une journée féerique à Copenhague
,

COMMENT PASSER UNE JOURNÉE FÉERIQUE À COPENHAGUE

Enfin, j’ai mis les pieds à Copenhague ! Cette étape me coûte un bras dans ce road trip en Europe. La ville fait honneur à sa réputation en affichant des prix renversants. Mais je dois bien dire que cette capitale aux maisons colorées et patrie du célèbre écrivain Hans Christian Andersen ne me laissait pas de marbre. Ça respire le conte de fée à plein nez ici, tout pour me plaire ! J’ai donc loué un vélo pour la journée (tout blanc, avec une grosse panière à l’avant, ce qui m’a clairement donné des allures de Polly Pocket pour le reste de la journée). Je me suis parée de mes plus beaux atours… des habits roses et des baskets dorées (ah oui, quand même… !). Mais pour passer une journée de princesse de conte de fée, il faut bien ça ! C’est parti pour une journée féerique à Copenhague !

une journée féerique à Copenhague

Rosenborg castle

Comme toute princesse qui se respecte, j’habite dans un château. C’est donc du Rosenborg Castle que je m’évade tous les matins pour aller passer une journée de folie dans le centre de Copenhague. Je ne peux m’empêcher d’admirer la vue de mon domaine datant du 17ème siècle, construit par le roi Christian IV (une vague connaissance) et de me prélasser quelques minutes dans les jardins. Après tout, c’est fait pour ça !

une journée féerique à Copenhague

Nyhavn

Ma petite lubie du matin, c’est de me réveiller en douceur en allant boire un petit café au Nyhavn. Ce petit port de pêche ne me lasse pas grâce à ses maisons colorées et ses bateaux amarrés ici et là, proposant les meilleurs poissons frais de la ville. Parfois, je croise H.C. Andersen à une terrasse. Vu qu’il habite au n°20, « la maison rouge », comme tout le monde l’appelle ici, il est souvent dans le coin, accoudé à une table avec un petit carnet sur ses genoux pour prendre des notes.

une journée féerique à Copenhague

La petite sirène

Une fois bien réveillée, je longe le fleuve en vélo et me rend vers le nord de la ville pour aller voir ma copine, la petite sirène. Elle m’attend là tous les matins, prête pour la ronde des potins. C’est qu’avec les milliers de touristes qui se massent devant elle chaque jour, cela en fait, des anecdotes à raconter ! Bref, pendant une petite demi-heure, on se marre bien toutes les deux… !

 

Bon de réduction Airbnb - Valiz Storiz

 

une journée féerique à Copenhague

Le Kastellet

Pour revenir vers le centre, je passe toujours à travers le Kastellet, la citadelle de Copenhague. La plupart des gens restent sur les collines en forme de pentagramme pour courir, se reposer ou apprécier la vue sur le fleuve. Moi, j’aime bien passer près des baraquements. Des fois qu’un beau militaire m’enlève sur son cheval blanc (ou sur son char d’assaut), comme ça, sur un malentendu. On ne sait jamais !

une journée féerique à Copenhague

Le jardin botanique

En principe, après toutes ces péripéties harassantes, je suis complètement crevée. C’est tellement difficile, la vie de conte de fée… Je me rue donc vers le jardin botanique. J’adore me prélasser sur un banc en plein soleil au milieu de leur petite colline recouverte de plantes et de fleurs toutes plus exotiques les unes que les autres. Si je veux me prendre un petit coup de chaud, je vais faire un tour dans la serre qui trône magistralement au milieu du parc. Bref, toute cette verdure, ça me requinque à fond. Et c’est super bon pour le teint, alors…

 

La vieille ville

Il va bientôt être temps de rejoindre mes copines au parc Tivoli pour la fin de la journée. Mais avant ça, je traverse les rues de la vieille ville, histoire de faire quelques courses. Et parce que c’est mon passage préféré dans le centre. Je crois que mes rues favorites restent Magstræde et Snaregade. Entre les vieilles maisons à colombages, les murs colorés dans leur jus et les rues pavées, je ne m’en lasse pas. Même si c’est la galère avec le vélo, je dis oui !

une journée féerique à Copenhague

Le parc Tivoli

C’est l’heure de retrouver mes copines aux jardins Tivoli pour une heure de grosse éclate ! Même si le parc date de 1843, les manèges sont à tomber par-terre. Et son vieil âge lui offre un je-ne-sais-quoi de désuet et de vieux-jeu qui le rend super charmant. Sans oublier les glaces au top, qui elles, n’ont pas pris une ride !

Alors, certains seraient-ils maintenant motivés pour réaliser leur rêve de passer une journée féerique à Copenhague ? Si tu as aimé cet article, tu aimeras certainement : 7 lieux de tournage du film the Danish Girl à Copenhague

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

6 comments on “COMMENT PASSER UNE JOURNÉE FÉERIQUE À COPENHAGUE

  1. 21 mai 2016 at 11 h 33 min

    Super ton article :) Je veux vraiment visiter Copenhagen ! Merci pour tes astuces :)

    • 22 mai 2016 at 13 h 07 min

      AAAh merci, ça veut dire que j’ai bien bossé héhé :D et y’a d’autres articles qui arrivent ma belle !

  2. 26 mai 2016 at 10 h 56 min

    Aaah ça donne trop envie ! Et quel temps ! Je vois aussi tes photos d’Amsterdam. On va partir ensemble je crois, tu as un très bon karma niveau soleil haha !!!

    Julie

    • 30 mai 2016 at 13 h 35 min

      Alors, c’est vrai que je me suis fait la même réflexion. Dans l’ensemble, j’ai toujours un temps plutôt potable, voir super là où ça ne devrait pas. Je commence à croire que le soleil m’aime bien, c’est plutôt une connaissance cool, non ?! haha !!

  3. 27 mai 2016 at 12 h 09 min

    Sympa ton article sur Copenhagen, j’y suis allé pour la première fois en 62 (si, si, j’avais 16 ans 1/2) a
    la poursuite du mythe des Danoises faciles … j’étais un peu précoce dans ma quete du Graal.
    Nyhavn, c’était un lieu magique, avec entr’autres un tatoueur et une boite de jazz.
    Bon vent pour la suite de tes aventures.

    • 30 mai 2016 at 13 h 37 min

      Haha mais Michel, je vois que t’avais de bonnes motivations de voyage aussi. L’objectif, c’est la clé haha ! J’espère que t’as trouvé le Graal pour le coup ;D J’ai dû remettre la suite de mes aventures à plus tard malheureusement, le genou ne suit plus, ça arrive :) prends soin de toi aussi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge