COMMENT J’ÉCONOMISE (BEAUCOUP) D’ARGENT POUR VOYAGER

Il n’y a pas de secrets, voyager à un coût. Et comme l’argent ne tombe pas du ciel, il va falloir commencer à économiser pour voyager à un moment ou à un autre (on est d’accord, hein?!) ^^ C’est souvent le problème n°1 de beaucoup de gens pour se lancer : L’ARGENT. Beaucoup d’entre vous m’écrivent pour me demander comment j’ai fait pour économiser suffisamment d’argent avant de partir en Australie pendant un an. Il n’y a pas de remède miracle. C’est long, c’est frustrant, et cela demande beaucoup d’efforts. Mais je vous assure que c’est possible !!! J‘ai personnellement économisé 6 000 € en 6 mois avant de partir voyager en Australie (avec un salaire de 1 600 € net à l’époque donc waouh, hein !). Voilà comment j’ai pu économiser pour voyager (et comment je continue à le faire !).

 

économiser pour voyager

1. JE DÉPENSE MOINS

Je ne parle pas encore de gagner de l’argent, je parle d’économies. Car, croyez-moi, il est bien plus facile et surtout, plus efficace de commencer par couper les dépenses qui ne sont pas essentielles. C’est grâce à cette technique que vous allez mettre le plus d’argent de côté. Et là, faut vraiment se mettre en mode Picsou. Chaque sou compte ! À l’époque, j’avais créé un petit document listant absolument toutes mes dépenses obligatoires. Il devait ressembler à celui ci-dessous, grosso modo. À vous d’optimiser le vôtre !

 

 

 

Diminuez d’abord !

Et c’est là où l’on rentre dans la partie moins sympa. Car en dehors de ces postes de dépenses obligatoires, le reste n’est pas considéré comme obligatoire ou vital. Et cela doit sauter ! Finito, a+, terminé. Ce qui concrètement veut dire, à titre d’exemples:

  • Plus de sortie ciné à 10 € la séance le vendredi soir.
  • Plus de verre à 5 € avec une copine. Mais elle peut venir à la maison !
  • Plus de café à 3 € avec la même copine. Mais elle peut toujours venir à la maison.
  • Plus de location de films. J’emprunte à des copains.
  • Plus de séances shopping. Jamais, même pour les soldes !
  • Fini les soirées au restaurant. Vive les plateaux repas maison !
  • Fini les livraisons de pizza à domicile ou au travail pour 10 €. Plateau repas toujours, mais cuisiné par mes soins je précise !
  • Le dernier roman de Dan Brown ? Sur la liste du papa Noël seulement.
  • Le dernier Closer ?  Vous pouvez le piquer en allant chez le dentiste…
  • Vous adorez le dernier iPhone ? Le vôtre fera très bien l’affaire pendant encore quelques temps.
  • La dernière crème Dior à 85 € chez Sephora ? Oubliez, vous êtes belle au naturel (surtout le dimanche matin après une bonne cuite, hum…).

 

POUR PLUS DE 70 IDÉES SUR COMMENT ÉCONOMISER PLUS VITE, TÉLÉCHARGE MA CHECKLIST EXCLUSIVE !

 

 

Optimisez ensuite !

Pendant qu’on y est, reprenez votre petit tableau et faites le point des postes de dépenses qui peuvent être diminués.

  • Si votre loyer est trop cher, cela peut valoir le coup de déménager.
  • Le dernier mois avant de partir, j’ai même vécu chez mes parents, ce qui m’a permis d’économiser 500€ de loyer.
  • J’ai pour ma part privilégié un pack téléphone / Internet / TV tout inclus, ce qui est beaucoup plus économique. Et de plus en plus, je me contente même seulement du wi-fi pour appeler et envoyer des messages à mes proches.
  • J’ai covoituré pendant 6 mois avec une copine pour aller au travail, ce qui a divisé mes dépenses d’essence par deux (et à 1,50€ le litre à l’époque, c’était bienvenue !).
  • J’ai également décide de payer la totalité de mes courses avec mes tickets restaurants. Comme ça, je n’étais pas tenté de les dépenser dans des sorties frugales. Et je n’ai pas déboursé un centime de plus en alimentation pendant 6 mois.
  • Enfin, je n’ai jamais été une grande sportive mais j’ai définitivement arrêté le yoga ou le Pilate en salle, dont le paiement à la séance revient à une petite fortune. Je suis passée à la piscine avec une entrée à 1,5 € ou même à la course (que je déteste !!!). Mais bon, une paire de basket et hop.

 

2. J’ESSAYE DE GAGNER PLUS

Passons maintenant à la case : je me fais de l’argent en plus.

  • Pour ma part, j’ai vendu sur Le bon coin absolument tout ce que je pouvais trouver de « vendable » : vêtements, chaussures, bijoux, accessoires en tout genre, livres, jeux de société. Tout, tout, tout. Une jolie photo mettant le tout bien en scène et l’affaire est dans le sac ! Lors de mon déménagement, j’ai également vendu tous mes meubles. J’ai participé aux vide-greniers de ma région. Tout cela mis bout à bout, j’ai gagné un peu plus de 1 500 €.
  • J’ai également cumulé deux emplois pendant quatre mois : mon job en marketing et un job de serveuse le soir. C’est toujours environ 1 000 € d’extra en plus. J’ai fait serveuse parce que j’avais de l’expérience là-dedans, mais vous pouvez toujours faire du baby-sitting ou donner des cours de soutien.
  • J’ai mis de côté absolument tout ce que je pouvais gagner grâce à mon principal emploi : treizième mois, primes, etc. Hop, de côté bien au chaud et pas touche.

 

 

3. JE VOYAGE INTELLIGEMMENT ET MOINS CHER

Du moins j’essaye ! J’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur le fait de voyager moins cher et intelligemment. Mais j’optimise au maximum.

  • Bien évidemment, j’essaye de réserver mes billets d’avion à des dates moins chères, en milieu de semaine notamment.
  • Je privilégie des hébergements plus abordables trouvés sur aubergedejeunesse.com ou Airbnb.fr. Ou même chez l’habitant car, au moins, cela profite à l’économie locale !
  • J’essaye de manger le plus simplement possible, dans la rue ou en préparant moi-même à manger, afin de ne pas faire péter le budget en restauration. Et c’est souvent bien meilleur (pour la street food, j’entends, pas quand c’est moi qui cuisine, hum…).
  • J’essaye de trouver un bon équilibre entre voyager léger, pour éviter des frais de surcharge à l’aéroport, et emmener le maximum de choses que je n’aurais pas besoin de racheter sur place. Selon les destinations, c’est bien sûr à calculer. Si vous partez dans une destination moins chère, autant acheter vos affaires sur place. Mais pour les pays occidentalisés, mieux vaut emmener vos propres affaires.
  • Si je peux, je voyage de nuit afin d’éviter la perte d’une journée sur place et pour économiser une nuit d’hôtel.
  • J’essaye de privilégier les activités onéreuses dans les pays où c’est moins cher : la plongée en Thaïlande, les tours de bateaux au Laos, etc.

Au final, c’est grâce à tous ces petits sacrifices du quotidien que j’ai la possibilité de voyager au maximum et de vivre la vie dont j’ai toujours rêvé. Et quand il s’agit de ses rêves, cela en vaut la peine, qu’en pensez-vous ?

Si tu as aimé cet article, n’oublie pas de le partager sur les réseaux sociaux :D Tu aimeras aussi aussi Comment je me finance une vie de voyage depuis 4 ans. A ton tour maintenant ! As-tu d’autres conseils à partager pour économiser pour voyager ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

About Nastasya Kotnarovsky

Fondatrice du blog, Nastasya fait partie de ces personnes qui ont les pieds sur terre, mais surtout la tête dans les étoiles. Après un début de carrière en marketing, elle décide de tout plaquer pour commencer une vie trépidante, faite de voyages et de rêves qui deviennent réalité. Parce qu'on n'a qu'une vie !

You May Also Like

30 comments on “COMMENT J’ÉCONOMISE (BEAUCOUP) D’ARGENT POUR VOYAGER

  1. 26 février 2016 at 15 h 09 min

    Je me suis toujours tatée à écrire un article sur mes dépenses et mes économies, et donc écrire un article plein de chiffres… mais le tien était très divertissant à lire!!! et ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à me priver (pas toujours mais bien souvent) de la séance ciné, du café avec les copines dans un coffee shop, ou du telephone dernier cri… par contre chapeau pour avoir cumulé deux jobs de ce genre, tu as du faire ta valise pour l’Australie sur les rotules!!!!
    Marion Articles récents…Canada : être Prof stagiaire en Alliance Française.My Profile

    • 26 février 2016 at 21 h 56 min

      Aaah, merci, j’espérais que cela ne soit pas trop lourd et indigeste ;) donc merci pour le retour positif ! Et malgré deux boulots, franchement, ça allait. Quand la motivation est là, ça te porte je pense :)

  2. 26 février 2016 at 23 h 50 min

    Wahou, quelle motivation pour cumuler deux emplois !
    Mais en tout cas oui, la fin du superflu habituel permet de faire de belles économies (si on a bien sûr un salaire permettant des extras sinon c’est plus compliqué forcément). Et c’est vrai que les ventes de superflu je n’y avais pas pensé, j’ai trop le réflexe de tout donner à des associations par flemme de passer du temps à y vendre (bon je parle que des vêtements/livres) mais c’est une bonne astuce :D

    • 27 février 2016 at 22 h 27 min

      Merci ma belle ! Je comprends tout à fait pour le coup de donner à des assos, je faisais souvent pareil en donnant mes fringues à la Croix Rouge et tout le toutim. Mais bon, quand certaines fringues peuvent rapporter quelques petits sous, je fais le tri différemment maintenant. C’est toujours ça de pris ;)

  3. 27 février 2016 at 13 h 49 min

    Super de se livrer sur toi comme çà. En tous cas, beaucoup de bons conseils à retenir ;)
    Flo Make My Trip Articles récents…Top 10 des cadeaux à offrir à un(e) voyageur (euse)My Profile

    • 27 février 2016 at 22 h 29 min

      Merci Flo ! Bah écoute, j’ai pas inventé la poudre, mais si ça peut en aider certains à gérer leur budget différemment et à être plus efficace, c’est le but ! :D Merci à toi !!!

  4. 1 mars 2016 at 15 h 41 min

    C’est le top ton article.. Il illustre parfaitement le fait qu’il n’y a pas de recette magique, à part la motivation et l’obstination..
    Peut-être as-tu fait l’expérience de boulot lors de tes voyages..? Je suis à la recherche de conseils, nous envisageons de partir à deux pendant un an.. ;-)
    Continue, c’est hyper agréable à lire, merci de ton partage.. !

    • 1 mars 2016 at 23 h 28 min

      Oh 1000 mercis Marie, ton retour fait tellement plaisir hiii ! Et je crois que t’as tout compris, cela ne sert à rien de vendre de la poudre d’escampette, il n’y a pas trop de secrets à part gagner au Loto lol! J’utilise souvent la technique de bosser à l’étranger pour joindre l’utile à l’agréable disons. Et pour un voyage au long cours, la cas « job » est un passage obligé à un moment ou à un autre :) pour ma part, j’ai souvent bossé dans la restauration. Cela a l’avantage d’avoir du boulot absolument partout, très rapidement et assez facilement quand tu commences à avoir de l’expérience :) tu te présentes avec tes cv en personne et en principe, y’a tjrs un resto qui a besoin de quelqu’un et te propose un essai. Y’a plus qu’à ;) Mais il y a 1000 autres possibilités de petits jobs dans la vente, la livraison, ou même d’autres système qui mixent voyage et boulot comme le woofing, HelpX, etc. Je vais essayer de réfléchir à un petit listing de boulots potentiels par la suite, comme ça, ça te donnera des idées !

  5. 1 mars 2016 at 18 h 41 min

    Je découvre ton blog grâce a un post Facebook ! C’est très intéressant de te lire mais je ne pourrais jamais me ‘priver’ autant sur les petites choses de la vie… Tu as gérer ton budget a merveille en tout cas, félicitation !!!

    Bises

    • 1 mars 2016 at 23 h 36 min

      Haha merci Marion ! En effet, c’est pas mal de privation, surtout au début quand tu dois « perdre » l’habitude de besoins que tu t’étais créé au fil du temps. Pour être honnête, cela ne me pèse pas plus que ça à part quand je sors et qu’il faut faire attention à ce que tu consommes, c’est le plus relou pour moi ;) Mais tout est une question de choix, et si tu ne peux pas te passer de certains petits plaisirs du quotidien parce qu’ils te rendent heureuse, et bah c’est tout ce qui compte!! ;) Merki beaucoup en tout cas !!

  6. 1 mars 2016 at 18 h 50 min

    J’admire tout ça ! Franchement, il faudrait que je fasse pareil. J’ai encore un peu de mal à ne pas succomber ici et là mais je travaille là-dessus. Donc à l’avenir, j’espère en arriver à une méthode si bien gérée que toi et pouvoir partir :D J’y crois haha

    • 1 mars 2016 at 23 h 40 min

      Merci Mélanie!! Je ne sais pas si c’est « admirable », mais ça marche pas mal lol ! Après, personne n’est infaillible (je passe volontairement sous silence la paire de chaussures sur laquelle j’ai craqué l’autre jour à Brick Lane hum… lol). Mais bon, comme je disais à Marion, le plus dur, c’est de perdre certaines habitudes de conso qu’on s’est créé. Et finalement, une fois ce cap passé, tu te rends vite compte que tu n’as pas besoin de grand chose au quotidien pour te sentir bien :) mais ça prend du temps… Et tu sais quoi? T’as raison d’y croire !!! :D

  7. 1 mars 2016 at 20 h 48 min

    pas mal tous ces conseils, moi c’est juste des petites vacances qu’il me faudrait mais mon homme est un panier perçé lol

    • 1 mars 2016 at 23 h 42 min

      Haha énoooorme ! Et bah voilà, soit tu vires l’homme, soit tu pars en vacances sans lui (pour le coup, ça devrais le calmer, quelques photos de toi en bikini en Thaïlande entourée de beaux mecs) ;ppp

  8. 14 avril 2016 at 20 h 02 min

    Quand on voyage, on essaie de trouver les aspects qui nous intéressent vraiment du voyage, et on laisse tomber le superflu.

    On peut manger au resto quand on est à la maison à l’occasion. En voyage, pas besoin de tout manger au restaurant! On fait l’épicerie et on mange ce que l’on prépare. (Pas besoin d’être compliqué pour être bon… Fromage, pain,salami, tomates, parfait pour une sortie en montagne.

    On se permet évidement des repas, mais on les choisit!. En diminuant cet aspect, on diminue de beaucoup le coût du voyage!

    • 15 avril 2016 at 13 h 22 min

      Exactement, on priorise ce qui est vraiment important pour nous, et les compromis fait en ce sens sont des choix assumés, donc ça passe plutôt bien en fait ! Perso, je préfère faire moins de restos et voyager plus longtemps dans un pays. Mais je respecte totalement que certains préfèrent économiser toute une année pour se faire une semaine en 5 étoiles aux Seychelles. Chacun son truc ;)

  9. 23 mai 2016 at 17 h 26 min

    De très bons conseils, comme on dit « on coffre » avant de partir. C’est clairement pas une super période, on a l’impression de louper pas mal de moments à dire non à telle soirée, non à telle sortie.

    Mais comme tout les voyageurs vous le confirmerons, ça vaut le coup car une tranquillité financière pour pouvoir profiter de couchés de soleil, des moments avec les potes de la guest house, c’est vraiment beau et différent par rapport à 3 pintes dans un bar dont vous connaissez le gout par coeur. Et vos vrais amis vous comprendrons sans problèmes.

    Après perso, j’ai justement un peu craqué en arrivant en Australie. Pas en hôtel par ce que je ne voyais pas l’intérêt mais en restaurant en extérieur. Je me suis un peu senti le roi du monde et à la fin du bilan Australien j’ai un peu regretté mais pas trop non plus. J’en avais besoin.

    Une astuce pour voyager pas cher et en mode « grosse aventure », avec 3 gars on a pris des vélos, et on a parcouru Brisbane à Airlie Beach avec. On a camping sauvage (oui je sais c est interdit :s) et économisé pas mal d argent à manger que des boites de thon et de mais, pour avoir assez d’énergie pour pédaler.

    Par contre ne faites pas l erreur de prendre un vieux vélo à K mart (ce qu’on a fait), c est 99 dols à la poubelle. mieux vaut investir dans une boutique, 200 à 300 dols.

    SamSam.

    PS : attention, trop coffrer peut rendre fou. Gardez un minimum de vie sociale :)

    • 24 mai 2016 at 21 h 04 min

      Haha, j’ai également rencontré un gars qui a fait tout le tour de l’Australie en vélo cette semaine, décidément, c’est la semaine thématique vélo ;) J’avoue que cela doit être une aventure géniale… et pas chère pour le coup (et no stress, je pense qu’on a tous fait du camping sauvage en Australie, moi la première). Impossible de payer 30 balles de camping tous les soirs, je serai revenue au bout de 3 semaines lol !

  10. 10 novembre 2016 at 21 h 07 min

    L’argent comme tu dis c’est souvent le premier problème ! Comme toi je préfère économiser et partir VOYAGER !!!! Je retourne en Australie pour un road trip sur la cote est l’été prochain. J’ai déjà passé 6 mois en Australie il y a deux ans et ça ça vaut toutes les économies du monde :) !!!

    J’écris aussi sur un blog voyage, n’hésites pas à aller jeter un coup d’oeil si tu veux me lire :)
    http://billetcosmopolite.com

    • 11 novembre 2016 at 1 h 43 min

      Haha et oui, le monde serait tellement plus simple sans argent :D Super blog, j’aime beaucoup ! Et surtout ton Instagram, tu as une nouvelle abonnée ;) Bon voyage à toi ma belle !

  11. 11 juin 2017 at 0 h 16 min

    Beaux efforts mais qui, helas, ne fonctionnent que tres peu lorsqu’on a une famille. Ca ne s’adresse donc qu à ceux qui voyagent seuls :-/.

    • 16 juin 2017 at 10 h 02 min

      Ah, je n’ai pas d’enfants donc je ne juge pas. Mais par contre, je connais pas mal de familles qui voyagent à plein temps et qui s’en sortent très bien avec leurs petits. C’est juste une organisation totalement différente, qui demande certes beaucoup d’adaptation et quelques compromis (comme n’importe quel choix d’ailleurs) ^^ Mais je ne crois pas qu’il faille partir défaitiste dès qu’on doit soutenir une famille et qu’on veut voyager. C’est certes plus compliqué, mais pas impossible ! :) Voilà quelques exemples qui je l’espère pourront t’inspirer :
      http://www.voyagefamily.com/
      http://www.voyagesetenfants.com/
      https://www.mamanvoyage.com/
      http://www.sixenroute.com/

  12. 25 juin 2017 at 22 h 00 min

    Tes articles sont non seulement intéressants mais également très rigolos et frais, du coup pas du tout indigestes, un grand Bravo.
    Tu abordes un poste d’économie sur le dernier Smartphone top moumoutte que n’importe quel Pélo moyen veut avoir dans sa besace, pour n’utiliser qu’1/10ème de ses capacités au final…mais tu peux généraliser à l’informatique en général, de l’anti-virus au système d’exploitation en passant par les logiciels, il y a un monde fantastique de l’Open-Source avec des irréductibles qui se battent (partout dans le monde) depuis des années face aux géants capitalistes pour rendre ce domaine le plus ouvert possible et donc le plus gratuit possible, merci à eux.
    Après c’est le même principe que pour faire des économies, il est nécessaire de sortir de sa zone de confort pour s’en servir, chercher, se documenter un peu, pratiquer (et râler du coup), etc…mais Internet existe alors tout devient plus simple, comme travailler depuis n’importe quel endroit sur ce globe ! Bon là par contre c’est l’armée américaine qu’il faut remercier pour cette formidable invention qui te permet de voler de tes propres ailes et vivre ta vie comme tu l’entends…Chapeau bas en tout cas Mademoiselle.

    • 5 juillet 2017 at 21 h 04 min

      Hello Hervé ! Un énorme merci pour ce commentaire, waouh, c’est gentil pour ce retour sur mon style, je suis trop contente :D !!! Et tout à fait d’accord avec toi pour l’informatique, je pourrais encore optimiser un peu mais je suis une fervente utilisatrice de toutes les options gratuites (Libre Office, Gimp, etc.) et je n’ai jamais eu à m’en plaindre ! Et ce n’est clairement pas négligeable à la longue !!! Un gros merci encore en tout cas !

  13. 26 juillet 2017 at 14 h 17 min

    Moi j’ai une bonne astuce si tu pars à l’etranger change de l’argent chaque mois ca t’évitera de le dépenser !

    • 12 août 2017 at 3 h 20 min

      AH ouais c’est pas mal ça aussi. T’arrive mieux à budgéter tes périodes ou ton mois, j’avoue, c’est top ^^ Merci du conseil !!!

  14. 29 juillet 2017 at 18 h 59 min

    Je suis tombée sur ton article car on envisage avec mon fiancé de partir bientôt 2ans au japon en visa étudiant, mais le gros souci est financier… à 8 000€ l’année l’école japonaise + la location d’un appartement (pas possible autrement car nous voulons emmener nos deux chats) sur 2 ans, ça fait beaucoup à économiser ! On est un peu loin de ta thématique « voyage de 6 mois » ^_^’ Même si nous on se garde plus de temps de préparations donc d’économie (environs 1an et demi) !
    Du coup je cherchait sur Google comment économiser pour partir à l’étranger et ton article est très bien fait ! Je me doutais de toutes ces petits astuces, c’est pas sorcier, mais ça me rassure de voir que c’est possible d’économiser sans vivre à la rue !
    C’est pas grand chose, comme tu l’a déjà dit tu n’invente pas l’eau chaude mais le partage d’expérience c’est tellement important pour ce genre de projet !
    Merci

    • 12 août 2017 at 3 h 24 min

      Coucou Caroline ! Merci pour ton retour qui donne la pêche ! Et je comprends que quand il faille économiser de grosses sommes comme celles-là, c’est quand même un peu stressant, ça paraît énorme et on se dit qu’on ne va jamais y arriver, c’est sûr… Après, vous vous y prenez à l’avance, ça devrait le faire. C’est sûr que vous allez certainement avoir des moments « de mou » comme on dit, où ça saoûle un peu mais je pense que savoir faire des économies, c’est avant tout repenser totalement sa manière de dépenser :) on croit toujours qu’on a besoin de pas mal dépenser pour avoir une « vie » mais c’est faux… Alors à vous de ré-organiser votre plan budgétaire. Ca en vaut la chandelle pour le coup, 2 ans au Japon waoooooooooooouh !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge