentiment varie souvent du AAAAAAAAAAAAAAAH au GGRRRRRRRRRRRR ! Sans parler de tous ceux qui ont failli virer de bord, en passant de « gentil bisounours » à « tueur en série » pendant quelques fractions de secondes (et dont je fais partie)… Il n’y a pas d’autres mots, c’est franchement les boules. Et encore, tous ces besoins restent du « superficiel », du bonus, j’ai envie de dire. On peut se débrouiller sans…

Mais imaginez que la même chose arrive alors que vous devez renvoyer un mail important à un client, que vous attendez un retour mais que vous ne pouvez pas le recevoir, que votre client essaye de vous joindre sans succès. Ou même quand tu es blogueur et que tu dois être présent sur les réseaux sociaux parce que c’est dans ton contrat avec l’office de tourisme qui te paye le voyage. Et là, black-out, nada, quedchi… En principe, ici, le digital nomade passe du statut de « tueur en série »…à celui de dépressif chronique (je veux mouriiiiiiiir aaaaaaaah). Et là, difficile de prendre du recul, car on se parle de boulot, de professionnalisme, et d’argent !!!

Bref, au fur et à mesure que mon niveau de mails à traiter augmente chaque jour, je commençais à me dire que j’allais devoir totalement adapter ma manière de voyager à l’avenir. Courir à longueur de temps de spots wifi en spots wifi. Me poser plus souvent dans des villes pendant quelques jours pour m’avancer au max avant de repartir en vadrouille. Surtout que perso, j’adore la vadrouille dans des contrées un peu loin de tout… Donc bon, l’idée de ne plus être vraiment libre de mes mouvements à cause de ce foutu Internet ne me plaisait pas vraiment…

 

skyroam dans un champs

Des solutions existantes mais pas top

J’avais déjà vaguement étudié les solutions existantes. Mais les offres n’étaient pas au top, et souvent très chères.

  • Avec mon opérateur Free, il y a la couverture Internationale gratuite pendant 45 jours. Top, mais bien souvent, les destinations qui m’intéressent ne font pas partie du package. Et je vais être honnête, comme je suis au forfait 2 €, cela me demanderait de faire une manipulation à chaque fois pour passer au forfait à 20 € avec l’option voyage. Mouais, c’est déjà trop pour ma petite carcasse (je sais, #fainéanteEtJassume).
  • Il y a l’option d’acheter une carte SIM sur place. Je l’ai fait quand j’habitais à Londres et là, forcément, c’est rentable quand tu habites sur place durant plusieurs mois. J’ai réitéré aux États-Unis durant mon road trip, mais bon, cela reste assez coûteux (environ 35$ le mois) et bien souvent, je n’avais pas de réception sur la route et dans les parcs. Ce qui fait que tu te retrouves à payer un abonnement pour seulement quelques heures utilisées dans le mois, dans des villes… où il y a le WiFi, hum…
  • Et puis il y avait les Hotspots avec abonnement. Mais alors là, les prix que j’avais vus étaient mirobolants. Le système était toujours sous forme d’abonnement mensuel, plus chers que ceux des téléphones. Et il faut quand même une carte SIM locale pour le HotSpot. Et encore une fois, tu t’en sers en complément de ton téléphone, ce qui fait que tu te retrouves à payer 2 abonnements, celui de ton téléphone et celui du HotSpot. Pas terrible…

 

zoom sur la skyroam

À propos de Skyroam

Et puis j’ai découvert le Skyroam Hotspot quand je me suis rendue au Salon du tourisme de Berlin cette année. J’ai rencontré la responsable des ventes un peu par hasard dans une soirée networking. Et quand elle m’a parlé du concept, ça a fait tilt ! Je me suis renseignée un peu plus ensuite et j’ai trouvé ce système juste trop cool !!!!

L’avantage ici, c’est que tu payes ta consommation en « pay as you go », donc seulement quand tu en as besoin.
Le système est ultra simple. Tu allumes ton petit Hotpsot (c’est super léger et petit en plus, le top). Pas besoin de carte SIM ni de quoi que ce soit. Tu lances un crédit de conso Internet en cliquant sur START, et c’est tout !!! Un crédit dure 24 h et tu peux connecter jusqu’à 5 appareils dessus. Et pof, c’est parti pour une journée d’Internet avec data illimité absolument où que tu sois (ou presque, je crois que cela ne fonctionne pas dans les avions et en haute mer).

Skyroam couvre déjà plus de 100 pays dans le monde (la liste est ici). J’espère qu’ils auront développé l’Afrique d’ici à ce que je m’y rende. Ce sera un bon test, car là, j’espère bien me retrouver dans la pampa loin de tout de temps en temps ! Je vous dirai comment ça s’est passé à ce moment-là !

 

skyroam en provence

Combien ça coûte ?

Le HotSpot coûte 99 € et il est possible de l’acheter en direct sur leur site, soit sur Amazon. Le crédit de consommation pour 24 h coûte 8 $. Tu achètes tes crédits en avance sur ton compte en ligne. Et ensuite, tu les consommes selon tes besoins.

Évidemment, le but ici n’est pas d’utiliser ce HotSpot tous les jours, en remplacement du réseau Wifi. Sinon, tu vas vite faire chauffer la carte bleue ! Mais l’avantage, c’est que quand tu pars vraiment loin de tout, sans Internet, et que tu as quand même l’obligation de rester connecté pour vérifier tes mails ou même pour palier à une urgence, pof, t’as cette option ! Très honnêtement, je trouve ça trop génial !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Et si jamais tu es un voyageur plus ponctuel, mais qui a quand même besoin de se dépanner avec ce système, tu peux tout simplement louer l’outil pour 9,95 $ par jour, wifi et HotSpot inclus. Pour un voyage court, cela peut valoir le coup.

J’ai souvent tendance à vite péter un câble avec les histoires d’Internet. Déjà parce que je suis l’une des personnes les moins patientes du monde ! Et secundo, parce que ça me saoule tellement d’arriver quelque part et de devoir penser en premier à « Wifi » plutôt qu’à « oh c’est beau ». Donc rien que de savoir que maintenant, j’aurais toujours cette option en back-up pour un budget très honnête, c’est juste la tranquillité d’esprit assurée. Qu’en pensez-vous alors ?

 

SKYROAM

C’est cadeau !

Jusqu’au 7 avril 2017, tu peux bénéficier d’une remise de 15% sur tout achat supérieur à 90$ sur le site Skyroam !! Tu n’as qu’à rentrer le code Discount CONNECTED15 lors de ton achat, et c’est tout bénéf pour toi !!! :D Profites-en !

Cet article n’est PAS sponsorisé. Mon avis est 100 % sincère suite à ma découverte du concept Skyroam. Par contre, si vous souhaitez acheter ce petit outil magique, n’hésitez pas à utiliser les liens affiliés Skyroam HotSpot dans cet article ! Chaque vente me permet de toucher une petite commission, sans changement de prix pour vous ! Merci et profitez bien de votre liberté retrouvée en voyage, haha !!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

31 comments on “COMMENT SKYROAM VA FACILITER NOTRE VIE EN VOYAGE !

  1. 4 avril 2017 at 11 h 15 min

    c’est plus rentable qu’une clé 4G ?

    • 4 avril 2017 at 11 h 39 min

      Apparement non vu le prix …

    • 4 avril 2017 at 19 h 49 min

      bsoir à tous, désolée de la question, pas du tt au point en informatique lol :p , ms une clé usb, c pr un ordinateur portable, non ? merci

    • 5 avril 2017 at 11 h 10 min

      Ludovic Lopez Raptor Ozi Bah ça dépend de quoi tu as besoin :) une clé est moins chère à l’achat pour l’appareil en lui-même. Mais tu dois forcément passer par un abonnement au mois? avec un nombre de Giga limité (plus y’en a, plus c’est cher, forcément). Donc, si tu ne te connectes pas souvent, le format abonnement ne vaut pas le coup. Il faut également une carte SIM. Perso, ça ma saoule d’acheter une carte Sim dans chaque pays où je vais pour cause de temps, frais et manque de praticité. Donc c’est pas forcément rentable non plus sur ce coup. Et enfin, si t’es sou format clé, tu ne peux connecter qu’un seul appareil, alors que là, tu peux en connecter jusqu’à 5 (pour ma part, téléphone et ordi minimum). Doncje trouve ça mieux :)

    • 5 avril 2017 at 11 h 24 min

      Valiz Storiz c’est vrais que il y a des avantages je vais regarder ça de plus près

  2. 4 avril 2017 at 13 h 37 min

    A moins que cela ait changé, il me semble que tu peux convertir ton abonnement Free à 2€ vers 20€, mais pas l’inverse. Donc bien réfléchir avant :)

    Concernant l’achat d’une SIM locale, c’est ce que je fais toujours, parfois même pour 1 semaine. Dans certains pays ça va te coûter moins de 5€ (en Pologne, j’ai même eu droit à 6 Go pendant 1 mois pour 1,20€ avec l’opérateur Play). L’inconvénient c’est que l’achat peut être long (faire la queue, montrer sa pièce d’identité). L’avantage, c’est que tu as un numéro local que les locaux n’hésiteront pas à appeler.

    J’ai aussi un Hotspot Orange Airbox 4G rechargeable, mais les prix des recharges sont prohibitifs car la durée de validité est trop courte.

  3. 4 avril 2017 at 13 h 49 min

    Le concept est super intéressant ; j’étais aussi à la recherche de ce genre de solution pour travailler depuis partout.

    Mais je trouve ça un chouille cher si c’est pour n’être utilisé qu’en situation d' »urgence ». Ça aurait été peut-être plus intéressant avec un système horaire ou autre, qui n’oblige pas à acheter une journée entière de connexion pour dépanner l’envoi d’un mail.

    Mais quoiqu’il en soit, c’est une bonne nouvelle, ça veut dire que les solutions pour travailler en nomade vont commencer à se développer vraiment et rendre ce mode de vie plus accessible.

    • 10 avril 2017 at 16 h 32 min

      Tout à fait d’accord, au moins, cela veut dire qu’il y a du mouvement là-dedans. Et qui dit concurrence… dit nouvelles solutions flexibles et moins chères :D donc encore un peu de patience peut-être :)

  4. 4 avril 2017 at 13 h 22 min

    Comment je suis devenue Egérie en voyageant
    Tu le fais super bien

  5. 4 avril 2017 at 14 h 21 min

    Ah merde ! Ça reste super cher quand même !

    • 5 avril 2017 at 11 h 11 min

      Ah oui, c’est un investissement à la base, mais que je trouve vraiment rentable à long terme. Tout dépend de ton utilité là-dessus :)

  6. 4 avril 2017 at 21 h 17 min

    pas encore valable en Mongolie :/

    • 5 avril 2017 at 11 h 11 min

      Ouais je sais !! Moi aussi, j’ai checké pour l’Ethiopie mais c’est pas encore bon ! ;)

  7. 5 avril 2017 at 11 h 46 min

    Vanessa Zizzo pour la Mongolie…

    • 5 avril 2017 at 12 h 23 min

      Faut que je me renseigne mieux mais la Mongolie c’est à priori pas si mal couvert que ça en réseau.
      Mais pas mal :-)

    • 5 avril 2017 at 12 h 23 min

      Ha et ya encore un commentaire au dessus qui dit que ça couvre pas la Mongolie. Lol

    • 6 avril 2017 at 15 h 56 min

      C’est clair tout le monde veut partir en Mongolie ^^

  8. 5 avril 2017 at 18 h 45 min

    Interesting concept!

  9. 5 avril 2017 at 18 h 45 min

    Interesting concept!

  10. 6 avril 2017 at 2 h 27 min

    Sinon tu peux acheter un carte sim avec 3get 4g et lnutiliser comme modem sur ton ordi. Ca mzrche tres tred bien. Tres rapide et ca coute rien entre 5 et 12euros selon les pays… ca evite de se rendre fou avec les réseaux internet lent car clairement la patience ne fait pas partie de nos qualites… la generation y!!!

    • 6 avril 2017 at 15 h 58 min

      Ouais mais t’es tributaire d’avoir une carte Sim partout où tu vas :) selon le format de voyage, c’est pas toujours gérable (et puis comme tu dis, pas de patience pour ça mwouhaha) !!!

  11. 6 avril 2017 at 2 h 32 min

    En asie du sud est en tous cas les reseaux sont extra… meme dans la montagnes chez les hmongs ou les hakka.. truc de ouf!

    • 6 avril 2017 at 15 h 58 min

      Bon à savoir pour le coup ;)

    • 7 avril 2017 at 2 h 15 min

      Oui globalement, je me suis rarement retrouvé sans reseau 4g ou 3g. Bon biensur quand tu trekkes 3 jours chez les hmongs.. a un moment donné… ya plus! Mais les vietnamiens sont overconnecte.. t as du wifi dans les bus, meme sur un col de montagne proche de la frontiere chinoise… hotspot! Truc de dingue.
      Je pense que tu peux investir dans ce petit joujou pour te rassurer au cas iu un jour t es vraiment isolé. Mais 98% du temps achete une carte sim, en asie ca vaut rien et ca mrche tres tres bien et si tu veux utikiser ton.ordi tu fais un.partage de connexion ton smartphone sertde modem, tu caotes en wifi sur ton.ordi en redeau 4g…. la vie!!!!! ;)

  12. 6 avril 2017 at 15 h 57 min

    :D

  13. 11 avril 2017 at 20 h 26 min

    Si j’ai bien compris ce système fonctionne quand même avec les réseaux des opérateurs dans les pays où tu te rends (avec un système de re-facturation entre sociétés transparent pour le consommateur). Du coup, le problème de ne pas capter dans les parcs ou en dehors des villes comme avec une carte SIM sera exactement le même non ? Là où il n’y a pas assez d’antennes relais, ce sera pareil non ? il ne va pas se connecter directement sur un satellite je pense…
    l’avantage par contre, c’est de ne pas avoir a jouer avec la sim de son téléphone et tout redémonter à chaque fois qu’on change de pays. Et peut etre que cela capte un peu mieux qu’un smartphone (vu qu’il n’a pas forcement besoin d’être limité en Das).

    • 7 mai 2017 at 17 h 54 min

      Écoute, je ne sais pas exactement comment il se connecte au réseaux locaux, j’ai cru comprendre en captant les hotspots alentours en effet. J’ai fait le test dans la campagne autour de chez moi où je ne capte absolument pas avec mon téléphone, ni wifi ni 3G, et cela a fonctionné avec ce hotspot, donc je pense que c’est un peu plus puissant du coup :) Je le prendrai avec moi en voyage pour voir mais ça a l’air mieux que ce que tu captes avec le seul tél a priori :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge