changer de vie

La phrase magique qui m’a aidé à changer de vie

Non, je ne suis pas magicienne malheureusement. Je lisais juste un article du blog vie-nomade l’autre jour. Et l’article de Corinne finissait par cette phrase : « Quoi qu’il arrive, je m’en sortirai ». Et j’ai eu un déclic. J’ai compris qu’une phrase qui peut paraître très simple au premier abord renferme en fait, de mon point de vue, la clé qui peut aider beaucoup de gens à changer de vie. Comme une formule magique qui permet de commencer à réaliser ses rêves, quoi !

changer de vie

 

Essayez pour voir : Quoi qu’il arrive, je m’en sortirai… !

Nous faisons tous face à des obstacles au cours de notre vie, obstacles qui repoussent l’échéance pour mener la vie que nous méritons. Manque de temps, manque d’argent, situation professionnelle ou personnelle compliquées, peurs, doutes, manque de confiance, et j’en passe. Autant d’obstacles qui sont bien réels, mais qui PEUVENT être balayés d’un revers de main. Comment ?

changer de vie

 

Faites vous confiance !

Parce que vous êtes plus fort que ce que vous imaginez. Vous êtes une personne raisonnée et pleine de bon sens. Vous avez la capacité de rebondir face à une situation incongrue. Si vous acceptez de lâcher-prise, vous allez vous rendre compte de la formidable capacité d’adaptation que vous avez en vous. Le pouvoir de l’esprit est beaucoup plus puissant que ce que l’on peut imaginer. Et vous avez plus de ressources que ce que vous pensez.

Malgré tous mes doutes et toutes mes peurs, j’ai finalement réussi à quitter mon job pour partir et parcourir la totalité de l’Australie en van et seule, pendant une année entière. Et j’ai réalisé un rêve par la même occasion. Je suis passée d’une vie de jeune cadre dynamique travaillant dans un bureau toute la journée à voyageuse Into the wild dans le bush australien, avec une moyenne de trois douches par semaine et une voiture pour seule maison (oui, moi, ça me fait rêver, héhé).

 

J’avais peur de tout…

J’avais peur de l’inconnu, de ne pas y arriver, de manquer d’argent, de ne pas retrouver un job en rentrant en France. Je confirme que tout ne s’est pas passé comme prévu dans les détails, mais dans les grandes lignes, si. J’ai atteint mon objectif. Car à un moment, je me suis fais confiance et me suis dit que « quoi qu’il arrive, je m’en sortirai ».

Et même dans les mauvais moments, lorsque mon van est tombé en panne et que je n’avais plus de véhicule pour continuer mon road trip, je me suis dit que « quoi qu’il arrive, je m’en sortirai »
Ou lorsque j’ai eu mon accident de scooter à Phuket et que ma jambe ressemblait plus à du steak haché qu’à une jambe (désolée pour les âmes sensibles), quand mes finances faisaient un peu la gueule sur mon compte en banque ou quand je n’étais pas sûre de pouvoir terminer le voyage à temps, je restais convaincue que « quoi qu’il arrive, je m’en sortirai ».

changer de vie

 

… et au final, je m’en suis sortie.

Quand je suis rentrée de mon périple, j’ai fait le choix de ne pas revenir à mon ancienne vie. J’ai préféré changer de vie et tenter de réaliser un nouveau rêve : celui de continuer à voyager, d’écrire et d’inspirer le maximum de gens autour de moi à croire en eux au travers du blog Valiz Storiz.
Lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent alors que mon activité actuelle de blogueuse ne me rapporte pas un centime, je me dis que « quoi qu’il arrive, je m’en sortirai » (A LIRE : Travailler en voyage : comment concilier les deux ?).

Alors que je n’ai aucune idée si mon projet de devenir écrivain fonctionnera un jour (ni même si j’ai quelque talent pour ça), si je n’ai aucune stricte idée d’où je serais dans deux mois (oops), ni comment je vais trouver le temps de mener de front une vie de voyageuse, de blogueuse et accessoirement gagner ma vie (môman !!!), je reste positive et j’y crois.

Pourquoi ? Et bien parce que depuis le début, je suis convaincue que « quoi qu’il arrive, je m’en sortirai »… Si je réussis, c’est cadeau. Et si j’échoue, j’aurai toujours appris quelque chose, et je n’aurai aucun regret. CHECK !

Comme une envie de changer de vie ?

Foncez ! Quoi qu’il arrive, vous vous en sortirez, n’est-ce pas ? Merci de partager au maximum sur Facebook et Pinterest, les loulous !!! En espérant que cette phrase toute simple puisse vous aider à changer de vie aussi :)

INSCRIS-TOI ET RÉALISE AUSSI TES RÊVES DE VOYAGE !


About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

35 comments on “La phrase magique qui m’a aidé à changer de vie

  1. 15 février 2016 at 18 h 54 min

    Excellent ! Moi qui me trouve con chaque fois que je me répète « it’s all gonna be fine » inspirée de mon amie Milene (et je suis quasi sûre qu’elle ne sait pas que sa petite phrase me remet d’aplomb en 10 secondes)

    • 15 février 2016 at 22 h 50 min

      Haha et bah voilà, parfois les petites méthodes les plus simples sont les plus efficaces! C’est vrai après tout, quoi, on va pas finir sous les ponts hein?!

  2. 15 février 2016 at 19 h 56 min

    J’adore ! Je vais me la répéter souvent alors. j’admire ton courage. Bise !

    • 16 février 2016 at 8 h 57 min

      Héhé, merci Laura, mais tu es une fille courageuse aussi, je n’ai pas de doutes là-dessus ! Des gros besos ma belle !!!!

  3. 15 février 2016 at 19 h 36 min

    Ca parait simple mais c’est vrai pourtant! Everything is going to be alright :-))

    • 15 février 2016 at 21 h 17 min

      Comme tu dis, c’est simple parce que toutes les complexités viennent de nous ;)

  4. 15 février 2016 at 20 h 09 min

    Ben j’ai pas encore trouvé ma phrase

    • 15 février 2016 at 21 h 18 min

      Haha ça finira par venir ma poule!!! Tu t’en sors pas mal, même sans phrase porte-bonheur ;)

  5. 15 février 2016 at 20 h 28 min

    Oh toi tu as lu un célèbre livre de Susan Jeffers ! Hhmmm? :)

    • 15 février 2016 at 21 h 19 min

      Ah non, mais je vais aller voir de ce pas, ça m’intéresse ! C’est quel titre en l’occurrence?

    • 15 février 2016 at 22 h 25 min

      « Tremblez, mais osez ! » Une BIBLE ! « Feel the fear and do it anyway » si tu veux la version originale. :)

    • 15 février 2016 at 22 h 48 min

      Rapнaël Duperret rien que le titre, je kiffe!!! Trop coool, je vais essayer de trouver ça :D merciiiii!

    • 15 février 2016 at 23 h 00 min

      Je suis à Londres aussi. Je t’aurais bien prêté mon exemplaire mais je pars bientôt… au Canada ! Alors tu devras me le rendre là-bas ! ;)

      • 16 février 2016 at 9 h 18 min

        Ah c’est énorme !!! Et bah voilà, je suis de corvée de Canada maintenant, pfou, comme la vie est duuuuure ! ;D

  6. 16 février 2016 at 0 h 21 min

    Merci pour cet article! C’est vrai qu’on a une sacrée capacité pour s’adapter et ça fait du bien de se le prouver. Je te suis depuis quelques temps, ton article pour s’installer sur Londres en une semaine m’a bcp aidé d’ailleurs! Alors merci et vraiment j’adore vraiment ton blog, il donne la pèche et surtout l’envie de bouger !! :)
    Très belle continuation et je te souhaite pleins de nouvelles superbes aventures!!

    • 16 février 2016 at 9 h 00 min

      Oh merci Mathilde !!! Tu n’as pas idée comme ton gentil commentaire me met de méga bonne humeur de bon matin !!! :D (parce que d’habitude, je suis plutôt une grosse grincheuse renfrognée…) ;D Super super ravie si le blog te plaît et donne la pêche, il est fait pour ça donc merki merki !!! Et si tu as des questions ou envie de lire quelque chose de particulier, n’hésites pas à me le dire en me contactant par mail ou Facebook :) Belles aventures à toi !

  7. 16 février 2016 at 1 h 25 min

    BIEN DIT !!! :)

    surtout que l’air de rien, entre le van en rade et l’accident de scooter, tu en as eu des galères!!! Tu as pu continuer à voyager après ton accident j’espère!
    Marion Articles récents…Trois bonnes raisons de découvrir Dunsborough, Australie Occidentale.My Profile

    • 16 février 2016 at 9 h 02 min

      Merci Marion! Je confirme qu’on peut être une grosse galérienne et vivre ses rêves, CQFD! Et bien sûr que j’ai pu continuer mon voyage, t’es adorable de t’en inquiéter ;D ! Il en faut plus que ça pour stopper la Nasta! Un tank pourrait bien m’écrabouiller que je serais encore là à parcourir le globe et à réaliser mes rêves (hum, enfin, je vais éviter quand même!). Merci d’être toujours fidèle au RDV Marion !

      • 17 février 2016 at 6 h 22 min

        C’est surtout que quand j’étais au Canada j’ai une copine qui a du passer sur le billard en urgence, non seulement elle a mis du temps à s’en remettre, mais en plus elle a du avancer les frais et a fini son année au Canada sans une tune!!!! J’espère que t’avais une assurance santé!!!!! (au fait c’est pour ça que t’as un bandage à la jambe sur quelques photos? si je peux me permettre de poser la question ^^ la curiosité me perdra!!! )
        Marion Articles récents…Mon Reading Challenge 2016.My Profile

        • 17 février 2016 at 9 h 56 min

          Haha, je connais, j’ai aussi du avancer les frais malgré mon assurance, mais heureusement pour moi, l’hôpital a Phuket coûte moins cher qu’au Canada ! Et oui, c’est bien pour ça que j’ai un look de pirate sur certaines photos. Ce n’était pas du tout recherché :D

  8. Magique cette phrase ! ;)
    Bravo et continue

    • 16 février 2016 at 7 h 29 min

      Haha merci Alex, ton commentaire me fait trop plaisir !!! :D Hâte de voir ta belle vidéo sur l’Écosse ;)

  9. 16 février 2016 at 7 h 40 min

    Super article ! Je suis entièrement d’accord avec toi : la positivité ce n’est pas croire que rien ne nous arrivera mais que quoiqu’il arrivera, nous trouverons la force de nous en sortir. La vraie sécurité c’est celle du coeur et pas celle de l’emploi ou du portefeuille :) (+tes photos sont superbes)

    • 16 février 2016 at 9 h 16 min

      Oh merci ma poule !!!! C’est super gentil mimi :D J’adore cette phrase: « la vraie sécurité, c’est celle du cœur ». Un truc qu’on ne peut pas externaliser haha, c’est génial! Je kiffe !! Je suis allée voir ton blog, j’ai adoré. Du coup, j’ai mis ton article sur le Koselig scandinave sur ma page FB, j’adoooore! Bibi

  10. 16 février 2016 at 15 h 38 min

    Genial!!! Ca me donne envie de tout quitter tout de suite!!! ;) Je serais a Londres en Mars j’espere qu’on pourra se rencontrer!!

    • 16 février 2016 at 17 h 59 min

      Haha, c’est top ça !! Je n’ai pas revu Mia depuis une éternité (c’est ma faute, je suis totalement busy tout le temps…). On se fera un truc toutes les 3 avec grand plaisir si t’as le temps :D

  11. 19 mai 2016 at 14 h 59 min

    Très bon article, c’est marrant de voir qu’on est plusieurs à avoir eu un déclic grâce à une phrase qui tout d’un coup résonne différemment dans notre tête. Pour ma part, elle a été inspirée par ma soeur « Rien de ce que tu fais n’est indéfaisable ». Elle m’a glissé cela alors que j’étais en pleine turpitude juste avant une expatriation :)

    • 22 mai 2016 at 12 h 57 min

      Ah j’adore cette phrase ! C’est tellement vrai ! J’en ai déjà aussi parlé avec des gens qui n’arrivaient pas à se lancer. Et je disais: mais au pire, si tu n’aimes pas, tu reviens, ce n’est pas grave ! J’adore !!

  12. 10 novembre 2016 at 19 h 18 min

    J’avais dévoré et adoré tous tes articles sur Londres qui m’ont d’ailleurs fait passer un séjour plus qu’extraordinaire (encore merci!) mais celui-ci les surpasse tous…

    Merci pour cette source d’inspiration!

    • 11 novembre 2016 at 1 h 40 min

      Ah Audrey, mais t’es trop mimi, merci à toi ma belle !!! Tellement contente que tu ais bien profité de Londres. Et si je peux t’aider en quoi que ce soit, n’hésites pas <3

      • 11 novembre 2016 at 12 h 08 min

        Ah bah si tu peux m’aider à m’installer à Londres je suis preneuse plus sérieusement je compte faire un PVT en Nouvelle-Zélande dans 2 ans donc je vais suivre encore plus assidûment tes articles pour me motiver ! De rien, les compliments sont entièrement mérités !

  13. 3 février 2017 at 18 h 57 min

    Hello Nastasya,

    Article très sympathique. J’ai notamment apprécié ton authenticité.

    En le lisant, j’avais l’impression d’en être l’auteur. J’ai moi-même quitté la France et mon emploi en marketing pour l’Australie, à la différence prêt que je me suis lancé un défi différent, trouver un job en marketing ici à Sydney avec un whv.

    Quelle chance d’avoir emboîté le pas. Et si ce n’était pour un ami et ma mère, je serai toujours en France car « J’avais peur de tout…
    J’avais peur de l’inconnu, de ne pas y arriver, de manquer d’argent, de ne pas retrouver un job en rentrant en France » si j’échouais ici.

    Et quand les difficultés se sont présentées à moi, alors j’ai commencé à me rassurer avec cette phrase, simple en apparence et pourtant ultra puissante, « quoi qu’il arrive, je m’en sortirai » :-)
    Et je m’en suis sorti, parfois in extremis.

    Aujourd’hui mon contrat se termine en avril et je me prépare déjà pour la prochaine aventure. Comme toi, je vais tenter de continuer à vivre une vie faite de voyages, tout en gagnant ma vie. Et si tôt ou tard, pour une raison ou pour une autre je dois en terminer avec cette aventure, je n’aurai pas de regret

    Ce voyage est avant tout un voyage intérieur, et il m’a révélé une chose toute simple: de vivre ma propre vie, sans me comparer, et de suivre le courant, sans tenter de me démener.

    Voyageusement,
    Matthieu

    • 8 février 2017 at 1 h 44 min

      Coucou Matthieu ! Tellement fan de ton message, merci vraiment :D je crois qu’on a exactement la même philosophie de vie. Et tout à fait d’accord avec le fait que le voyage, au-delà des rencontres et des découvertes d’autres cultures, c’est avant tout un découverte intérieure, tellement d’accord ! Et suivre le courant, ne pas nager contre ce que la vie nous réserve, oh que oui. Merci, je suis fan ! Belle aventure à toi. Qu’elle dure le plus longtemps possible. De toute manière, comme tu dis, on va s’en sortir ;D

  14. 18 février 2017 at 4 h 25 min

    Coucou Nastasya, Avec plaisir. Fan de ton post également :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge