road trip
,

AUJOURD’HUI, J’AI CRU ABANDONNER MON RÊVE DE ROAD TRIP EN AUSTRALIE

Et oui, il faut bien détenir la palme de quelque chose un jour. Pour moi, ce sera celle de la plus grosse scoumoune « ever » pour ce qui est de démarrer un road trip . Mais mon expérience va me permettre de vous instruire d’une leçon de voyageur “made in Australia” : no plans and relax. Parce qu’en effet, et tous les voyageurs l’apprennent un jour ou l’autre à leur dépens : il ne sert à rien de trop planifier à l’avance, car cela ne se passe jamais comme prévu. Et il ne sert à rien de stresser outre mesure non plus. Parce qu’il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions (j’ai l’impression d’entendre mon père…). Démonstration.

road trip

Vendredi midi : Happy !

Mon acolyte de voyage et moi venons tout juste de faire l’acquisition de notre joli van de star. Les papiers sont en règle. Nous aurons juste à envoyer un papier par la poste à l’État dans lequel le van est immatriculé pour mettre à jour nos noms sur la carte grise. Demain matin, on gérera l’assurance et l’achat d’un peu d’équipement. Puis décollage immédiat demain après-midi en direction de Margaret River, à 300 km au sud de Perth, afin de commencer à chercher du boulot. La vie est belle, tout roule ma poule !

Vendredi soir : Espoir

Un peu comme deux gosses qui viennent de recevoir leurs cadeaux de Noël, Fabrice et moi décidons de démarrer notre van pour se délecter du ronronnement délicieux de son moteur (même la mécanique devient sexy en voyage). Mais alors que la clé est tournée dans le contact, le moteur tousse mais ne démarre pas. IMPOSSIBLE ! Nous avons testé le van trois fois avec le vendeur et n’avons jamais eu aucun problème ! WTF ???
OK. On a pas dû avoir le bon coup de main. Du coup, on en déduit qu’on a noyé le moteur. Et on n’a plus d’auberge de jeunesse… Mais voyons les choses du bon côté, maintenant, on a un chez nous ! Notre première nuit de road trip se passera donc certainement dans le van… sur le parking de l’auberge de jeunesse. Génial ! Au moins, on peut encore utiliser les douches de l’auberge sans-soucis !

road trip

Samedi matin : pas SEREIN

Il est 9h, le cœur bat la chamade. C’est le moment de vérifier si notre moteur s’est seulement noyé, pauvre bête. Je réussis enfin à démarrer l’engin (et pas Fabrice, son ego en prend un coup, il fait la gueule).
Youpi !!! Mauvaise frayeur, on oublie. On décide de manger une dernière fois avec nos potes de l’auberge de jeunesse avant de prendre la route.

Samedi après-midi : C’est PARTI !!

Démarrage du van ! Démarrage du van. Démarrage du van… ? Sans succès… On est samedi, il est 16h, tout est fermé (vive l’Australie). Conclusion : ne jamais démarrer un road trip le samedi mais le lundi.
On est bon pour une nouvelle nuit dans le van… toujours sur le parking de l’auberge de jeunesse. L’image du road trip dans les grandes contrées sauvages en prend un sacré coup, n’est-ce pas?!

Dimanche : REVANCHE.

Après harcèlement en bonne et due forme, le vendeur du van revient nous voir. Portrait robot de notre vendeur: le mec du film “Into the wild”, sauf qu’il est Suédois. Mais la bouche fermée, c’est pareil. Son verdict : la batterie est morte. On happe un homme dans la rue qui nous prête ses pinces (spéciale dédicace à la gentillesse des Australiens, ce n’est pas un mythe !). Le van… redémarre !!! Il n’y a plus qu’à attendre qu’il charge. On va enfin pouvoir décoller de notre place de parking, après 3 jours de squat. Heureusement, car l’auberge ne veut plus que nous empruntions les douches, gloops !
Comme il est tard, nous décidons de remettre la migration au lendemain et de profiter de notre premier coucher de soleil sur la plage de Scarborough beach, au nord de Perth. Allez, on se détend, la vie est belle. Relax.

road trip

Lundi : LE RETOUR DU DEMON DE MIDI

Reprise de la TO DO list restée en suspens depuis vendredi dernier. Assurance, achat d’équipements divers pour le van, assurance dépannage, banque, on se prépare pour le marathon de la journée. Sauf que encore une fois : no plans! J’en ai maaaaaaaaaaaaaarre !!!
Je vous passerai les détails des méandres de l’administration australienne pour les reprises de véhicule. Sachez juste qu’il existe un papier qui s’appelle la “Registration”, et qui permet de rouler sur le sol australien. Sauf que les règles varient d’un État à l’autre. Notre van étant enregistré en Tasmanie, on n’a normalement pas d’autres choix que de se rendre en Tasmanie en chair et en os pour changer le nom sur le papier. No wayyyyyyyyyyyyyy !
C’est le moment où il faut la jouer relax justement, et se dire qu’il y a des solutions. Il y a TOUJOURS des solutions hein ?! Après moult cogitations, on décide de changer la Registration du véhicule pour la mettre dans un État plus simple : le Western Australia, celui où nous sommes actuellement. Donc bilan de la fin de la journée : on n’a pas fait grand-chose, et on a rajouté la Registration à refaire. Relax !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mardi : ON EST AU BOUT DU ROULEAU (j’ai pas trouvé de rime du coup)

C’est parti pour une autre journée de folie : le passage obligatoire au contrôle technique pour obtenir la Registration en WA (Western Australia). Verdict ?? Recalé… Relax ! On reçoit le petit listing de ce qu’il faut réparer. En avant pour une tournée des garages pour faire les réparations nécessaires (fort heureusement, rien de bien grave, mais bon…). Restons positifs, on a réussi à caler deux rendez-vous entre mercredi matin et jeudi matin + contre-visite jeudi après-midi. On est bon ! RE-LAX !!!!!!

road trip

Jeudi: ON PREND LE PLI

Voilà. Nous attendons que notre tas de ferrailles sorte du second garage. On patiente dans un Mcdo avec une connexion de 2Ko l’heure. Dans quelques heures, notre van devrait pouvoir repasser son contrôle technique le pare-brise haut. Cela fait trois jours qu’on se lave aux douches de la plage, qu’on fait pipi dans les toilettes publiques pleines de sable, qu’on cuisine sur des parkings, qu’on cherche des prises dans des bibliothèques pour recharger ordinateurs et téléphones, qu’on boit de l’eau bouillante, que mes ongles sont noirs et que mes genoux sont enduits de Biafine parce qu’ils ont brûlé (t’inquiète mozou, je prends soin de moi, c’était juste un oubli). Mais sinon, ça va, on reste relax, on commence à prendre le pli.

Vendredi matin : MALIN !!

Après une dernière frayeur avec l’impossibilité de démarrer le van hier soir (donc nouvelle nuit sur un parking de garage cette fois, ça change de l’auberge !), on a enfin réussi à quitter Perth. On ne s’est pas posé la question deux fois, le van a démarré, on est parti !

Prochaine étape : Margaret River, à 300 km au sud de Perth (enfin !). Nouvel objectif : trouver un job dans les vendanges, car la saison commence d’ici quelques jours. Rendez-vous au prochain épisode pour savoir si nous avons réussi à dégoter quelque chose ! Et n’oubliez pas : no plans et relax.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

4 comments on “AUJOURD’HUI, J’AI CRU ABANDONNER MON RÊVE DE ROAD TRIP EN AUSTRALIE

  1. 23 janvier 2016 at 9 h 34 min

    Ah Nastasya, tes aventures sont délirantes. Et j’adore ton optimisme ! ;-)
    Belle aventure à toi!

    • 23 janvier 2016 at 9 h 35 min

      Hihi, au moins, ça en fait marrer quelques-uns ;) Et je dois bien dire que j’aurais quelques petits trucs à raconter à mes petits enfants en effet! :D Merci ma belle! Toujours en Australie pour le moment du coup?

  2. 23 janvier 2016 at 12 h 15 min

    Je suis rentrée il y a quelques jours :-( D’ailleurs, on sera à Londres le week end prochain, si ca te tente d’aller boire un verre ensemble !

    • 25 janvier 2016 at 11 h 08 min

      Oh génial !!!! Mes parents arrivent le dimanche soir mais avant ça, carrément :D hâte de vous rencontrer, carrément! On se tient au courant alors!! Bibi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *