réserver un billet d'avion
,

AUJOURD’HUI, J’AI ESSAYÉ DE RÉSERVER UN BILLET D’AVION

J’ai toujours adoré les pubs Apple. On te montre des gens beaux, qui possèdent une jolie tablette, avec laquelle ils se connectent en deux secondes partout, pour réserver un billet d’avion en un clic et se retrouver transportés dans une destination exotique à l’autre bout de la planète avec toujours la même tronche fraîche et dispo. Et accessoirement, le Wi-fi sur la plage pour envoyer un mail de remerciement à Steve… Comment te dire… Moi, ça ne m’arrive jamais. Encore moins quand j’essaye de réserver un billet d’avion pour le Cambodge de Bangkok. Ou disons que je pourrais aussi faire une pub sur les réservations de billets d’avion en ligne. Mais cela risque d’être beaucoup moins sexy…

Première tentative : réserver le billet d’avion en ligne

Comme tout le monde, quoi. Le truc classique où tu vérifies les prix des billets sur Skyscanner, puis tu réserves ton billet sur la compagnie aérienne en question. Sauf qu’au moment du paiement, le petit sablier ne s’arrête jamais de… sabler, de se retourner, de tournicoter, bref, il fait put*** de ch***, ce sablier !!!
Le doute s’installe… Pas de mail de réception. A-t-on été débité sans avoir les billets (ça, c’est plutôt la question de ma mère d’ailleurs…). Euh… bon, on va ré-essayer. Au bout du cinquième essai, le fait que je connaisse le numéro de passeport de mes parents par cœur et que je suis à deux doigts de me saucissonner le cou avec ma taie d’oreiller, rien n’y fait, le sablier est toujours en mode salsa sur mon fond d’écran…

Deuxième tentative : réserver le billet d’avion d’un autre ordinateur

« Ça doit être la connexion qui merde. On va essayer d’un cybercafé ». Direction Kao San road donc, le repère des backpackeurs et des cafés Internet, en veux-tu, en voilà. Mêmes étapes de nouveau. Le petit sablier qui danse la samba… et qui ne s’arrête jamais…
Le doute s’installe à nouveau. C’est quoi le put*** de problème ?? Encore une tentative infructueuse et le risque de s’être fait piquer le numéro de la carte bleue à cause de la connexion en réseau (enfin, c’est plutôt la supputation de ma mère d’ailleurs…). À priori, l’Internet mondial a planté (mouais). Ou le site de Asia Airlines (plus probable)… Ou on n’a juste pas de chance… (ça, c’est entériné, 300% sûr).

Troisième tentative : on se rend directement dans une agence Asia Airlines

Et bah oui, là, pas besoin d’Internet, on va être tranquille !!! On se rend au bout de Kao San Road, l’agence est juste là (comme quoi, cela a du bon d’être dans les repères de backpackers, tout est là). On est remonté à bloc quand la fille nous annonce que… le site Internet a planté, elle ne peut réserver aucun billet… Okayyyyyyyyyy, c’était donc ça !!!??? Petit soulagement furtif de se dire qu’on n’est pas complètement irrécupérable sur la réservation de billets en ligne. Grosse frustration à se demander : « Mais quand est-ce qu’on peut aller visiter les temples d’Angkor ??? » (enfin, c’est plutôt la question que pose ma mère d’ailleurs…) ouin… « Revenez demain, le site devrait fonctionner ». Ok !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Quatrième tentative : retour à l’agence Asia Airlines le lendemain

« Alors, le site Internet fonctionne ? ». Suspens… OUIIIIIIIIIII ! Ça marche ! Super, trois allers simples pour Siem Reap s’il vous plaît (j’adore le concept d’aller-simple, ça fait grand aventurier). Au moment de payer la modique somme de 300 € (quand même !) : « ah oui, au fait, la machine à carte bleue ne fonctionne pas… ». Ah… et on n’a pas assez de cash sur nous. Et on n’aime pas trop se promener avec trop de cash d’ailleurs (enfin, c’est surtout ma mère qui n’aime pas…). C’est où, le distributeur le plus proche ?

Cinquième tentative : on veut payer !!!

Retour à l’agence avec les poches pleine de liquide et la boule au ventre. On recommence toute la procédure de réservation donc… Numéros des passeports (ils sont gravés, ceux-là), tentative de paiement. Prenez le cash, PRENEZ TOUT !!!! Alors ??? On s’envole demain pour Siem Reap les loulous !!!! On n’a jamais été aussi content de se délester de 300 € pour acheter des billets d’avion ! C’est peut-être une nouvelle technique marketing mise en place par Asia Airlines pour rendre ses clients heureux, même au moment de la douloureuse… ! What ever. Vous savez quoi ? Demain, on est dans les temples d’Angkor !!! Alors juste, yahoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo !

Réserver des billets d’avion après douze tentatives : CHECK !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

4 comments on “AUJOURD’HUI, J’AI ESSAYÉ DE RÉSERVER UN BILLET D’AVION

  1. 3 mars 2016 at 11 h 21 min

    Haha, HI-LA-RANT !!!!! :D et la photo qui va avec est top!!!!!! bon beh vivement le Cambodge alors!!!!
    Marion Articles récents…Les plus belles plages de la région de Dunsborough, Australie Occidentale.My Profile

  2. 3 mars 2016 at 14 h 31 min

    Bon l’essentiel, c’est que ça soit réservé, et que vous en rigolerez… plus tard ! :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge